Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le vendredi 18 janvier 2019

Philippe Rouquier

Rires de poupées chiffon
Polar

Carnets Nord
19,50€ / 368 Pages

Le livre

Dans une grande bâtisse isolée du Vercors, un couple prépare sa séparation. Artistes peintres, plasticiens, photographes, leur relation a été productive avant de devenir destructrice. Mais ils s'aiment toujours autant. Adeptes des oeuvres à point de vue unique, le couple fait de ses derniers moments de vie commune une performance. Une oeuvre macabre dont ils doivent être les seuls spectateurs. Mais un témoin s'est invité au spectacle sans les prévenir et l'interprétation qu'il en fait met en péril leur pacte, leur séparation, leur intimité.
L'histoire est quant à elle très étrange, hallucinée, punk, sombre, comme l'écriture est pulsée, vive et rapide. L'auteur sait maintenir le lecteur en haleine, dans ce thriller noir et original dans lequel il a su créer un climat de nature et d'angoisse allant crescendo. L'enquête prend plusieurs directions, les fils s'emmêlent mais tout se tient, ils se délient d'eux même peu à peu. Les étrangetés font du livre sa singularité. Un vrai roman noir.

L'auteur

Philippe Rouquier est réalisateur de films, scénariste et documentariste. Tant pis pour le Sud a obtenu le prix du Premier roman du Festival du polar de Beaune 2017. Rires de poupées chiffon est son deuxième roman publié.

A RETENIR :


● Un 2nd roman percutant, après Tant pis pour le Sud (Le Masque 2017, prix du Premier roman du Festival du polar de Beaune 2017)
Philippe Rouquier développe ici le genre du « roman noir », avec une définition proche de celle du « film noir » : « Plus on avance, plus on s'enfonce, comme dans une spirale ! » (François Guérif)
critiques
Une histoire complètement décalée ; on oscille entre le passé et le présent, entre le fantastique et le réel, entre l'abstrait et le concret, entre l'art et le tout-venant.
Ne cherchez pas à essayer d'anticiper le déroulement du roman, qui est aussi décalé qu'inattendu, et qui peut surprendre autant qu'il peut déstabiliser. Car l'art est au centre de l'histoire, l'art sous sa forme la plus sombre et macabre, à l'image de ces deux artistes.
Brillant, on se retrouve en totale immersion , le lecteur est tout de suite dans le bain et si vous ajoutez à cela uns suspens d'angoisse alors vous vous trouvez à ne plus pouvoir lâcher le livre.
Le roman tire sur tous les fils d'un suspense qui grandit au fil des pages avec une pause salutaire dans des descriptions fines au sujet de la nature et des sentiments humains.
Pascal Pioppi
Bruxelles Culture
Sombre, punk et hallucinée, l'histoire ne manque jamais de piment et ne musarde pas en chemin.
Daniel Bastié
Voilà un roman déstabilisant pour le lecteur qui, par sa thématique et sa tonalité, sort totalement de l'ordinaire.
Avec Rires de poupées chiffon, Philippe Rouquier nous livre une fascinante histoire d'amour, ou l'art, au centre de tout, justifie les actes les plus forts, fous, et sans retour.
Avis aux amateurs d'originalité, de mélange des genres, de bordel finalement vachement bien organisé, de lecture pas reposante et fortement addictive, ce roman noir est pour vous.
Angoissant, noir, fantasque, ce polar est un vrai coup de coeur.
Bernard Arini
rencontres
Chamonix
mercredi 27 février 2019
Galerie des Aiguilles
Apéritif littéraire - 17h30
Egly (91)
samedi 16 février 2019
Librairie Espace Temps
Séance dédicace - 14h00
médias
lundi 11 février 2019
« L'Ecritoire »
Martine Digonnet
Chronique du livre Diffusion à 10h00
samedi 9 février 2019
« Au hasard des livres »
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Diffusion à 17h00
dimanche 20 janvier 2019
« L'émission littéraire »
Michel Gardère
Chronique du livre Rediffusion à 08h30
samedi 19 janvier 2019
« L'émission littéraire »
Michel Gardère
Chronique du livre Diffusion à 12h00
lundi 14 janvier 2019
« Le grand agenda »
Daria Bonnin
Chronique du livre Diffusion à 15h10