Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mercredi 15 septembre 2010

Richard Bohringer

Traîne pas trop sous la pluie
Roman

Editions Flammarion
15 € / 160 pages

Le livre

« Je suis arrivé là devant l'hôpital posé à quai comme un cargo la nuit. Ses lumières immobiles sous la pluie. J'étais un tout petit homme venu chercher un peu de douceur au milieu de la douleur. Planté là sous le néon, dégoulinant de l'averse. Le vent frissonne sur les flaques. Quelqu'un marche vite. Un taxi ferme sa lumière. J'y suis. » Richard Bohringer.
Voilà, rien ne va plus. L'auteur est hospitalisé. Le corps et l'esprit sont malmenés, le baroudeur Bohringer éprouve le besoin de faire escale.
Au fond de son lit, entouré des médecins, des infirmières, des autres patients, il ouvre les portes de l'imaginaire, rencontre un mystérieux Grand Singe, remonte le cours de sa mémoire, son enfance, sa mère, ses voyages en Afrique, le souvenir chaleureux des amis disparus comme le peintre et cinéaste Charles Matton ou Philippe Léotard...

Note de l'éditeur

Un hymne vibrant à l'amour, à l'espoir malgré le chaos, au goût de vivre plus fort que la mort.

L'auteur

Richard Bohringer est comédien (césar du meilleur acteur pour Le grand chemin de Jean-Loup Hubert en 1984, césar du second rôle pour L'addition de Denis Amar en 1985, 7 d'or du public pour le téléfilm Un homme en colère de Didier Albert en 1997). À ce jour il a joué dans 120 films et 50 télés films. C'est beau une ville la nuit le film réalisé, produit, interprété et adapté de son livre par Richard Bohringer a reçu Le Prix d'interprétation et du premier film au Festival « Lumières de Safi » au Maroc. Également dramaturge, éditeur, scénariste, producteur, musicien, chanteur. Écrivain, chez Denoël : auteur de C'est beau une ville la nuit (1988), Le Bord Intime des Rivières (1994), chez Flammarion L'Ultime conviction du désir (2005), chez Arthaud Carnets du Sénégal 2007 et Bouts Lambeaux 2008. En 2009 est paru chez Flammarion Zorglub suivi de Les girafes
critiques
"Traîne pas trop sous la pluie" est comme une rengaine dans ce roman fleuve, comme un fil rouge dans un univers flou et marécageux. Le délire d'un homme malade, seul, au seuil de lui-même (...) Ce roman est un combat pour trouver le chemin du retour. Une écriture complexe, subtile et torturée.
L'auteur se met à nu et laisse son esprit vagabonder entre rêves et réalité. Son âme romantique laisse sourdre le tragique de sa vie, les drames et les espoirs de l'enfant qu'il fut, du jeune homme ... Une tendresse empreinte d'amertume pour le passé lointain si présent, et pour l'amitié, une ferveur. Richard Bohringer est un écrivain rare. Il parle avec son coeur, ses larmes. Parfois il nous prend l'envie au détour d'une phrase, d'une page, de lui poser la main sur l'épaule...
Henry Zaphiratos
Presse Océan (Nantes)
Richard Bohringer tel qu'en lui-même: direct et naturel, humain et sincère.
Laurent Battarel
Fréquence (revue RATP)
Richard Bohringer est l'un de ces écorchés vifs, de ces poètes bruts d'épanchement, dont la sincérité, la virulence, l'humilité et les douleurs vous chavirent à travers un lyrisme enfiévré. Une gueule froissé, une voix granuleuse et un regard qui vous harponne, mais un bloc d'humanité, plein de fêlures.
Un univers émouvant, vivant, poétique et musical ou odeurs, couleurs, saveurs, lumières et paysages se côtoient; et une verve toujours aussi passionnée, qui nous touche au plus profond de nous-même. Un grand Monsieur dont je salue la talent !
RCF Nièvre « Rencontre »
Richard Bohringer dévoile une âme blessée, écorchée mais battante et positive au regard de son livre, "Traîne pas trop sous la pluie".
Fabienne Savajols
Admirable livre (...) c'est de la littérature; une littérature organique, dont le corps est partie prenante, avec ses odeurs, ses fulgurances poétiques aussi, et la musique d'Eddy Louiss.
La Voix du Nord (Marcq-en-Baroel)
"J'y raconte mes luttes et celles des autres, il y a de la rage de vivre, il y a des choses qui arrivent et qu'on ne souhaite pas, ça ressemble à tous les humains, à leurs drames et à leurs bonheurs." Richard Bohringer
Christian Furling
La Croix du Nord (Lille)
Dans son récit, Richard Bohringer nous emmène dans un voyage au pays de sa mémoire, en abordant des thèmes qui ont bouleversés sa vie. Tel un boxeur sur le ring, l'émotion à fleur de peau, il nous fait voyager de texte en texte, dans cette atmosphère que lui seul sait créer.
B-Aware (Perpignan)
Poétique, âpre, cru, cette mise à nu de l'homme malade par l'artiste renforce l'admiration que l'on peut avoir pour lui et nous pose des tas de questions sur nous-mêmes et sur ceux qui nous ont quitté trop tôt. Merci monsieur Bohringer!
Géraldine Ribet-Claudel
La Nouvelle République du Centre Ouest
Richard Bohringer a développé un style très personnel, totalement affranchi des contraintes du roman classique.
Thierry Soulard
La Nouvelle République du Centre Ouest
Richard Bohringer jette sur le papier, ses cris de joie et de douleur, son lui intime. Lui, à nu, sans artifice, avec sa gouaille, ses coups de gueule, ses coups de coeur, ses blessures, sa poésie.
Patricia Laage
La Savoie
On sait et il le dit qu'il n'écrit pas, au sens de l'écrivain académique, il use, savoure, fantasme, rêve depuis toujours, non seulement sa vie, les vies, mais tous les mots et maux qui vont de pair.(...) Son écriture s'est affermie, affirmée de poésie et de construction.
