Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mercredi 8 janvier 2014

Jean-Louis Servan-Schreiber

Pourquoi les riches ont gagné
Essai

Editions Albin Michel
356 pages / 14.50€

Le livre

Depuis l'an 2000 nous assistons à une explosion de la richesse mondiale. Désormais la planète compte 12 millions de millionnaires, dont 500 000, en France. Heureusement, malgré la crise, la pauvreté s'est en même temps réduite plus vite que prévu, sur la planète.
Trois causes à cette progression spectaculaire des fortunes.
• Une forte croissance mondiale (sauf en Europe)
• La révolution numérique qui multiplie les jeunes millionnaires.
• La domination croissante des financiers, maîtres du jeu de l'argent.
Les riches ont gagné sur tous les tableaux : l'argent, l'influence politique et souvent le contrôle des médias. Et l'on ne voit pas venir ce qui pourrait s'opposer à leur pouvoir.
Mais contrairement aux clichés, les Français ne détestent pas les riches et souvent les admirent.
En même temps les inégalités s'accroissent et peuvent déstabiliser nos sociétés. Comment réduire cette fracture devient la question primordiale des vingt ans à venir.

L'auteur

Jean-Louis Servan-Schreiber, journaliste et essayiste a récemment publié Trop vite (2010) et Aimer quand même le XXIe siècle (2012). Il dirige, avec sa femme Perla le magazine CLÉS. Il est un des dirigeants de l'ONG Human Rights Watch, dont il préside les activités en France.
critiques
Témoignage ACO
Cet ouvrage qui aide à comprendre sans forcément prendre position est le fruit du travail d'un auteur qui reconnaît être privilégié, tout en votant à gauche, "un minimum pour bénéficiaire du système".
Alumni Science Po
"Les riches ont en outre un avantage sur les politiques: ils ne cherchent pas à être réélus." - J.-L. Servan-Schreiber
Marie-Françoise Golinsky
Inspiration
Avec la clairvoyance qu'on lui connait, JLSS prend toute la mesure de ce phénomène. A lire pour mieux comprendre l'incompréhensible...
" Pardon d'être si abrupt, mais cette théorie du ruissellement n'est qu'une foutaise. Il n'y a pas assez de riches pour irriguer par leur train de vie tout le reste de la population." JLSS
Actualitte.com
D'un certain point de vue, on pourrait se réjouir de voir augmenter le nombre de riches. Sauf que ce processus est en fait la réalisation d'une concentration progressive des richesses aux mains d'une minorité...
Le Soir
" Les riches ont gagné..; mais être riche n'est pas immoral." JLSS
"Les riches ont gagné en pouvoir, en liberté et sur le plan idéologique" JL Servan-Schreiber
François Cariès
L'Echo
" C'est une idée reçue. Il n'y a pas de ressentiment contre les riches.Toutes les enquêtes le montrent. Deux tiers des gens sont indifférents à l'égard des riches. Quant au dernier tiers, il est mi-énervé, mi-admiratif." JLSS
L'hebdo suisse
JLSS témoigne encore une fois de son grand talent pour nuancer les idées dominantes.
L'Expansion
Pour JLSS, ce nouveau culte du veau d'or, qui s'est imposé à défaut d'autres croyances, n'est pas une bonne nouvelle, loin s'en faut. La multiplication du nombre de riches et leur prise de pouvoir se sont certes accompagnées d'une réduction de la misère à l'échelle planétaire. Mais à l'intérieur des pays, ce double mouvement a eu pour corollaire une forte montée des inégalités, sources de problèmes éthiques et politiques à venir.
Stéphanie Benz
Le Monde
Ils sont les maitres du monde. Aucun gouvernement ne peut réussir sans eux. C'est eux qui créent la croissance, devenue le plus puissant moteur de lutte contre la pauvreté.
Françoise Fressoz
Croix du nord
Des décennies de croissance à l'échelle internationale ont empilé de telles masses d'argent qu'il en découle une prolifération des riches". JLSS
La Libre Belgique
" Les riches ont gagné idéologiquement car ils n'ont plus aujourd'hui d'ennemis." JLSS
Mediapart
La richesse qui révolte, c'est celle qui n'a aucune justification : les joueurs de foot, les saltimbanques de la télévision qui reçoivent des sommes astronomiques, les grands PDG de firmes internationales, les traders et autres loups de Wall street, qui sont les maitres du monde en ne créant rien mais en spéculant à la vitesse de la lumière.
Contrairement aux clichés, les français ne détestent pas les riches et souvent les admirent.
