Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 21 octobre 2010

David Foenkinos

Lennon
Roman biographique

Editions Plon
18 € / 238 pages

Le livre

Après une enfance mouvementée, une plongée précoce dans l'immense célébrité, la rencontre décisive avec Yoko Ono, des années d'errance et de drogue, John Lennon a décidé d'interrompre sa carrière en 1975, à l'âge de 35 ans, pour s'occuper de son fils Sean.
Pendant cinq années, à New York, il n'a pas sorti d'album, s'est retiré de la vie médiatique, et a profité des plaisirs simples. C'est pendant cette période qu'il a pris le temps de réfléchir à la folie de son parcours. Ainsi, les séances qui suivent, pendant lesquelles Lennon se raconte à son psy, se sont déroulées entre le 21 septembre 1975 et le 7 décembre 1980, veille de son assassinat par un déséquilibré.

Note de l'éditeur

Sous forme de monologues, David Foenkinos s'empare du symbole universel qu'incarne le créateur des Beatles pour livrer au lecteur un portrait intime de l'artiste. Bien plus qu'une biographie, ce livre est avant tout l'oeuvre d'un grand écrivain. Le livre sort un mois avant le trentième anniversaire de la mort de John Lennon.

L'auteur

David Foenkinos est l'auteur de plusieurs romans : La délicatesse (Gallimard 2009), Nos séparations (Gallimard 2008), Qui se souvient de David Foenkinos ? (Prix Giono, Gallimard 2007) et Le potentiel érotique de ma femme (Prix Roger-Nimier, Gallimard 2004).
critiques
On se dit que le romancier, avec son imagination et son intuition, nous offre peut-être un portrait plus proche du vrai Lennon que celui des biographes qui ne peuvent se permettre ce genre de libertés.
Boris Plantier
J'ai aimé l'écriture de ce roman (...) la voix d'un homme qui s'exprime sans fard. Le ton est plutôt gave et rageur (...) pourtant, par-ci, par-là, on trouve quelques traits d'humour chers à Foenkinos qui viennent dédramatiser l'ensemble.
Les Notes Bibliographiques
En monologues imaginaires, un portrait aux accents touchants.
Son écriture est élégante, intelligente, enlevée, d'une souplesse remarquable.
Benjamin Berton
David Foenkinos apporte ses propres réponses et nous présente un Lennon introverti, fragile, souffrant en silence (...) En ce trentième anniversaire bien triste, David Foenkinos redonne vie, avec une belle imagination, à une icône qui manque terriblement.
La lecture laisse une empreinte émotive au même titre que les chansons des Beatles peuvent la transmettre. N'est-ce pas là l'intérêt de toute oeuvre d'art?
Cette analyse est imaginée par l'auteur (...) Ce procédé rend en outre la lecture agréable. Dès le début, on se prend au jeu. Le style, par l'utilisation de la première personne du singulier, est dynamique et prenant. L'ambivalence du personnage est parfaitement restituée (...) Mais la vraie innovation est de se concentrer sur son ressenti, ses émotions, portant sur ces évènements qui façonnent une vie. L'intensité des propos est alors décuplée.
Pierre Poncet
Les évènements retenus par l'auteur sont enrichis de la vision qu'il prête à Lennon. On entre alors dans l'intimité de l'homme, ses émotions, ses inquiétudes, son univers. Impossible bien sûr de confirmer la justesse des propos exprimés, mais cela offre une approche fascinante de l'homme, plus significative peut-être qu'un récit chronologique des évènements.
TéléObs
Foenkinos serait plutôt l'alchimiste du couple, d'où son intérêt pour le tandem John Lennon, son chanteur culte, et Yoko Ono. Une union fusionnelle au romantisme flamboyant, qu'il décrit toutefois comme "angoissante" : "Ils avaient décidé de ne former qu'une seule personne: totalement totalitaire!". Et si le véritable sujet qui hante cet ancien prof de guitare était plutôt la petite musique des couples qui se font et se défont, thème récurrent de ses romans?
Marjorie Philibert
Le Jeudi (Metz)
Ce "Lennon" s'appuie sur un long travail de recherche et révèle un peu plus l'être profondément tourmenté, plus héros romantique que rock star, qui trouva la liberté dans l'enfermement amoureux dans sa relation fusionnelle avec une Yoko Ono qui était aussi son alliée artistique. Au final, un parcours émotionnel sincère et touchant.
Christophe Prévost
L'Echo des Arènes