Luc Monge
La Nouvelle République du Centre Ouest
Richard Bohringer a développé un style très personnel, totalement affranchi des contraintes du roman classique.
Mariella Esvant
"Je ne me force pas pour écrire, ce n'est pas une obligation, juste une envie, une pulsation de la vie..." Richard Bohringer
Pascal Pioppi
il n'écrit pas les mots il les composent, une improvisation de blues sur papier.
Florent L
Nice matin
Tantôt poétique, tantôt cru, le récit est aussi empreint d'une certaine musicalité.
La Dernière Heure (Belgique)
"Traîne pas trop sous la pluie" est une véritable ode à la vie et le témoignage de multiples combats contre la maladie.
Alexis Carantonis
La Savoie
Et voilà qu'il en vient à raconter son choc frontal avec la maladie et l'hôpital. Son écriture s'est affermie, affirmée de poésie et de construction, ça reste du Bohringer, agaçant, séduisant, marchand de tapis comme rêveur impénitent.
Luc Monge
La voix du Nord
Connu pour ses coups de gueule autant que pour ses coups de blues, Richard Bohringer reprend la plume. "Traine pas trop sous la pluie" raconte sa maladie, son escale forcée à l'hôpital et les souvenirs qui se bousculent.
Max Rosereau
rtbf.be
A 68 ans et le coeur toujours à fleur de peau, le charisme éclatant, Richard Bohringer, acteur, chanteur, griot, vient raconter dans Hep Taxi! son enfance cassée, les douleurs, les regrets, mais aussi un amour immense pour l'Afrique. Il raconte sa passion pour l'écriture qui l'a pris bien avant le cinéma. C'est sa façon de partager ses valeurs avec le public. Son dernier livre na dément pas le talent des précédents (...).
Jérôme Colin
Ecrivain, acteur, poète... Richard Bohringer a multiplié les expériences, connu plusieurs vies. Des vies qu'il a évoquées, en toute simplicité et avec la profonde humanité qu'on lui connait (...). Il est des hommes d'exception, et Richard Bohringer est l'un d'eux.
Matthieu Millecamp
Mémoire des arts
Alors Bohringer, (...), couche son désespoir sur la feuille blanche. Il le compénètre d'invectives, il finit par nous convaincre et nous toucher.
Allain Vollerin
Il y a des livres que l'on entend. Celui-ci est un tamtam qui bat au rythme d'un coeur qui livre un dernier combat. BOHRINGER est un (...) de poète, non ce n'est pas un romancier.
Astrid Shriqui Garain
Il y a un sentiment d'urgence qui se dégage du dernier roman de Richard Bohringer, urgence de vivre, après avoir côtoyer la mort qui lui mord salement le foie, urgence d'écrire, avec ses phrases courtes, balancées dans un océan de vélin comma autant de bateaux ivres, urgence d'aimer, parce que, finalement, ce sont les autres qui font battre le sang dans son coeur trop grand.
Isabelle Pasquert
La voix du nord
Aux portes de l'aéronef où l'attendent Léotard et Giraudeau, Nougaro et Manu Solo, Bohringer vide l'encrier, laisse gémir la fièvre. Son enfance, ses errances, ses frangins, ses terrains vagues. Mendiant des câlins, l'acteur revient des abysses et plonge en apnée. Les mots, il les fait swinguer, a la manière d'Eddy Louiss. Les abcès, il les crève! Balbutie des incantations. Poétise à mort. Lâche les rênes de sa prose tempétueuse.
Ce livre m'a bouleversée.
La Nouvelle République du Centre Ouest
Richard Bohringer aime la vie et le crie dans son dernier roman. Il y a un sentiment d'urgence qui se dégage du dernier roman de Richard Bohringer, urgence de vivre, après avoir côtoyer la mort qui lui mord salement le foie, urgence d'écrire, avec ses phrases courtes, balancées dans un océan de vélin comme autant de bateaux ivres, urgence d'aimer, parce que, finalement, ce sont les autres qui font battre le sang dans son coeur trop grand.
Isabelle Pasquet
Le Maine Libre (Le Mans)
Richard Bohringer qui poursuit son parcours d'écrivain, publie un nouveau récit à haute tension. "Traîne pas trop sous la pluie" est une traversée des souvenirs au moment où Bohringer hospitalisé, le corps à la dérive, se laisse porter par son imaginaire. Et celui-ci emporte loin...
La Marseillaise
Un livre poignant. Pas un ouvrage confortable mais un texte fort, dérangeant, bourré de défauts, et de qualités, irritant parfois, toujours touchant, sincère, que l'on referme avec l'impression étrange que l'être qui s'est adressé à vous est un ami proche.
Sébastien Faramans
Dans un style inimitable, haché, trituré, scandé, poétique, Richard fait le point sur la vie de Bohringer. Il oscille entre la vie et la mort et ne sait pas encore quel côté choisir. Alors tout revient (...) A 68 ans, Richard fait le point sur sa vie. Pour finalement lui trouver de l'attrait et rester parmi nous. J'aime beaucoup cet homme, grande gueule s'il en est, constamment énervé, qui aime réellement son prochain. Ca se sent lorsqu'on l'entend, ça se sent aussi quand on le lit. Certes, parfois on se perd dans ses délires (...) mais la chaleur, l'humanité est présente.
Yves Mabon
L'écriture est d'une force incroyable. Autant de sensibilité, cela ébranle. L'émotion est portée par une poésie très soignée, une maîtrise de la métaphore et l'instant d'après par quelques mots ou situations crus (...) Un style unique, que l'on ne retrouve chez personne.
Ouest France (Le Mans)
"Traîne pas trop sous la pluie" est plus une sorte de long poème, qu'un roman. Il y montre une très grande envie de vivre après avoir, lors d'une nuit pluvieuse, été hospitalisé. Entre le délire dû à la fièvre et une cruelle envie de vivre, il repasse en revue son existence, évoque l'Afrique, l'écriture, son enfance.