Radio 16
Alors que la planète compte à ce jour 12 millions de millionnaires, dont 500 000 en France, JLSS met l'accent sur un début de XXIème siècle dominé par une mondialisation où la finance règne en maitre t permet, sans crier gare, à ceux qui avaient de l'argent, d'en avoir encore plus et d'asseoir leur influence et une certaine forme de pouvoir dans de nombreux domaines.
Laurent Bonnefoy
"Le monde est inégal : la pauvreté diminue, mais la richesse augmente encore plus rapidement. "JLSS
"Les riches ont gagné du fait de la dérèglementation et de la libéralisation du fonctionnement financier. "JLSS
Marianne Murat
Les Echos
L'auteur montre que désormais, les riches ont un pouvoir mondial, et qu'il est difficile pour le pouvoir politique et vouloir se passer d'eux, encore plus de gouverner contre eux.
Henri Gibier
Qu'aimeriez-vous partager avec vos lecteurs en priorité? "La conviction que les riches ne sont pas qu'un sous-produit de l'enrichissement du monde.La menace n vient pas tellement d'eux, que de l'accroissement des inégalités en matière d'éducation et de mobilité sociale."JLSS
Quel est le thème central de ce livre? "Son titre : les riches ont gagné. Quoi au juste? L'argent, ça va de soi, c'est leur métier. Mais bien plus encore : un pouvoir supérieur à celui des politiques, une liberté de mouvement mondialisée, pendant que les moins bien dotés sont confinés dans leurs frontières nationales et fiscales. Enfin, une quasi victoire morale, puisqu'il n'y a plus d'idéologie à leur opposer."JLSS
Au fil de son livre, celui que l'on surnomme JLSS a constaté "que les français ne détestent pas les riches, et au fond cela leur est un peu indifférent."
"Les riches du XXIème siècle se différencient principalement par l'ampleur de leurs actifs et la rapidité de la croissance des fortunes." JLSS
Comment détermine t-on qui est riche? "Les riches ne sont pas simplement les individus qui possèdent des yachts. Les riches sont des gens qui bossent, qui font progresser l'économie. S'ils sont riches à titre personnel, ils sont surtout à la tête des entreprises qui constituent la puissance économique." JLSS
Psychologies magazine
Vous dites que notre relation avec l'argent a changé, mais en quoi? " La richesse s'accroit beaucoup plus vite qu'autrefois, et dans l'ensemble de la population. Ce qui va se développer dans notre siècle, c'est la classe moyenne. Les plus pauvres sont maintenant résiduels.C'est un mot affreux mais statistiquement exact.Dorénavant, l'argent occupe un rôle dominant.Mais pourquoi devient-il le but à atteindre? Parce qu'on ne nous propose rien d'autre." JLSS
Clés
En pleine crise économique, il a pris le risque de scandaliser. Il ose dire que les riches ont gagné, qui plus est en France où ces derniers dégagent une aura sulfureuse.
D.K.T.
fortune.fdesouche.com
Crise ou pas, la richesse mondiale est en plein boom. Et ceux qui la possèdent n'ont jamais été si dominateurs. JLSS, journaliste, écrivain et patron de presse, est l'un des meilleurs observateurs de l'époque contemporaine. Le fondateur de l'Expansion et de Clés souligne que le pouvoir d'informer est très largement tombé aux mains des riches.
Eric
Les riches ont-ils tous les pouvoirs? Le XXIème siècle sera t-il celui de la mondialisation des richesses? La valeur argent est-elle devenue la seule référence mondiale? Dans son nouvel ouvrage, JLSS s'interroge.
Blake
Sans point d'interrogation, l'ouvrage de JLSS pose question. Constat implacable, nous pourrions ne retenir que deux faits relatés par le livre : "Le seul adversaire des riches est la fiscalité. Celle-ci ne pourra obtenir de résultats significatifs que lorsqu'on aura une véritable fiscalité mondiale. On en est loin."
Liaisons sociales
Son livre a le mérite d'exposer l'ensemble des données du problème, sans pathos ni polémique.
mariealexianne.blogspot.fr
La lecture est très facile, très abordable pour un quidam, dans un langage explicite et pédagogue, tendant à la légèreté par moments.
Marie Alexianne
L'économie, les comportements humains, l'accélération des sociétés sont ses centres d'intérêt permanents et il porte sur leur évolution un regard à la fois lucide et optimiste.
Le Monde