Auteur de romans très fins et très réussis, David Foenkinos s'attaque ici à un mythe du rock. Bien loin d'être une hagiographie, ce livre revient sur le parcours chaotique (de l'enfance difficile à Liverpool au statut de star) d'un des artistes les plus attachants du XXème siècle. Derrière ces lignes sans complaisance, on sent poindre l'admiration de David Foenkinos. Il est assurément l'un des auteurs les plus intéressants de sa génération.
Philippe Bregowy
La voix du Gers
David Foenkinos s'empare du symbole universel qu'incarne le créateur des beatlrd pour livre au lecteur un portrait intime de l'artiste. Bien plus qu'une biographie, ce livre est avant tout l'oeuvre d'un grand écrivain.
Un sujet brillant et médiatique, un auteur très doué en littérature comme en musique et vous obtenez une excellente biographie romancée!
Hélène Martinez
La Savoie (Chambéry)
Bien écrit, bel hommage.
Luc Monge
L'Avenir (Belgique)
" Je trouvais plus fort d'écrire une biographie émotionnelle à la première personne. Sa vérité est extrêmement difficile à trouver. Je peux ainsi avoir un regard plus juste, c'est comme si je lui prenais la main". David Foenkinos
Michel Paquot
Le Soir (Bruxelles)
Lennon est un livre à la fois familier et déconcertant.
Pierre Maury
Le style est limpide et le livre nous fait revivre toute une époque.
L'auteur de la Délicatesse ne pouvait qu'exceller dans une biographie attentionnée et romantique.(...) Il a gagné son pari d'aller plus loin que les autres biographes, infiltrant le crâne de cet homme.
Marie Claire Poirier
L'essor Sarladais
Une biographie qui se lit comme un excellent roman.
Jean-Luc Aubarbier
La Dernière Heure
Passioné -obsédé- par John Lennon, l'auteur de La délicatesse a abordé l'aventure avec un solide bagage et un enthousiasme communicatif.
Isabelle Monart
Soir Magazine
David Foenkinos raconte la star et le fait avec le talent qu'on lui connaît.(...) L'angle choisi est original et la bio aussi bien documentée qu'intéressante.
Joelle Smets
Le Soir
"Je voulais faire une biographie émotionnelle" David Foenkinos
Thierry Coljon
La libre Belgique (Belgique)
Une admiration mêlée d'interrogations que David Foenkinos tente de lever en couchant son sujet sur le divan de la psychanalyse.
Dominique Simonet
Le Vif / L'Express (Belgique)
La mélodie d'une vie, dont les partitions nuancées sont parfaitement restituées.
Keren Elkaim
Télé Moustique
" J'ai considéré Lennon comme un personnage de roman. Il est le passager d'une vie extraordinaire qui raconte sa vie à la première personne comme s'il la déballait à un psy, et je pense que la vérité d'un homme est plus facilement accessible sous cet angle. Ca l'humanise et le démystifie." David Foenkinos
Julien Van Humbeek
Lennon murmure à notre oreille, confie ses doutes, ses failles, ses addictions, nous raconte Mc Cartney, Yoko et les autres, n'hésitant pas à se montrer sous son pire jour. Au-delà de l'exercice de style, on retrouve l'élégance et la subtilité de l'auteur de La délicatesse.
Femmes d'Aujourd'hui
Si les Beatles ont "offert au monde la bande-son de l'époque", David Foenkinos nous gratifie d'une piste de lecture captivante. En endossant le costume de Lennon, il est parvenu à ne pas laisser au vestiaire la dérision et la légèreté qui font tout son charme.
Le projet le plus étonnant est sans doute le "Lennon" (Plon) de Foenkinos, qui imagine, avec talent, ses confessions fictives.
L'Echo du Tarn
Bien plus qu'une biographie, ce livre est avant tout l'oeuvre d'un grand écrivain.
Ce surdoué de l'écriture nous offre une biographie brillante sur un icône de la musique: Lennon.
Christophe Mangelle
"Lennon" n'est pas une énième biographie consacrée à John Lennon, c'est bien plus que cela. Dans son ouvrage, David Foenkinos se met dans la peau de l'ex-Beatles et nous livre une vision tout à fait originale et innovante de ce qui aurait pu être son autobiographie.
Laurent Rieppi
Le Monticule musique
On découvre un Lennon pas tendre au vocabulaire brut et assez cinglant avec ses contemporains exception faite de la mythique B.B et de Yoko Ono. Une facette inédite de John Lennon.
Noel Lopez
Un livre à la première personne, qui rend un hommage tout à la fois brillant, érotique et vibrant, à l'une des figures incontestées de la scène rock et - plus généralement - de ce xxème siècle.
Elisa Palmer