Nicole Ballon
La fièvre, la douleur, la mort; il s'évade de ce corps malmené, surfe sur son délire et part au pays des souvenirs, des blessures qui ne cicatrisent jamais, de l'inoubliable, de l'amour, de l'amitié. L'homme à la mémoire balafrée, de grosses rayures à l'âme mais l'envie de finir ce combat et d'être un survivant (...) L'écriture est percutante, chaloupée, musicale et s'égraine au rythme des battements de son coeur malade qui, tel le tam-tam africain ou le bongo colombien, maintient la trame rythmique d'une vie en escale. Bouleversant !
Richard Bohringer nous livre une nouvelle fois un magnifique texte (...) Dans "Traîne pas trop sous la pluie", c'est au poison de sa douleur que Bohringer a trempé sa plume, ce sont les draps de hôpital qui furent la page blanche où le baroudeur, scotché dans un lit d'hôpital, a couché le brouillon de ce qui allait forcément accoucher d'un beau livre. Avec des tripes, du style, des "cojones". Comme le bonhomme.
Notre Temps Magazine
Cette nouvelle chronique confidentielle s'offre au lecteur en miroir de sa marche trébuchante à travers les écueils mais aussi les délices de la vie. "Traîne pas trop sous la pluie", ce conseil d'un dériveur qui en a vu d'autres, exprime, avec une poésie à fendre l'âme, la parole fraternelle d'un homme tendre et blessé. Un homme qui n'a de cesse de dire le bonheur de vivre et de toujours recommencer.
Jean-Michel Ulmann
Telepro (Belgique)
Une oeuvre forte et personnelle dans laquelle il revient sur ces derniers mois et la maladie. Mais aussi un récit enfiévré sur l'établissement hospitalier où il a été emmené, une vision hallucinée du monde des malades qui se révèle être une ode à la vie.
Cathy Ginfray
Ce livre est une merveilleuse surprise (...) Un des plus beaux livres qu'on puisse lire sur la Vie actuellement. Plein d'espoir, de courage.
Sabine Delolme
La Marne
Chaque artiste doit être pris comme il est. Sans a priori ni jugement personnel. Dans un silence habité, nous avons écouté Richard Bohringer qui marche dans la vie à la rencontre de l'autre et qui a su désamorcer le surplus de ses colères et alimenter la profondeur de ses silences. Ses coups de gueule sont avant tout tournés vers les souffrances des autres. Cet homme, qui malgré quelques blessures visibles, continue de penser que la vie vaut d'être vécue.
Pascal Pioppi
C'est beau et tragique, mais au milieu de la douleur surgissent des fulgurances de bonheur qui font de ce livre un hymne à l'amour, un hymne à la vie.
Catherine Merveilleux
Balthazar
A vivre en dehors des marges, Richard Bohringer a tout connu (...) De ses failles, de ses révoltes, émerge la tourmente d'un écorché vif à la conscience pure ...) C'est un bel objet littéraire, plein de larmes, de vie et d'espoir dans le chaos de la maladie, que livre l'auteur dans son dernier roman.
Alice de Chirac
Le Maine Libre (Le Mans)
Un nouveau récit à haute tension (...) Et comme c'est du Bohringer, la prose à fleur de peau s'enflamme.
La Marseillaise
Un livre poignant. Pas un ouvrage confortable mais un texte fort, dérangeant, bourré de défauts, et de qualités, irritant parfois, toujours touchant, sincère, que l'on referme avec l'impression étrange que l'être qui s'est adressé à vous est un ami proche.
Sébastien Faramans
France Info
Une sensibilité et une verve toujours aussi passionnée. Un moment pur d'humanité.
Philippe Vandel
Librairies Kléber
Un survivant, amoureux des mots, sensible et tragique. Un scandeur de phrases.
Vers L'avenir (Belgique)
Ode à la vie et à l'écriture. Un texte dont le décor est sa chambre de malade, peuplé de souvenirs et d'envolées poétiques, de désirs et de coups de gueule, habité par ceux qu'il a aimés et un Grand Singe.
Michel Paquot
Richard Bohringer est non seulement un grand comédien mais aussi un dramaturge et un véritable écrivain (...) Avec "Traîne pas trop sous la pluie", c'est un séjour à l'hôpital qui donne l'occasion au narrateur de laisser son esprit vagabonder, entre évasions oniriques et souvenirs réels.
Roland Françoise
Un livre frappant de vérité, comme à l'image, de son auteur (...) Des battements de coeur irréguliers reflètent une émotion à fleur de peau.
Marie Stowiezky
Magazine Zut (Strasbourg)
"Tout est dans le livre ! Je ne veux rien ajouter d'extérieur. Tout se passe entre moi et le lecteur." Richard Bohringer Bohringer n'analyse pas ce qu'il fait, il fait.
Nicolas Léger
Emotion à fleur de peau, appel à l'ailleurs, atmosphère chaude comme une nuit alcooliisée avec des amis de longue date, "Traîne pas trop sous la pluie" est une oeuvre poétique. Tout simplement. On aime ça.
La Marne
Un livre surprenant, aérien où le corps et l'esprit sont malmenés (...) Un texte tonique, ciselé à la machette par ce dompteur du mot et des émotions (...) L'acteur ne joue plus. Il est simplement lui-même comme un aigle visionnaire au-dessus de nos têtes. Quelle belle écriture, quelle prouesse dans le glaçage des émotions. Du grand art !
Pascal Pioppi
Richard Bohringer rêve depuis longtemps d'ouvrir une piste à travers le Sahel: il vient avec ses mots d'en tracer une. La sienne. Elle déborde de vie, d'émotion, de musique et d'espoir.
Pierre Brice Lebrun
Un homme avide d'amour, de frissons, de voyages, d'aventures aussi. Alignant les pensées au fur et à mesure qu'elles le percutent, Bohringer ne raconte pas une histoire romanesque construite, mais plutôt des fulgurances, des réminiscences et des rêves. Ce vagabond céleste ne garde que le meilleur de ses errances (...) De ses regrets, il tire des espoirs.Le comédien ivre de vie tombe les murs, se moque des frontières et convie ses lecteurs à ses voyages.