On sent poindre chez l'auteur une préférence pour les richesses d'antan, lentement accumulées pendant la révolution industrielle. Sauf qu'il vaut mieux sans doute être salarié de Google aujourd'hui que des houillères du nord à la fin du XIXème.
Jean-Baptiste Jacquin
Le nouvel observateur
Pour JLSS, il est clair que Malraux s'est trompé : le XXIème siècle n'est pas spirituel mais 100% matériel.
L'auteur montre que désormais, les riches ont un pouvoir mondial, et qu'il est difficile pour le pouvoir politique de vouloir se passer d'eux, encore plus de gouverner contre eux.
Henri Gibier
ecolonews.blog.fr
Les riches ont gagné. C'est le titre de votre livre. Leur victoire est d'avoir imposé leur idéologie, "La dérégulation accélère la machine à produire des fortunes. Mais les riches n'ont pas ourdi un complot pour mettre en route un système destiné à accroitre leurs patrimoines. Les politiques et les économistes qui ont poussé à la dérégulation n'étaient pas des riches. Ils étaient simplement convaincus que c'était le meilleur moyen de développer l'économie et ils n'avaient pas tort."JL Servan-Schreiber.
Un ouvrage intéressant et nuancé. Un livre d'un grand intérêt, précis, sans caricature et dressant à mon sens un tableau très juste.
Romain Blachier
Ils fascinent. Ils suscitent la détestation ou l'envie. Clichés? Clairement oui, répond JL Servan-Schreiber. Sa démonstration est simple : la misère recule enfin dans le monde. Il semble plus légitime de prospérer si d'autres ne meurent pas de faim à proximité. CQFD
Manuela Salvi
L'Express
Crise ou pas, la richesse mondiale est en plein boom; Et ceux qui la possèdent n'ont jamais été si dominateurs. JL Servan Schreiber prend, dans son nouveau livre, la mesure de ce phénomène.
Avec cet ouvrage, JL Servan-Schreiber joue le jeu hollandais de François Hollande tardantouille. Il se joint au concert des nombreux "missi dominici" recrutés par le système présidentiel, depuis sa dégringolade, pour convaincre les électeurs français.
Challenges
"Ni l'église ni la politique n'ont les moyens de pourfendre les riches, car l'une comme l'autre ont besoin de leur argent. La diabolisation des riches est laissée aux contestataires de gauche." JLSS
"On se dirige vers un monde où l'état aura de moins en moins de marge. Un monde, où, grâce à l'interconnexion généralisée, les individus vont pouvoir se regrouper de plus en plus par affinité." JLSS
Une analyse plutôt pertinente où JLSS estime par ailleurs que "le seul vrai adversaire des riches est la fiscalité."
Le Vif
"Si les riches ont gagné, c'est surtout parce qu'ils n'ont plus d'adversaires." JL Servan-Schreiber
Une enquête inédite qui vise non pas à défendre une thèse partisane mais à observer, comme journaliste, un bouleversement social qui aura, selon lui, des conséquences dans la vie de chacun : celui du rôle accru des riches dans le fonctionnement de nos sociétés modernes.
Le Figaro
"Si j'avais appelé mon livre "Attention aux inégalités", vous ne seriez pas venue m'interroger dans mon bureau. Le mot riche comme le mot sexe, capte l'attention. Dans les grandes névroses humaines, l'argent arrive au même niveau que le sexe et les troubles alimentaires." JL Servan-Schreiber
Anne Fulda
"Les riches laissent les détenteurs officiels du pouvoir prendre les riques. Ils se contentent de les influencer. Ils savent que la richesse est plus pérenne que les mandats électifs.
Christine Kerdellant
rencontres
PARIS/ Hôtel Pullman Montparnasse
mardi 4 mars 2014
PRESS CLUB
Rencontre suivie de dédicaces animée par Christophe Bys
médias
samedi 29 mars 2014
« Culture Plus »
Lucienne Chapé
Chronique du livre Diffusion entre 11h00 et 11h45
jeudi 27 mars 2014
« Culture Plus »
Lucienne Chapé
Chronique du livre Diffusion entre 18h15 et 19 h00
lundi 10 mars 2014
« Le Monde vu par... »
Daniel Picouly
Diffusion à 12h55
mercredi 5 mars 2014
« Europe 1 Soir »
Nicolas Poincaré
Direct de 19h12 à 19h43
mardi 4 mars 2014
« 28mn »
Elisabeth Quin
Interview par Elisabeth Quin et Mathieu Croissandeau du Parisien Diffusion le soir même à 20h05
dimanche 2 mars 2014
« Sur invitation »
Chantal de la Touanne
Chronique de Gilles Paris Diffusion à 13h30
mardi 25 février 2014
« Sur invitation »
Chantal de la Touanne
Chronique de Gilles Paris Diffusion à 20h00
mardi 25 février 2014
« Le 6/7 »