En excellent écrivain qu'il est, il nous raconte sa vie, ses souffrances, ses amours, la célébrité et ses désirs. (...) Le style Foenkinos, mature, est là avec plein de jolies phrases comme il sait si bien les écrire.
Sud Mag
David Foenkinos raconte la star et le fait avec le talent qu'on lui connait. (...) Lennon nous confie alors sa vie, son enfance douloureuse, ses engagements et ses attachements. L'angle choisi est original et la bio aussi bien documentée qu'intéressante.
Muteen
L'humour acerbe de la star est brillamment retranscrit, sa sensibilité aussi. Un coup de maître!
Julie Locatelli
La plume de David Foenkinos est pleine de "délicatesse", et c'est donc très agréable de suivre les états d'âme imaginaire de John Lennon, son rapport à le célébrité, et à la vie en général. Une lecture très appréciable, qui n'est pas réservée aux fans (que ce soit de Lennon ou de Foenkinos d'ailleurs).
Sophie Prévost
"Lennon" est une oeuvre d'imagination toute en délicatesse... Un coup de coeur
Muriel Beyer
Le Journal de la Marne
Fouillant dans ses souvenirs enfouis et devinant ses rêves des plus fulgurants, l'auteur dresse un portrait complet, intime et inédit de John Lennon. Où est la vérité, la fiction? Qu'importe car on se laisse aller comme un couplet entrainant dans cette histoire qui trace un nouveau sillon sur cette platine qui chante la vie et la nostalgie.
Pascal Pioppi
Les notes bibliographiques
Les biographes de Lennon sont nombreux mais David Foenkinos a trouvé, pour le trentième anniversaire de son assassinat par balles, dans un langage très simple accessible à toutes générations de fans, des accents touchants.
En ce trentième anniversaire bien triste, David Foenkinos redonne vie, avec une belle imagination, à une icône qui manque terriblement.
Salima Bahia & Gert-Peter Bruch
L'auteur lui a redonné la parole, l'instant d'un livre?
René Homier-Roy
"Lennon" est un livre de fan, mais pas à destination des seuls fans du quart des garçons dans le vent. David Foenkinos, en funambule de l'écriture, est parvenu à mêler intérêt historique, et extrapolations post mortem, l'exercice n'était pas facile au départ.
Monsieur Var
L'Avenir
Le résultat est un livre écrit à la première personne qui comblera les spécialistes de l'ancien Beatles tout en passionnant ceux qui ne le connaissent que d'une oreille.
Michel Paquot
David Foenkinos est un fan de John Lennon et des Beatles. C'est d'ailleurs avec un plaisir évident et une facilité déconcertante qu'il entre dans la peau de son idole.
Jean-Louis Ferrer
Peut-on parler de bio lorsque l'artiste et mort et que l'auteur prend sa place pour raconter sa vie? Dans ce cas oui car David Foenkinos a dû faire des recherches très poussées pour raconter la vie de ce Beatle et quand au reste -un tout petit reste!- qui relie les différents aspects de ce portrait pas comme les autres, il paraît tellement véridique qu'on oublie très vite que c'est écrit par un autre.
Jacques Brachet
Le personnage de Lennon méritait bien une telle mise en abyme. Saluons donc un ouvrage susceptible, en ces temps de nostalgie des stars disparues, de plaire à la fois aux fans du Beatle assassiné, ainsi qu'à tous les amateurs de musique pop du siècle dernier: ne boudons donc pas notre plaisir.
Sylvain Bonnet
L'événement
Fasciné par le parcours et génie du fondateur des Beatles, David Foenkinos, irréductible groupie, décide de faire revivre, au rythme de 18 séances de divan, lui prêtant les confidences qu'une connaissance approfondie de sa biographie l'autorise à produire. Un portrait subtil et humain où l'on retrouve la légèreté de plume de l'auteur de "La délicatesse".
Appoline Elter
La Voix
Cela fait trente ans que John Lennon a été assassiné à New York. Évoquons le dernier David Foenkinos "Lennon" (éd. Plon), livre qu'il dédie au symbole d'une époque au-delà de son style musicale et dont il cerne les qualités et défauts avec justesse.
Félicity Porter
L'écho du Tarn
Bien plis qu'une biographie, ce livre est avant tout l'oeuvre d'un grand écrivain.
Gérard Molkhou
Le Populaire du Centre (Limoges)
David Foenkinos a tellement intériorisé son Beatle préféré qu'il n'hésite pas à écrire à la première personne ce qui est son autobiographie! Quelle est la part de la réalité et celle du rêve dans cette confession tendre et féroce où tout est livré (...) Qu'il soit noir ou blanc, nous nous racontons tous notre vie comme un roman mais celle de John Lennon revécue par David Foenkinos est exceptionnelle.