Anne-Laure Boveron
Vie Pratique Madame
C'est sur son lit d'hôpital qu'il déroule les premiers fils de cet ouvrage bouleversant dans lequel il nous fait partager son histoire et ses émotions. Sa plume, fidèle à elle-même est toujours aussi belle.
Véronique Dokan
Fémitude
Un très beau texte.
Dernières Nouvelles d'Alsace
Inclassable, indomptable, amoureux de la vie et des hommes (...) Grande gueule et l'âme généreuse, Richard Bohringer trépigne quand il est rangé dans une case. Exploser les frontières, c'est ce qu'il fait de mieux (...) Avec en extra, un brin de philosophie et de sagesse impertinente.
Iuliana Salzani-Cantor
Monde Magazine
"Etre en paix avec moi-même, c'est mon Graal. Mon livre est surtout un hymne à la vie. Pour témoigner à ceux qui ont des difficultés qu'en luttant, on arrive à exister." Richard Bohringer
Sandrine Blanchard
Télé 7 Jours
Hospitalisé, Richard Bohringer conjure l'épreuve en écrivant. Un récit fiévreux. "L'écriture est pour moi une nécessité vitale. Je n'ai pas cessé d'écrire depuis mes 16 ans. J'ai fait peu d'études et je ne connais pas grand-chose à la syntaxe, mais je me suis inventé une langue. Je choisis mes mots pour qu'ils sonnent comme des notes de musique." Richard Bohringer
Emmanuelle Friedman
TV Mag
"Je fais, je défais et je refais. Là, il y avait la matière, il y avait la braise, il y avait cette fièvre qui m'a amené à une plus grande introspection et m'a permis d'aborder ce récit-là, de cette façon-là, avec ces personnages-là." Richard Bohringer
Julia Baudin
Avec ce nouveau roman, Bohringer revient au plus haut niveau. Le roman est bref, percutant, sensible, près de l'os. Il se lit d'une traite car lorsqu'on se laisse immerger dans sa prose poétique, impossible d'en sortir (...) Bohringer nous embarque pour une croisière difficile, une croisière de souffrance et de maladie, une croisière qui aurait pu être ultime. Alors il profite de cette pose dans sa vie tumultueuse, on pourrait dire, dans ses vies tumultueuses. Car le bonhomme a eu de multiples vies, ici et ailleurs. S'il est un artiste surprenant, c'est lui. Et il nous surprend encore avec ce roman atypique. Notre auteur fait danser les mots, car il a toujours fait danser sa vie, parfois en dansant dangereusement près de grands précipices (...) Il faut un sacré talent pour arriver à transcrire cela en phrases ou en notes, Kind of blue. Courtes, précises les phrases, déchirantes comme un solo de Miles. Elles font mouche, toujours(...) Le roman est plein de vie (...) Richard Bohringer est un univers à lui seul.
Daniel Lebordais
Paris Normandie (Rouen)
Prenez place avec lui sur ce drôle de cargo hôpital, laissez vous embarquer par son rythme d'écriture, par sa fougue, sa colère, ses désespoirs et son envie de vivre, malgré tout.
Benoît Vochelet
Union Presse
Un récit poignant, dans lequel la fièvre se mêle à la réalité et où, toujours, l'espoir triomphe.
Fleur de la Haye
La Semaine (Metz)
Entre un imaginaire tourmenté et le processus médical qui apparaît de loin en loin, ce délire poétique célèbre la vie, celle qu'il a souvent voulu quitter et qui pourtant lui paraît si précieuse aujourd'hui.
Béatrice Hamet
TéléObs
"Mon père n'étale pas ses tripes sur la table, c'est quelqu'un qui fait poésie de tout : une perfusion, une chambre d'hôpital. Lui-même est sa matière première. Sa langue est de plus en plus bouleversante. je suis sûre que, plus tard, on pourra relire ses ouvrages et les garder en poche." Romane Bohringer
France Info « Culture Médias »
Un livre avec des voyages, de l'amitié, de l'amour et le temps qui passe. Un livre avec des regrets, des douleurs, des confidences sur une vie que l'on regarde dans le retroviseur.
Philippe Vallet et Raphaëlle Duchemin
Richard Bohringer couche sur le papier toutes ses émotions en vrac. Cela nous change des livres qui sonnent creux tant les auteurs ne donnent rien d'eux (...) Bohringer est sincère et il aime s'exprimer par écrit. "Traîne pas trop sous la pluie" est l'un de ses meilleurs livres car Bohringer y est présent à 100%. Bohringer, homme à la belle voix rocailleuse -celle des gouffres plein d'ombre- sait qu'il pourrait être déjà mort mais sa capacité à aimer la vie est si grande qu'il est celui qui s'agrippe au rocher, refusant d'être emporté par les flots du naufrage. Il veut encore voir, écouter, ressentir, aimer.
Bernard Morlino
D'un long séjour à l'hôpital et du délire d'une fièvre forte et persistante, le narrateur livre un récit onirique, de sensations diffuses et de souvenirs mêlés. Un Richard Bohringer à fleur de peau. De coeur, aussi.
Apolline Elter
La Dépêche du Midi
Lors d'une hospitalisation, dans cet état entre deux où la douleur, si ce n'est les calmants, font glisser d'une présence dans le quotidien à une errance mentale, il ouvre les portes de l'imaginaire. Surgissent alors de grands absents dans la mémoire de ses voyages et de ses rencontres.
Il est plus qu'un acteur, plus qu'un auteur. Il est un écrivain. Et pas n'importe quel écrivain. D'ailleurs, il a toujours voulu écrire et toujours écrit. C'était son choix de vie (...) Il a le don des mots, des rythmes, des syncopes, des élans, il est lyrique mais sans emphase (...) La littérature est son plus beau territoire. Il subjugue, il fait tout comprendre. C'est un poète au lyrisme contenu. Il impressionne et bouleverse. C'est un haut moment à découvrir absolument!
Armelle Héliot
Stras Magazine (Strasbourg)
Le baroudeur Bohringer éprouve le besoin de faire escale. Au fond de son lit, entouré des médecins, des infirmières, il ouvre les portes de l'imaginaire.
