Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 5 janvier 2012

Christine Orban

Virginia et Vita
Roman / Nouvelle Edition

Editions Albin Michel
17 € - 238 pages

Le livre

En 1927 Virginia Woolf habite avec son mari éditeur Leonard à Monk's House. Elle vient de publier La promenade au phare et vit une passion tourmentée avec Vita Sackville-West, aristocrate et romancière elle aussi, qui se partage entre l'immense château paternel de Knole et Long Barn, la demeure de son époux Harold. La fascination que ressent Virginia pour Vita, l'opposition entre son milieu bohême et la vieille aristocratie anglaise l'amènent à prendre pour sujet de son nouveau roman l'excentrique Vita qui n'a pour règle que le plaisir de l'instant. Ainsi naît Orlando, homme et femme à la fois, de l'amour et de la frustration, de la jalousie et de la complicité de deux femmes exceptionnelles. Virginia va métamorphoser sa relation amoureuse en création littéraire.

L'auteur

Christine Orban a publié avec succès presque tous ses ouvrages aux éditions Albin Michel Petites phrases pour traverser la vie en cas de tempête... et par beau temps aussi et N'oublie pas d'être heureuse se sont vendus à plus de 100 000 exemplaires. Son dernier roman Le pays de l'absence, est paru en janvier 2011. Il y a vingt ans elle publiait sous le nom de Christine Duhon et sous le titre Une année amoureuse de Virginia Woolf, ce qui n'a rien perdu de son actualité.

Note de l'éditeur

-Virginia Woolf transformée à son tour par Christine Orban en héroïne de roman. On la voit dans les affres de la passion, de l'observation et de l'inspiration, Passionnant portrait du milieu de Bloomsbury et de celui des vieilles demeures anglaises, celui aussi de deux couples aux moeurs bien en avance sur leur temps.
-Un thème toujours brûlant : comment s'est écrit un chef d'oeuvre ? Par qui a-t-il été inspiré ? Les grands écrivains peuvent-ils aimer de façon désintéressée ou se nourrissent-ils de leurs amours pour créer ?
-Le portrait de Virginia Woolf est si réel qu'on a l'impression que l'auteur s'y retrouve, comme dans une autobiographie déguisée.

Extraits du livre Virginia et Vita

« Et cette fois, le chemin, c'était Vita. Il fallait que Virginia expulse Vita, qu'elle la traite comme un sujet, la construise comme un chapitre, l'étale comme une phrase. »
« Vita entrait dans le livre pour s'y figer et Orlando en sortait pour vivre.»
« Vita était plus inoffensive dans l'absence que dans la présence. Virginia la maîtrisait mieux dans les songes ; elle la manoeuvrait à son gré, lui prêtait paroles et pensées, l'habillait et la déshabillait, souple comme une poupée démantibulée. »