Femme Actuelle
Le romancier David Foenkinos révèle, dans l'excellent "Lennon", les fêlures d'un homme souvent dur envers lui-même.
Xavier Privat
Tribune de la vente
David Foenkinos nous fait découvrir un Lennon fragile et sensible, à l'image de son biographe posthume.
Page
la confession imaginée par Foenkinos donne un très bel éclairage sur cette existence hors du commun. Avec beaucoup de sensibilité, l'auteur laisse parler la star, celle que l'on connaît (...) mais surtout l'homme qui avait tant de mal à assumer ce statut de mythe.
Amélie Muller
Panorama du Médecin
La touche Foenkinos: sa légèreté de style et son autodérision très "british" font de ce roman un plaisir de lecture.
Anne Ricou
Une biographie brillante sur un icône de la musique.
Christophe Mangelle
France Inter
Le pari gonflé de Foenkinos, c'est d'écrire ce livre à la première personne. Il imagine tout simplement que Lennon s'est trouvé un psy dans le Dakota Hotel, l'immeuble au pied duquel il a été abattu. C'est tout, c'est simple, c'est technique. Il lui parle. Alors évidemment comme c'est John Lennon qui parle, il ne suit pas tout à fait la chronologie, il sait que le psy sait qui il est quand même, mais surtout, sans chercher à s'excuser, il cherche toujours à se comprendre. Et c'est là la force du livre de Foenkinos (...) Il est dans l'empathie de la première personne.
Arnaud Viviant
David Foenkinos nous offre une biographie romancée passionnante (...) Il ne faut donc pas lire ce livre écrit au "je" comme une biographie pure et dure. Mais l'exercice est d'autant plus passionnant que les faits, véridiques, sont racontés avec les mots et la sensibilité de l'auteur. Il analyse ainsi l'homme derrière le mythe et le résultat est réjouissant (...) Un roman intelligent, bien écrit et sincère qu'on a du mal à refermer.
Véronique Beaudet
La légende la plus totale de l'histoire du rock à la première personne du singulier, vaut le détour, celui de la plume d'un des rares talentueux auteurs de la nouvelle génération.
Brice Depasse
L'Estrade
"C'est un livre sur la souffrance, le malaise lié à une enfance difficile, la recherche du bonheur et savoir ce qu'on en fait, la paternité... et l'amour bien sûr." David Foenkinos
Marie-Hélène Caroff
Foenkinos réussit une prouesse rare: celle de faire vivre et parler Lennon. L'image qu'il en donne est multiple (...) Foenkinos donne des mots à Lennon et ces mots sonnent plus que justes (...) Ce livre redonne vie à John, aux Beatles et aux sixties et seventies.
J'ai été très touché par le livre de David Foenkinos, qui fait parler le chanteur à la première personne. Le parti-pris était risqué, mais l'auteur s'en sort haut la main, et brosse un portrait émouvant d'un homme profondément blessé par la vie.
Pierre Durtal
La sensibilité, l'humour, l'imaginaire de Lennon, la nostalgie le touchent. "J'ai vraiment le sentiment qu'il y a des gens comme ça que tu admires, qui sont présents dans ta vie. C'est pas de l'ordre de l'accessoire. J'ai l'impression qu'il y a une dimension plus troublante, plus humaine. Je pense souvent à Lennon; pas comme un chanteur. Mais je pense à son parcours, à sa vie. C'est quelqu'un qui m'a hanté." David Foenkinos "Je me sens bien dans ses images." (...) C'est exactement ce "bien" (contentement, félicité, douceur) qu'il restitue au lecteur, tout en décrivant un dieu à taille humaine.
Charlotte Pudlowski
Le Nouvel Observateur
L'exercice biographique auquel s'est prêté David Foenkinos donne un texte d'une grande qualité littéraire. La célébrité mondiale y apparaît comme prémisse à une distorsion du réel.
Claire Julliard
Le Soir (Belgique)
"Je voulais faire une biographie émotionnelle, nous confie David Foenkinos. J'ai utilisé le procédé du monologue à la première personne car ça me plaisait de comprendre ses fêlures, ses souffrances."
Thierry Coljon