Claire Lorentz
La quotidien du médecin
Richard Bohringer est un écrivain, pas de doute. Le comédien dit lui-même certains de ses textes. Il est formidable d'intelligence, de générosité, de vérité, d'émotion (...)
Armelle Héliot
Dans "Traîne pas trop sous la pluie", c'est au poison de sa douleur que Bohringer a trempé sa plume, ce sont les draps de l'hôpital qui furent la page blanche où le baroudeur scotché dans un lit d'hôpital a couché le brouillon de ce qui allait forcément accoucher d'un beau livre. Avec des tripes, du style, des cojones. Comme le bonhomme.
Jean-Frédéric Tronche
Richard Bohringer n'a rien perdu de sa fougue. L'oeil pétillant, les cheveux en bataille, il donne de la voix et fait swinguer les mots. Un voyage intime et sincère dans les tréfonds de sa mémoire où, comme porté par la fièvre, il embarque le spectateur dans sa folie.
Emilie Trevert
Un roman où l'écriture est imagée, des pages enflammées rédigées dans un style rythmé. Voilà un roman totalement hypnotique qui se lit furieusement d'une traite entre le témoignage et la confession. Le récit est magistral!
David Assolen
C'est parfois nébuleux, mais toujours sobre, tendre, émouvant et il y a des passages vraiment beaux, poétiques, philosophiques (...) C'est une expérience enrichissante de plonger dans l'écriture de Richard Bohringer, cet homme au grand coeur, cet humaniste des temps modernes ...
Télé Loisirs
Entre regrets et espoirs, l'écriture de cet artiste balafré n'est que vérité. Mélange de roman et d'autobiographie, le livre est un hymne à l'amour, comme une thérapie pour son auteur.
Anastasia Svoboda
La Parisien
A l'occasion de la sortie de son dernier ouvrage, "Traîne pas trop sous la pluie", le comédien confie ses douleurs, physiques et morales. Poignant. Il y a toutes sortes de fièvres. Mais celle qui brûle dans l'âme et les yeux de Richard Bohringer, et court tout au long de son nouveau livre est unique.
Pierre Vavasseur
La Sambre (Nord Pas de Calais)
Richard Bohringer est une personnalité qui laisse rarement indifférent. Dans son nouvel ouvrage, "Traîne pas trop sous la pluie", il nous livre ses souvenirs. Il remonte à son enfance et évoque les grands évènements qui ont jalonné sa vie, le tout avec des formules toujours très recherchées et imagées.
Nicolas Leclercq
Un acteur au charisme époustouflant qui n'a pas la langue dans sa poche. Touche-à-tout, écorché vif et tout simplement humain, l'acteur est aussi un romancier et un poète étonnant. Passionné par l'écriture, il utilise les mots comme des armes tout en connaissant le danger potentiel des termes utilisés. Avec son dernier livre, "Traîne pas trop sous la pluie", il invite les lecteurs à mieux le connaître à travers un personnage spirituel particulièrement énigmatique, Le Grand Singe, un guide qui a le sens des valeurs, celles qui sont malheureusement aujourd'hui victimes d'un dysfonctionnement déplorable dans notre société fragilisée. Rencontre avec un homme authentique et généreux.
Christophe Mangelle
Embarqué dans une quête romanesque peuplée de souvenirs et de figures illustres, Richard Bohringer laisse libre cours au délire que lui dicte la fièvre et donne un bout de son chagrin insensé.
Romain Monnery
Le Journal du Dimanche
Un ouvrage puissant qui décrit le noyau d'un être et laisse loin derrière le personnage un rien gangster qui met le feu aux poudres, parce que "les provocateurs éclairent. Toujours..." C'est l'histoire d'un homme sincère un rien méchant (...)C'est le récit serré d'un être humain cloué il y a quelques mois sur un lit d'hôpital (...) Autour de lui, il y a la souffrance des autres malades, la belle infirmière et ce docteur qui tire la larme en lui disant quand la guérison se pointe: "Vivez comme les hommes simples. Vous verrez, votre coeur y trouvera son compte." Il y a enfin de la lumière sur les relans d'une vie chaotique.
Delphine de Malherbe
France Dimanche
Un récit enfiévré sur l'établissement hospitalier où il a été emmené, une vision hallucinée du monde des malades qui se révèle être une ode à la vie. De sa plume qui virevolte, Bohringer nous présente les infirmières, les docteurs, mais aussi ses amis, ceux, nombreux hélas, qui sont déjà "montés dans l'aéronef".
Cyril Bousquet
Connaissant la sensibilité et le talent de Richard Bohringer, il est sûr que nous avons de beaux moments de lecture en perspective.
Le Figaro
S'appuyant sur ses souvenirs d'hospitalisation, Richard Bohringer a écrit le roman d'un patient dans lequel l'imaginaire est roi. Dans "Traîne pas trop sous la pluie", le comédien mêle douleurs et fulgurances oniriques, joies et peines. L'artiste, les sentiments toujours à fleur de peau, se met à nu. L'occasion pour lui de raconter sa vie, ses interrogations, dans un texte court et saisissant.