Critiques à la parution de la première édition

Jean- Paul Enthoven LE NOUVEL OBSERVATEUR
« Ses portraits de Leonard, de Vanessa ou de Harold Nicholson sont exacts et sensibles ; on y devine la fascination ambiguë de Virginia pour une aristocratie dont elle se savait exclue ; on y sent, à chaque page, la saveur véhémente et perverse qui fit le climat d'une tribu unique en son genre. Après tout le temps est peut-être venu pour les romanciers de peupler leur livre avec des êtres engendrés de la littérature elle-même. Il est réjouissant que l'auteur, ici y parvienne avec un tact qui n'aurait guère déplus aux héros dont son ouvrage suggère, sans impudence, la brève résurrection. »
Bernard Pivot sur le plateau d'"Apostrophes" ANTENNE 2 à une jeune romancière alors inconnue :
" Vous avez toutes les audaces !"
critiques
La jalousie et la passion sont au coeur de ce roman, il est écrit de façon délicate et presque "ancienne".
France Info « Le livre du jour »
Christine Orban évoque en mélodie subtile, la complicité de deux femmes exceptionnelles, puissantes et fragiles, qui marient à leur manière amour et création.
Philippe Vallet
Fémi 9
Christine Orban dénude avec grâce la passion amoureuse et littéraire de Virginia Woolf pour Vita Sackville-West, l'excentrique aristocrate. Ce faisant, elle interroge l'amour, la création, leur fragilité et leur puissance, et dévoile page après page la magie de l'écriture.
Olivia Dumont-Dallemagne
Modes & Travaux
La passion des mots, celle pour sa très aristocratique amie Vita Sackeville-West, tout n'est que passion chez Virginia Woolf. Passion aussi pour Christine Orban qui semble se glisser dans la peau de Virginia pour nous faire vivre la riche période artistique du Bloomsburry et découvrir les affres et les joies de la création. Excitant et révélateur.
Alphonse Guillaume
L'Alsace
La passion dévore, détruit les êtres et construit les livres. Celui-ci est une belle plongée dans l'univers de Woolf.
Une profondeur, une émotion palpable, un travail riche (...) Jalousie, amour, torture, écriture : un cocktail détonnant, un mélange intéressant qui donne un très bon roman (...) Une fable où l'amour de la littérature prime sur tout le reste, donne un sens à une vie. Une jolie performance pour parler d'une romancière pourtant si énigmatique et lointaine !
Nord Eclair
Christine Orban, fascinée par l'écrivain Virginia Woolf, fait preuve ici d'une sensibilité psychologique remarquable et de fulgurances d'écriture.
Patrice Demailly
Christine Orban évoque avec talent la fascination, le désir et la jalousie que Virginia ressent pour Vita.
J'ai beaucoup aimé l'écriture même de Christine Orban, fluide, limpide, précise, très agréable (...) Christine Orban retranscrit très justement la complicité, l'ambiguïté et la complexité des rapports entre les deux femmes.
Ce fut un roman dévoré avec plaisir, et qui ne me donne plus qu'une envie, découvrir les romans de l'héroïne.
Elle nous démontre comment Virginia Woolf est capable de transcrire au plus juste l'évolution de ses états d'âmes, de ses sentiments et de sa mélancolie très à la mode à l'époque, de décrire avec tant de précision des souvenirs, des instants privilégiés, des impressions fugitives... La complicité, la beauté, la soif d'amour des deux femmes sont exprimées avec beaucoup de finesse.
La Dernière Heure (Belgique)
Christine Orban nous conte ses relations particulières avec Virginia Woolf. Elle tisse des liens que le temps ne régit pas, souligne sa fragilité, sa fascination pour les silences et l'absence. De sa plume élégante, elle nous dévoile les états d'âme de ces deux femmes, nous fait pénétrer dans leurs coeurs et leur intimité, dévoile les secrets de la création littéraire et signe, en fildefériste, une autobiographie de la passion...
Didier Debroux
Un roman avant tout sur la liaison amoureuse et tumultueuse entre Virginia Woolf et Vita Sackville-West pendant l'année 1928. L'écriture et ses mécanismes les plus tortueux mais aussi les plus sublimes sont indissociables de cet amour... Nous sommes dans la tête de Virginia Woolf pendant 232 pages et nous n'en sortons que le livre fini, fascinés par la flamme constante qui habitait Virginia, qui d'ailleurs ne savait pas vivre, les seuls moments où elle vivait c'était en écrivant, elle se réalisait, elle respirait sans penser à la mort, sans être forcément dévorée par ses démons. Un livre passionnant et bien écrit.
Le Journal de Montréal