Franz Massard
Diffusion à 6h50
jeudi 20 février 2014
« Service Public »
Guillaume Erner
Direct de 10h00 à 11h00
mardi 18 février 2014
« Un monde d'idées »
Olivier Delagarde
Diffusions Episode 3 à 00h10 / l'intégrale à 01h45
lundi 17 février 2014
« Un monde d'idées »
Olivier Delagarde
Diffusions Épisode 1: 5h20 et 9h40 / Épisode 2: 12h55 et 15h40 / Épisode 3: 19h55, 21h25 et sur le site de France Info avec la vidéo
dimanche 16 février 2014
« KRO Brandpunt »
Henk van Der Aa
Diffusion à 22h35
dimanche 16 février 2014
« Plus si affinités »
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 14h00
vendredi 14 février 2014
« Plus si affinités »
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 08h00
jeudi 13 février 2014
« Plus si affinités »
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 09h00
mercredi 12 février 2014
« Plus si affinités »
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 18h00
vendredi 7 février 2014
« Culture Sud »
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion à 18h15
lundi 3 février 2014
« Trace de lumière »
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00
jeudi 30 janvier 2014
« La Matinale »
Anna Huprelle
Direct à 8h35 – 3mn30
lundi 27 janvier 2014
« La cité du livre »
Emilie Aubry
Rediffusion à 10h15
vendredi 24 janvier 2014
« La cité du livre »
Emilie Aubry
Rediffusion à 0h45
jeudi 23 janvier 2014
« La cité du livre »
Emilie Aubry
Rediffusion à 16h45
mercredi 22 janvier 2014
« La cité du livre »
Emilie Aubry
Diffusion à 11h45
mercredi 22 janvier 2014
« L'entretien »
Marc Perelman
Diffusion à 16h45
mardi 21 janvier 2014
« 20h00 »
David Pujadas
Reportage de Lilya Melkonian Diffusion à 20h20
mardi 21 janvier 2014
« L'entretien »
Armelle Charrier
Diffusion à 16h45
dimanche 19 janvier 2014
« Haute Définition »
Manuela Salvi
Diffusion à 12h40 et rediffusion à 22h40
dimanche 19 janvier 2014
« France Bleu Vaucluse tourne les pages »
Nathalie Mazet
Chronique du livre par Gilles Paris Diffusion à 10h10
samedi 18 janvier 2014
« Zemmour et Naulleau »
Eric Zemmour et Eric Naulleau
Diffusion à 19h15
samedi 18 janvier 2014
« Le journal Inattendu »
Marie Drucker
Direct de 12h30 à 13h30
vendredi 17 janvier 2014
L'invité d'Hedwige Chevrillon
Hedwige Chevrillon
Direct de 12h30 à 13h00
vendredi 17 janvier 2014
« Zemmour et Naulleau »
Eric Zemmour et Eric Naulleau
Diffusion à 22h45
mercredi 15 janvier 2014
« Le 13h30/14h00 »
Bernard Thomasson
Direct de 13h30 à 14h00
mardi 14 janvier 2014
« France Bleu Midi ensemble »
Daniela Lumbroso
Direct de 13h05 à 13h10
lundi 13 janvier 2014
« France Bleu Vaucluse tourne les pages »
Nathalie Mazet
Chronique du livre par Gilles Paris Diffusion à 11h45
lundi 13 janvier 2014
Frédéric Koster
Chronique du Livre Diffusions à 9h20 et 12h30
lundi 13 janvier 2014
« Cette année-là »
Jérôme Lebreton
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 14h30
lundi 13 janvier 2014
« Le coup de coeur France Bleu »
Sébastien Doucet
Chronique du livre Rediffusion à 13h45
lundi 13 janvier 2014
« Le coup de coeur France Bleu »
Sébastien Doucet
Chronique du livre Diffusion à 7h25
du 13 au 18 janvier 2014
« Un livre, une nouveauté avec Mona FM »
Frédéric Laquet
Livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
du 9 au 11 janvier 2014
« Un livre, une nouveauté avec Mona FM »
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
mercredi 8 janvier 2014
« C à vous »
Anne-Sophie Lapix
Direct entre 19h15 à 19h35
mercredi 8 janvier 2014
« Le Grand Soir 3 »
Louis Laforge et Patricia Loison
Direct à 22h55 – (dans les titres) puis vers 23h30 pour 6/7 minutes
mercredi 8 janvier 2014
« La Matinale »
Bruce Toussaint
Direct de 8h15 à 8h30
mardi 7 janvier 2014
« Les Grandes Gueules »
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 12h30 à 13h00
mardi 7 janvier 2014
« 19h/20h avec Patrick Poivre d'Arvor »
Patrick Poivre d'Arvor
Direct de 19h07 à 19h15
mardi 7 janvier 2014
« Les 4 vérités »
Roland Sicard
Direct de 7h50 à 8h00
dimanche 5 janvier 2014
« C'est arrivée demain »
Arlette Chabot
Direct de 9h25 à 9h35
dimanche 5 janvier 2014
« Un livre, une nouveauté avec Mona FM »
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
dimanche 5 janvier 2014
« C'est arrivé demain »
Arlette Chabot
Direct entre 9h25 à 9h35
du même auteur