Yves Thréard
Le Parisien
Richard Bohringer a signé plusieurs best-sellers. Il publie un nouveau roman chez Flammarion. Dans "Traîne pas trop sous la pluie", il raconte ses souvenirs, de son enfance aux évènements les plus marquants de sa vie d'adulte.
rencontres
PARIS
jeudi 12 mai 2011
CRE RATP
Rencontre de 12h30 à 14h00 « Rencontre Théâtrale » suivie de signatures Centre Culturel Auguste Dobel du CRE RATP Médiathèque Louis Aragon 9 rue Philidor 75012 Paris
SAINT LOUIS
du 6 au 9 mai 2011
Salon du livre
VICHY
samedi 9 avril 2011
La Grande Librairie
Signature de 15h00 à 18h00 La Grande Librairie 17 rue Burnol 03200 Vichy
ASNIERES
dimanche 3 avril 2011
Salon du livre
PARIS
vendredi 18 mars 2011
Salon du livre
Signature de 18h00 à 19h00 et de 20h00 à 21h00 Sur le Stand Flammarion Stand N55
BONDUES (LILLE)
samedi 12 mars 2011
Salon du livre
Café littéraire à 15h45 « La vie à la page » avec Richard Bohringer, Gilbert Desplechin et Françoise Kerymer
NEVERS
dimanche 6 mars 2011
Salon des dames
LILLE
samedi 19 février 2011
Librairie Le Furet du Nord
Rencontre Dédicace à 17h30 à La librairie Le Furet du Nord Librairie Le Furet du Nord 15 place de Gaulle 59800 Lille
TOURS
mercredi 26 janvier 2011
La boite à livres
Signature à 19h300 Rencontre à 20h00 suivie de signatures A la librairie La Boite à livres 19 rue Nationale 37000 Tours
PARIS
samedi 11 décembre 2010
MAIRIE DU XVII
LILLE
mardi 7 décembre 2010
LIBRAIRIE TIRLOY
Rencontre signatures à partir de 18h00 62 rue Esquermoise 59000 Lille
BOULOGNE BILLANCOURT
du 4 au 6 décembre 2010
Salon du livre
Salon du livre Signatures de 14h00 à 19h00 A l'Espace Landowski 28 avenue André Morizet à Boulogne-Billancourt
TOULON
dimanche 21 novembre 2010
Salon du livre
NIORT
mercredi 10 novembre 2010
Librairie des Halles
Rencontre à partir de 17h00 1bis rue Thiers 79000 Niort
LE MANS
samedi 30 octobre 2010
LIBRAIRIE DOUCET
Rencontre à partir de 17h00 66 avenue du Général de Gaulle 72000 Le Mans
LEVALLOIS PERRET
dimanche 10 octobre 2010
La Wizo
Signatures de 14h00 à 18h00 Etoile Saint-Honoré Centre de conférences et de réceptions 21-25, rue Balzac 75008 Paris
STRASBOURG
mercredi 22 septembre 2010
La Bibliothèque Idéale / Librairie Kléber
Rencontre à 17h00 à la salle de l'Aubette 31 Place Kléber 67000 Strasbourg
Paris
samedi 4 septembre 2010
FNAC MONTPARNASSE
Rencontre à 17h30 animé par Eduardo Castillo 136 av de Rennes 75006 Paris
médias
lundi 25 avril 2011
L'événement du jour
Sébastien Doucet
Interview à propos du concert du 01/05 à Bouzy-la-Forêt Richard Bohringer lira des extraits de son livre Diffusions à 08h35 et 16h10
mercredi 13 avril 2011
Parlons-en
Frédéric Haziza et Patrice Trapier
Rediffusion à 07h30
mardi 12 avril 2011
Parlons-en
Frédéric Haziza et Patrice Trapier
Rediffusions à 22h00 et 23h55
lundi 11 avril 2011
Parlons-en
Frédéric Haziza et Patrice Trapier
Rediffusion à 06h00
dimanche 10 avril 2011
Parlons-en
Frédéric Haziza et Patrice Trapier
Diffusions à 08h30 et 16h30
jeudi 7 avril 2011
Parlons-en
Frédéric Haziza et Parice Trapier
Thème : L'identité française Diffusions à 8h30, 16h30, 23h30
samedi 26 mars 2011
Rencontre
Fabienne Savajols
Diffusion à 10h00
jeudi 24 mars 2011
La Matinale
Guillaume Carles
Chronique du livre Diffusion entre 07h00 et 09h30
jeudi 24 mars 2011
Presse-Papiers
Laurence Dionigi
Diffusion à 10h15
mardi 22 mars 2011
Rencontre
Fabienne Savajols
Diffusion à 11h00
lundi 28 février 2011
Le rendez-vous
Laurent Goumarre
A propos du décès de Annie Girardot Interview menée par Raphaël Bourgois Diffusion à partir de 19h00
lundi 28 février 2011
19h00 Ruth Elkrief
Ruth Elkrief
A propos du décès de Annie Girardot Diffusion à partir de 19h10
dimanche 13 février 2011
Le livre du jour
Agnès Delbarre
Entretien et livre offert à l'antenne Diffusion entre 08h20 et 08h45
vendredi 11 février 2011
Le livre du jour
Agnès Delbarre
Entretien et livre offert à l'antenne Diffusions à 08h50 et à 17h10
mardi 8 février 2011
La Matinale
Christian Panvert
Diffusion à 11h30
lundi 7 février 2011
Chansons tendres, chansons drôles
Daniella Lumbroso
Diffusion à 20h35
lundi 7 février 2011
L'invité de la rédaction
Olivier Guillaume
Annonce la venue au salon de Nevers Diffusions à 07h20, 12h00 et 18h30
samedi 29 janvier 2011
Autour d'un livre
Caroline Leddet
Diffusion à 10h30
vendredi 28 janvier 2011
Autour d'un livre
Caroline Leddet
Diffusion à 11h30
du 28 au 31 janvier 2011
Et à part ça
Maguelonne Hedon
Diffusions le vendredi 28 à 21h00 et 22h15, le samedi 29 à 22h45 et le dimanche 30 janvier à 11h30 et 17h15
mercredi 26 janvier 2011
La Matinale
Marie Desroches
Chronique du livre et annonce la présence de Richard Bohringer à la librairie La boite à livres Diffusions à 07h00, 08h00, et 09h00
mercredi 26 janvier 2011
Flashs Infos
Stéphanie Perri
Annonce la rencontre à la librairie La Boite à Livres Diffusions à 07h00, 07h30, 08h00, 08h30, 09h00, 12h30 et 13h30
lundi 17 janvier 2011
Complément d'enquête
Benoît Duquesne
Diffusion à 22h05
dimanche 12 décembre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Rediffusion à 12h10
dimanche 12 décembre 2010
Help Taxi
Jérôme Colin
Diffusion à 22h45
samedi 11 décembre 2010
Pluriel
Gabriel
Diffusions à 10h10 et 23h10
samedi 11 décembre 2010
Revu et corrigé
Paul Amar
Direct de 20h17 à 20h30
mercredi 8 décembre 2010
Info
Idil Gunay
Diffusions à partir de 07h00 jusqu'à 21h00 tous les quarts d'heure
mercredi 8 décembre 2010
Des livres et moi
Jean-Louis Ferrer
Chronique du livre Diffusion à 17h55
mardi 7 décembre 2010
Info
Idil Gunay
Diffusion à 19h00
lundi 6 décembre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Diffusions à 10h10 et 23h10
mercredi 17 novembre 2010
Matin Culture
Henri Dubreuil
Interview de Richard Bohringer réalisée en amont de sa venue aux Herbiers Livre cité et offert à l'antenne Diffusion à 09h10 et 12h42
samedi 13 novembre 2010
La séléction du libraire
Bertrand Noel
Chronique du livre offert à l'antenne, reprise de l'interview de Gilles le Mouel sur 2.30 Diffusion à 17h10
du 11 au 14 novembre 2010
Xavier Humbert
Diffusions le jeudi 11 novembre à 07h25, 12h25 et 19h25 le vendredi 12 novembre à 07h26, 12h26 et 19h26 et le samedi 13 novembre à 07h28, 12h28 et 22h28.