Maniant la plume avec presque autant de talent que son héroïne bipolaire, Christine Orban raconte ainsi comment est né Orlando, une biographie aux relents sulfureux qui a à l'époque fait couler beaucoup d'encre. Mais surtout, elle nous permet peu à peu de découvrir qui était vraiment Virginia Woolf. Et c'est là que ça devient intéressant.
Karine Vilder
Le Quotidien du Médecin
Si la passion et la jalousie sont au coeur du récit, Christine Orban montre avec subtilité comment les écrivains se nourrissent de leurs amours pour créer.
Martine Freneuil
Le prétexte du roman dans le roman était un peu risqué pour raconter cette liaison dangereuse, mais Christine Orban évite les pièges et rend parfaitement la tension de cette relation houleuse qui, finalement, nous emporte avec elle.
L'écriture de Christine Orban est belle, imagée, toute en retenue et en finesse, explorant la psychologie féminine. C'est à travers l'opposition des deux personnages que l'auteur tisse son récit. C'est un plaisir à chaque page (...) Il y a dans "Virginia et Vita" de la profondeur, des sentiments, de la justesse, de la passion, de l'écriture... il y a l'essentiel et c'est passionnant de bout en bout.
Le magazine littéraire
La romancière Christine Orban reprend, dans "Virginia et Vita", un texte vibrant sur la passion et la création.
Augustin Trapenard
De sa voix douce et légèrement fissurée, au timbre si particulier, Christine Orban nous conte ses relations particulières avec Virginia Woolf. Elle tisse des liens que le temps ne régit pas, souligne sa fragilité, sa fascination pour les silences et l'absence. De sa plume élégante, elle nous dévoile les états d'âmes de ces deux femmes, nous fait pénétrer dans leurs coeurs et leur intimité, dévoile les secrets de la création littéraire et signe, en fildefériste, une "autobiographie" de la passion...
Didier Debroux
Mémoire des Arts (Lyon)
Ici, elle traduit dans un style apaisé sa passion pour un univers, celui de la littérature anglaise moderne incarnée par Virginia Woolf et ses amis (...) Christine Orban trouve les mots pour dire un univers régit par la recherche des sentiments élevés en choisissant des mots justes et nobles. Les situations osées socialement sont rendues avec naturel.
Alain Vollerin
Le bulletin des lettres
Le portrait est intelligemment construit et assez convainquant, l'atmosphère trouble qui enveloppe la modeste demeure des Woolf et le fastueux château des Sackville s'y trouve bien rendue.
Bernard Plessy
Christine Orban évoque avec talent la fascination, le désir et la jalousie que Virginia ressent pour Vita. Elle nous fait vivre aussi le processus de création du personnage d'Orlando, comme un exutoire nécessaire à sa passion.
Béatrice Catanese
Le Point
Ayant entièrement retravaillé ce roman de jeunesse, l'auteur en propose une nouvelle version sous le titre "Virginia et Vita" (...) Vous allez adorer ce roman, dans lequel Christine Orban évoque la passion hors norme entre Virginia Woolf et Vita Sackville-West (...) Très beau portrait de femmes, "Virginia et Vita" est aussi le tableau d'une époque -l'Angleterre des années 1920- et de deux tribus "so British" (...) En filigrane, ce roman raconte la naissance d'un chef-d'oeuvre, "Orlando", dans lequel Virginia Woolf fait le récit fantasmagorique de ses amours avec VIta. En interrogeant le mystère de la création littéraire, Christine Orban signe là un de ses livres les plus inspirés.
Thomas Mahler
Si l'aspect amoureux de ces deux femmes est important pour Christine Orban, elle étudie aussi l'impact de cette passion sur le travail littéraire respectif de ces deux femmes de lettres. Christine Orban a su se faire oublier entre ces deux femmes exceptionnelles. De surcroît, à aucun moment, le lecteur ne se demande si cette relation a bien existé ou pas - belle prouesse ! Elle rend parfaitement bien la jalousie, les affres des amours.
Le Quotidien (Ile de la Réunion)
Cette version revue par l'auteure mêle parfaitement les angoisses et bonheurs des sentiments et de la création littéraire, si étroitement mêlés qu'on ne sait plus distinguer qui nourrit quoi. Virginia Woolf, parfait vampire de sa propre vie, réussit à faire d'un demi-échec amoureux une réussite de papier.
Stéphanie Buttard
24h (Suisse)
Ce beau roman nous fait revivre, le temps d'une année, 1927, la relation passionnelle vécue par Virginia Woolf et son amie, l'aristocrate et femme de lettre Vita Sackville-West.
Anne Junker