jeudi 11 novembre 2010
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre Rediffusion à 11h42
mercredi 10 novembre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 22h05
mardi 9 novembre 2010
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre Diffusion à 11h30
mardi 9 novembre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 18h05
du 8 au 13 novembre 2010
Cette année là
Emmanuelle Wiener
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 14h40
lundi 8 novembre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 18h05
dimanche 7 novembre 2010
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Chronique du livre Diffusion entre 11h00 et 12h00
dimanche 7 novembre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 16h05
dimanche 7 novembre 2010
Le livre de votre week-end
Frédérique Gissot
Diffusion à 08h40
samedi 6 novembre 2010
Le livre de votre week-end
Frédérique Gissot
Diffusion à 07h50
samedi 6 novembre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 14h05
vendredi 5 novembre 2010
La matinale
Yassine Belattar
Direct de 9h15 à 10h00
mardi 2 novembre 2010
Frédéric Koster
Chronique du livre Diffusions à 9h20 et 12h20
mardi 2 novembre 2010
Livre Antenne
Léonard Odier
Chronique du livre Diffusion à 8h45
dimanche 31 octobre 2010
A voir, à lire, à découvrir
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 19h00
samedi 30 octobre 2010
Matinale du week-end
Sophie Elie
Annonce la rencontre à la librairie Doucet Diffusion à 11h00
samedi 30 octobre 2010
Mon héros dans l'histoire
Franck Ferrand
Diffusion à 18h15
lundi 25 octobre 2010
Le grand direct
Chrystel Rouchon
Reprise de l'interview de Gilles le Mouël Diffusion à 16h40
lundi 25 octobre 2010
A voir, à lire, à découvrir
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 19h00
dimanche 24 octobre 2010
Le livre du week-end
Anne Le Fléouter
Avec Richard Bohringer Diffusion à 9h20
samedi 23 octobre 2010
Café culture
Pierre de Vilno
Direct de 14h00 à 15h00 Avec Romane Bohringer
samedi 23 octobre 2010
Le livre du week-end
Annie Le Fléouter
Avec Richard Bohringer Diffusion à 8h40
mardi 19 octobre 2010
Face à face
Sabine Mathus
Chronique du livre Diffusion à 13h45
lundi 18 octobre 2010
Tout et son contraire
Philippe Vandel
Diffusions à 6h23, 9h40, 11h10, 13h40, 15h10, 17h22, 22h24 et 23h50
dimanche 17 octobre 2010
Le Pudding
Nicolas Errera et Jean Croc
Diffusion de 20h00 à 21h00
dimanche 17 octobre 2010
La Matinale du week end
Bernard Christin
Chronique du livre Diffusion à 8h38
vendredi 15 octobre 2010
Les grosses têtes
Philippe Bouvard
Diffusion à 16h00
vendredi 15 octobre 2010
Grandes Gueules
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 10h05 à 12h15
lundi 11 octobre 2010
Vivacité
Régine Dubois
(Extrait de l'interview) Diffusion entre 18h00 et 19h00
dimanche 10 octobre 2010
C'est quoi ce bordel !
Laurent Baffie
Diffusion à 11h00
dimanche 10 octobre 2010
Dix minutes pour le dire
Gora Patel
Diffusion à 08h45
dimanche 10 octobre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du Livre Diffusion à 12h10
dimanche 10 octobre 2010
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Rediffusion à 14h00
samedi 9 octobre 2010
Le rendez-vous livre
Nathalie Mazet
Avec Gilles Paris Diffusion à 10h45
samedi 9 octobre 2010
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 18h05
samedi 9 octobre 2010
Piano cocktail
Patrick van Langhenhoven
Chronique du livre Diffusion à 12h00
du 9 au 11 octobre 2010
La Matinale
Bernard Christin
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusion entre 8h35 et 9h00
samedi 9 octobre 2010
Vivacité
Régine Dubois
(Extrait de l'interview) Diffusion entre 18h00 et 19h00
vendredi 8 octobre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusion à 10h10 et 23h10
vendredi 8 octobre 2010
Le Grand Journal
Michel Denisot
Diffusion le soir même à 20h10
vendredi 8 octobre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 17h50
jeudi 7 octobre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 15h20
mercredi 6 octobre 2010
Face à l'Info
Eddy Caeckelberg
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mercredi 6 octobre 2010
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mercredi 6 octobre 2010
Bel Soir
Frédéric Bastien
Chronique du livre Diffusion à 18h20
mercredi 6 octobre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 15h50
mercredi 6 octobre 2010
Culture Club
Laurent Dehossay
Chronique du livre Direct à 11h00
mardi 5 octobre 2010
Le 17/20
Michel Field
Direct de 19h30 à 19h55
mardi 5 octobre 2010
Dix minutes pour le dire
Gora Patel
Diffusions à 08h45 et 11h30
mardi 5 octobre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 16h50
mardi 5 octobre 2010
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 17h00
du 4 au 11 octobre 2010
Cette année là
François Pinganaud
Chronique du livre quotidienne offert à l'antenne Diffusion entre 13h30 et 16h30
lundi 4 octobre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 14h50
du 4 au 9 octobre 2010
La Matinale
Pascal Fouchet
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusion entre 8h35 et 9h00
lundi 4 octobre 2010
Le livre du jour
Martial Portail
Chronique du livre Diffusion à 17h40
samedi 2 octobre 2010
Culture Sud
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion entre 18h et 19h
vendredi 1 octobre 2010
Le Fou du Roi
Stéphane Bern
Direct de 11h00 à 12h30
vendredi 1 octobre 2010
L'Indispensable
Sébastien Doucet
Diffusions à 8h35 et 17h10
mercredi 29 septembre 2010
Le rendez-vous
Laurent Goumarre
Direct de 19h00 à 20h00
lundi 27 septembre 2010
Au fil des livres
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion à 10h30
lundi 27 septembre 2010
Chrisitian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00
lundi 27 septembre 2010
le 22/23 3 questions à...