Le livre de Christine Orban se lit très bien : le ton est très féminin et les situations décrites sont compliquées, ce qui est en général le cas de l'univers féminin.
Paris Match
Virginia ne sait plus où elle en est et, comme dans ses livres, note sans logique apparente des souvenirs, des instants privilégiés, des impressions fugitives. On ne sait pas si elle est jalouse, sentimentalement ou financièrement. Toutes ses impressions apparaissent dans une pénombre douce, triste et subtile. C'est enveloppant comme le brouillard anglais, intelligent, flou et très littéraire.
Gilles Martin-Chauffier
France 5 « le magazine de la santé »
Le meilleur roman français du mois ! Tout simplement sublime ! Somptueusement intelligent, bijou de finesse psychologique, sommet de délicatesse ! Impressionnant ! D'une absolue beauté !!!
Gérard Collard
Radio 16 -
Ce roman, qui retrace avant tout les amours passionnels et passionnés de ces deux femmes de caractère, nous entraine au fil des pages dans ce que la création littéraire peut avoir de difficile et d'excitant à la fois... (...) Christine Orban réussit là un bien bel exercice en rendant ce récit accessible par une écriture simple et profonde à la fois.
Laurent Bonnefoy
Christine Orban réussit le remarquable exploit, au fil de ce roman, de faire entrer le lecteur dans le processus de la création littéraire. Fidèle à son écriture sobre et juste, elle dépeint l'excitation de l'écrivaine, sa jubilation à modifier la réalité, à la remodeler à sa convenance, à savoir s'emparer des mots pour se venger des douleurs incurables (...) Les livres de Christine Orban ont ceci d'étonnant qu'ils allient style simple et propos complexes.
Nathalie Clément
Christine Orban se penche sur l'année de création d'"Orlando", fresque épique et fantasmagorique de Virginia Woolf, roman sur la construction de soi, l'acceptation de la dualité de la nature, et l'évolution des moeurs (...) Ce roman, légèrement introspectif et biographique, totalement obsessionnel et amoureux, n'a pas perdu de son actualité, grâce sans doute à la plume fine (...) de son auteur.
La relation entre les deux femmes est admirablement décrite. L'auteur dépeint avec subtilité et psychologie les deux personnalités (...) Les deux univers qui sont les leurs sont remarquablement brossés.
Catherine Merveilleux
Christine Orban tente et réussit à vampiriser l'âme des deux protagonistes. C'est un texte de grand raffinement qui puise sa source dans l'inspiration de deux femmes hors du commun.
Sylvain Champagne
En abordant les premières pages, chapitres, on ne peut qu'être touché par la beauté profonde de l'écriture. C'est écrit avec une grande profondeur, beauté de la stylistique et récit émaillé de belles citations qui pimentent ce texte fort. Sensible et élégante, la plume séduit dans ses descriptions et le récit de cet amour. Ce récit, parfois leste et audacieux, ne cache rien de l'amour de deux femmes. Ce roman, aux scansions poétiques et aux dialogues incisifs, met à nu les joies et les blessures de Virginia Woolf avec un talent d'orfèvre.
David Assolen
Christine Orban nous fait vivre cet amour tout au long du livre où se mêlent jalousie, bonheur, complicité qui unit ces deux amoureuses et faisant exception à la règle. Pour le nouveau roman de Virginia, le sujet sera Vita, et fera naître "Orlando", sa relation amoureuse transformée en création littéraire (...) L'amour n'a pas de siècle prédestiné, ni différence de sexe. Ce qui compte c'est d'aimer véritablement.
Stéphanie Alcesilas
Fluide et renseigné, le texte de Christine Orban révèle certains rouages passionnels qui mènent vers les sentiers de l'écriture. L'amour entre ces deux femmes donne un petit tour exotique et sensuel au roman, mais l'auteure sait suggérer sans rien montrer. Surtout la sobriété de la langue et la simplicité du langage démystifient et incarnent une auteure complexe, statufiée par sa légende de "poisson froid" tourmenté, sa fin tragique, et bien sûr de grandes oeuvres dramatiques (...) Grâce aux citations généreuses, "Virginia et Vita" est plus qu'une histoire d'amour, c'est aussi une jolie introduction dans le monde éminemment littéraire de Virginia Woolf.
Incisive et sincère, la plume de Christine Orban retrace pour nous les amours passionnels de deux femmes de têtes (...) Le récit de Christine Orban suit la genèse de la création du célèbre roman "Orlando", né de l'histoire d'amour compliquée entre ces deux femmes que tout sépare (...) Elle nous livre simplement une vision possible de cet éclat de passion, littéraire et amoureux, oeuvre phare de la littérature britannique.