Wendy Bouchard
Diffusion à 22h50
du 27 septembre au 2 octobre 2010
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Chronique du livre Diffusion chaque jour à 10h15
samedi 25 septembre 2010
Du monde au balcon
Ronan Manuel
Chronique du livre Diffusion entre 14h00 et 16h00
vendredi 24 septembre 2010
Café Picouly
Daniel Picouly
Diffusion à 21h35
vendredi 24 septembre 2010
Cette année là
Serge Ballivet
Direct de 14h10 à 14h35
mercredi 22 septembre 2010
Edition Locale
Claire Peyrot
Diffusion à 18h50
mercredi 22 septembre 2010
Spéciale Richard Bohringer
Stéphane Bossler
Direct à 16h30
mercredi 22 septembre 2010
C'est vous sur 20
Lionel Augier
Diffusions à 18h30, 19h30, 20h30 21h30, 22h30 et 23h30
mardi 21 septembre 2010
Lire en Béarn
Eric Dreux
Chronique du livre Diffusion à 17h45
mardi 21 septembre 2010
Vos sorties
Eric Vial
Chronique du livre et annonce la rencontre à la Salle d'Aubette Diffusions à 12h20 et 18h50
du 20 au 29 septembre 2010
Agenda
Frédéric Laquet
Annonce la rencontre à la librairie Tirloy Diffusions entre 08h00 et 10h00 et entre 16h00 et 18h00
lundi 20 septembre 2010
L'heure de la sortie
Karine Roye
Interview de Richard Bohringer DIffusion à 18h10
du 20 au 25 septembre 2010
L'heure de la sortie
Karine Roye
Chronique du livre quotidienne et livre offert à l'antenne Diffusion à 18h10
du 20 au 25 septembre 2010
On fait la route ensemble
Jean-Christophe Chapuis
Chronique du livre quotidienne offert à l'antenne Diffusion entre 14h00 et 16h30
du 20 au 25 septembre 2010
La matinale
Axel Perret
Chronique du livre quotidienne et livre offert à l'antenne Diffusion à 6h45
dimanche 19 septembre 2010
Toutes les étoiles en parlent
Jean-Claude Carton
Chronique du livre Diffusion à 23h00
samedi 18 septembre 2010
Train de nuit
Didier Boulot
Diffusion à 20h30
samedi 18 septembre 2010
On n'est pas couché
Laurent Ruquier
Diffusion samedi 18 Septembre à 23h30
samedi 18 septembre 2010
Laissez-moi dormir
Michael Pachen
Diffusion à 08h50 et 09h15
vendredi 17 septembre 2010
Les Quatre Vérités
Roland Sicard
Diffusion à 7h50
vendredi 17 septembre 2010
Sous les étoiles exactement
Serge Levaillant
Diffusion entre 03h00 et 04h00
vendredi 17 septembre 2010
Culture Médias
Philippe Vallet et Raphaëlle Duchemin
Direct de 9h45 à 10h00
jeudi 16 septembre 2010
Les Grandes Gueules
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 11h00 à 13h00
jeudi 16 septembre 2010
Le coup de projecteur
Thierry Le Bon
Diffusion à 08h30, 11h30 et 16h30
mercredi 15 septembre 2010
RTL Soir
Christophe Hondelatte
Direct de 18h00 à 19h00
mercredi 15 septembre 2010
Le grand direct
Chrystel Rouchon
Chronique du livre Diffusion à 7h26 et 17h10
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 17h20 (heure de Dakar)
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20 (heure de Paris)
mardi 14 septembre 2010
C à vous
Alessandra Sublet
Direct de 19h25 à 20h15
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 12h25 (heure de New York)
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 12h25 (heure de Montréal)
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusions à 9h20 et à 11h20 (heure de Singapour)
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20 (heure du Caire)
mardi 14 septembre 2010
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 14h20 (heure de Buenos Aires)
lundi 13 septembre 2010
Le Club médiarh.com
Alexandre Lichan
Diffusion à 23h00
lundi 13 septembre 2010
Choisissez votre camp
Valérie Expert
Direct de 10h00 à 11h00
du 13 au 18 septembre 2010
Le Club de France Bleu
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusion à 16h15
lundi 13 septembre 2010
Le point sur l'Info
Thierry Dugeon
Direct de 21h30 à 22h00
jeudi 9 septembre 2010
L'homme du jour
Marc-Olivier Fogiel
Direct de 8h35 à 8h45
mercredi 8 septembre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 17h50
dimanche 5 septembre 2010
Vivement Dimanche
Michel Drucker
Diffusion à 19h15
samedi 4 septembre 2010
Tous les goûts sont dans la culture
Damien Hammouchi
Diffusion à 9h00
samedi 28 août 2010
Médiabolique
Stéphane Lepoittevin
Diffusion entre 09h00 et 10h00
du même auteur