rencontres
BRUXELLES
samedi 22 septembre 2012
Bibliothèque des Riches Claires
Conférence sur le groupe de Bloomsburry
SAINT MAUR DES FOSSES
samedi 23 juin 2012
Salon Poche - Saint Maur en Poche
PARIS 8ème
jeudi 31 mai 2012
Salon des Femmes de Lettres
LIMOGES
du 30 mars au 2 avril 2012
salon du livre
Samedi 31 mars Café littéraire, à 15h00, animé par Eric Portais sous le chapiteau à l'espace "Rendez-vous littéraires"
PARIS 19ème
mercredi 28 mars 2012
Lire et faire lire
Rencontre de 17h00 à 19h00 animée par Marcelle Dernon « Pourquoi défendre la lecture » suivie de signature à la Maison de la presse 13 bis avenue de la porte des Lilas Paris 19ème
PARIS / PORTE DE VERSAILLES
dimanche 18 mars 2012
Salon du livre
Signature de 17h15 à 18h00 sur le stand Albin Michel Stand N69
PARIS / PORTE DE VERSAILLES
vendredi 16 mars 2012
Salon du livre
Signature de 18h30 à 20h00 sur le stand Albin Michel Stand N69
VAL D'ISERES
jeudi 23 février 2012
Signature
Signature à 19h00 à l'hôtel Tsanteiléna
LA BAULE
vendredi 3 février 2012
Les rencontres d'Atlantia
Rendez-vous d'Atlantia de 18h00 à 19h00 au Palais des Congrès suivi de dédicaces Palais des Congrès 119 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 44500 La Baule
médias
mardi 17 juillet 2012
Le livre du jour
Philippe Vallet
Rediffusions à 05h10, 06h55, 09h25, 10h55, 13h55, 16h55, 19h57, 23h55, 00h45
jeudi 5 juillet 2012
Dans quelle étagère
Monique Atlan
Rediffusion à 09h05
mercredi 23 mai 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusions à 11h45
mardi 22 mai 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusions à 07h15
lundi 21 mai 2012
Le Coin lecture
Romain Meneval
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 14h40
dimanche 20 mai 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusions à 17h00
samedi 19 mai 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusions à 13h00 et 21h00
samedi 5 mai 2012
Les liaisons heureuses
Colombe Schneck
Diffusion à 15h00
jeudi 3 mai 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 09h45 – Livre présenté
mercredi 2 mai 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 19h30 – Livre présenté
mardi 1 mai 2012
Dix minutes pour le dire
Gora Patel
Rediffusion à 10h00
samedi 28 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 11h30 – Livre présenté
jeudi 26 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 16h30 – Livre présenté
mardi 24 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 23h45 – Livre présenté
lundi 23 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 09h45 – Livre présenté
lundi 23 avril 2012
Le livre du jour
Martial Portail
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 18h39
dimanche 22 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion du reportage avec Hélène Seingier à 07h00 – Livre présenté
samedi 21 avril 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Diffusion du reportage avec Hélène Seingier à 09h45 et 18h45 – Livre présenté
vendredi 13 avril 2012
Présentation livres
Jean-Noël Martin
Entretien Diffusions à 06h00, 07h00, 08h00, 09h00, et 12h30
mardi 10 avril 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusion à 14h00
dimanche 8 avril 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusion à 17h00
samedi 7 avril 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Rediffusion à 21h00
vendredi 6 avril 2012
Dix minutes pour le dire
Gora Patel
Diffusion à 12h15
dimanche 25 mars 2012
Dimanche Culture
Finlay Salesse
Diffusion à 11h00 (heure de l'Ile Maurice)
dimanche 25 mars 2012
Le club Médiarh.com
Alexandre Lichan
Diffusion entre 19h00 à 20h00
dimanche 18 mars 2012
Les femmes toute une histoire
Stéphanie Duncan
Direct de 16h00 à 17h00
dimanche 18 mars 2012
Des mots et débats
Patricia Drailline
Diffusion à 20h00
dimanche 18 mars 2012
Les hommes et les femmes mode d'emploi
Roselyne Fayard
Rediffusion à 05h00
samedi 17 mars 2012
Les hommes et les femmes mode d'emploi
Roselyne Fayard
Diffusion à 13h00
mardi 13 mars 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion à 23h45
lundi 12 mars 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion à 9h45
dimanche 11 mars 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Rediffusion à 14h00
dimanche 11 mars 2012
Rive Droite
Guillaume Durand
Diffusion à 22h00
samedi 10 mars 2012
La cité du livre
Emilie Aubry
Diffusion à 18h45
vendredi 9 mars 2012
Rive Droite
Guillaume Durand
Diffusion à 22h00
dimanche 4 mars 2012
La Bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 17h00
du 20 au 25 février 2012
Le 6/9
Axel Perret
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 06h40
du 20 au 25 février 2012
Cette année-là
Nathalie Combre
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 14h40
dimanche 19 février 2012
Sur invitation
Chantal de la Touanne
Chronique de Gilles Paris qui évoque le livre Rediffusion de 13h30 à 14h00
dimanche 19 février 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 14h00
samedi 18 février 2012
La matinée week-end
Nadine Dehaye
Chronique du livre Diffusion entre 09h00 et 12h30
jeudi 16 février 2012
Sur invitation
Chantal de la Touanne
Chronique de Gilles Paris qui évoque le livre Rediffusion de 09h00 à 09h25
jeudi 16 février 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 09h00
jeudi 16 février 2012
Rien n'est joué
Lydia Gabor
Direct de 10h00 à 11h00
mercredi 15 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique de Gérard Collard Diffusion à 11h10 et 15h40
mardi 14 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique de Gérard Collard Diffusion à 16h40
mardi 14 février 2012
La Bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 14h00
mardi 14 février 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Diffusion à 17h30
lundi 13 février 2012
Sur invitation
Chantal de la Touanne
Chronique de Gilles Paris qui évoque le livre Direct de 18h30 à 18h55
lundi 13 février 2012
La Bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 07h00
dimanche 12 février 2012
La Bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 11h00
dimanche 12 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique de Gérard Collard Diffusion à 16h35
samedi 11 février 2012
Le journal de 18h00
Pierre de Vilno
Diffusion à 18h20
samedi 11 février 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 21h00
samedi 11 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique de Gérard Collard Diffusion à 14h35
vendredi 10 février 2012
La bibliothèque Médicis
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 22h30
jeudi 9 février 2012
Le coupe de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h10
mercredi 8 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre Diffusions à 11h10 et 15h40
mardi 7 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h40
mardi 7 février 2012
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre Diffusion à 14h50
lundi 6 février 2012
Dans quelle étagère
Monique Atlan
Diffusion à 05h55
dimanche 5 février 2012
Passé - Présent
Jean-François Kovar
Diffusion à 16h00
dimanche 5 février 2012
Le livre du jour
Philippe Vallet
Diffusions à 08h25, 14h40, 19h40, 21h20 et 23h25
dimanche 5 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre Diffusion à 16h35
samedi 4 février 2012
Couleur papier
Erik Poulet - Reney
Chronique du livre Diffusion à 08h50
samedi 4 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre Diffusion à 16h10
samedi 4 février 2012
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 10h30
samedi 4 février 2012
A livre Ouvert
Valérie Expert
Chronique du livre Diffusions à 10h45, 12h45, 14h45 et 16h45
vendredi 3 février 2012
Un livre, un auteur
Jean-Paul Maigrot
Diffusion à 11h30
vendredi 3 février 2012
Dans quelle étagère
Monique Atlan
Diffusion à 09h05, avant le journal de la nuit
jeudi 2 février 2012
Couleur papier
Erik Poulet - Reney
Chronique du livre Diffusion à 18h40
jeudi 2 février 2012
Quartier du talent
Alain Blondel
Diffusion à 18h00
jeudi 2 février 2012
Passé - Présent
Jean- François Kovar
Diffusion à 09h00
jeudi 2 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre Diffusion à 16h10
mercredi 1 février 2012
Une minute pour un livre
Daria Bonnin
Diffusion à 15h50 Livre offert à l'antenne
mercredi 1 février 2012
Couleur Papier
Erik Poulet - Reney
Chronique du livre Diffusion à 09h10
mercredi 1 février 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 11h10 et 15h40
mardi 31 janvier 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h40
lundi 30 janvier 2012
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 18h30
dimanche 29 janvier 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h35
samedi 28 janvier 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h10
jeudi 26 janvier 2012
Le coup de coeur des libraires
Valérie Expert
Chronique du livre par Gérard Collard Diffusion à 16h10
lundi 24 janvier 2000
du même auteur