L'originalité de ce roman biographique tient dans l'angle d'approche qu'a choisi son auteur (...) David Foenkinos a pensé que John Lennon aurait pu profiter de cette période pour faire le point sur sa vie, prendre le temps de réfléchir à la folie de son parcours (...) John Lennon se livre en toute sincérité, dans le meilleur comme dans le pire, entre humour et gravité (...) Ce livre se lit d'une traite et avec délice même si les faits décrits ne sont pas toujours très gais (...) C'est aussi l'occasion de se souvenir que derrière le mythe, il y avait un homme, tout simplement.
Françoise Bachelet
Se glissant dans la peau du chanteur, David Foenkinos imagine ce qu'auraient pu être ses confidences à son psy (...) Un Lennon qui, à travers ces 18 séances imaginaires de psychanalyse, se révèle être un être profondément tourmenté, un héros romantique bien plus qu'une rock star assoiffée de gloire.
Emma Aurange
Madame Figaro
Jubilation. Pourtant si l'auteur était encore vivant, connaissant son goût pour la provocation, il y a fort à parier qu'il aurait jubilé en lisant l'histoire de sa vie intime racontée par un autre. (...) Ce qui réjouissant, à la lecture de ces confessions évidemment inventées, c'est de sentir à quel point Foenkinos est sans doute proche de la vérité de la vie intérieur de John Winston Lennon.
Jean-Sébastien Stehli
Point de vue
(...) Cette fiction qui nous plonge dans les dernières années du fondateur des Beatles n'a pourtant rien d'un exercice superficiel et gratuit, rien non plus de voyeuriste ou de nostalgique. Le récit est documenté mais fluide. Le narrateur est un Lennon vraisemblable en tant qu'analysé, star capricieuse, traquée, perdue. L'auteur dépeint avec réalisme cette vie passée sous les projecteurs, lui offre une part d'ombre qu'aucun fan n'a voulue, la rend plus humaine.
Fanny del Volta
Ce qui est méritoire dans cet exercice de style, c'est que Foenkinos a vraiment introspecté Lenon dans le tréfonds de son être. Il est dans la vérité de Lennon.
Sylvain Champagne
Manager de santé
Le temps d'un roman, David Foenkinos, s'est glissé dans la peau de John Lennon. Un exercice de style mené avec audace et finesse. (...)Tantôt complice, tantôt acide avec son héros, Foenkinos peut aussi bien vanter le talent créatif de Lennon que mettre en avant son côté dépressif.
Anne Eveillard
Grâce à une mise en scène habile qui évite la biographie plombante, David Foenkinos nous fait entrer dans l'intimité de cette icône de la pop-musique qui se disait, via les Beatles, plus populaire que Jésus. (...) Dans un exercice différent de celui du roman dans lequel il m'avait déjà séduite (...) c'est encore de façon remarquable que David Foenkinos se sort de cette biographie de Lennon, (sujet loin d'être original car maintes fois repris), et, par sa maitrise du verbe et son style non-conventionel, nous livre cette hagiographie atypique et colorée de Saint-John.
Stéphanie Dubien
Version Fémina
Coiffures sages, cravates, sourires, les Beatles ont su donner d'eux l'image d'une folie maitrisée et d'être à la fois subversifs et respectueux. C'est cette ambivalence que Foenkinos a su saisir parfaitement. On quitte son livre sacrément remué d'avoir ainsi soulevé un pan de notre jeunesse.
Claire Chazal
La vie
18 séances, 18 chapitres: une bonne idée de roman. (...) Côté exactitude des faits, les fans ne les plus sourcilleux ne trouveront rien à redire (..) La valeur de Lennon tient dans la réécriture romanesque du plus long, du plus dur combat de John: son apprentissage de l'amour.
Marianne Dubertret
Dans la peau de John Lennon, le romancier respecte les faits connus et moins connus - selon le degré d'addiction à l'histoire des Beatles. "Lennon" n'est pas, au sens strict, un document, mais il en a les qualités.
Pierre Maury
WWW.amazon.fr
Une des phrases les plus marquante de cette psy-ographie est sans doute celle où John, conscient de son statu de héros de la paix, déclare qu'il "voulait être capable de montrer (ses) parties génitales à tout moment, pour ne pas être non plus un Gandhi ou un Luther King susceptible de se faire assassiner". (...) D'un exercice sacrément casse gueule (faire parler les morts et mieux encore, les faire se confier) David Foenkinos se sort avec brio, alliant érudition, imagination et style pour un résultat qui, très loin de l'oeuvre réservée aux fans hystériques, plaira à quiconque s'intéresse un tant soit peu au premier défunt des quatre garçons dans le vent. Commentaire de CREW.KOOS
La personnalité émotionnelle de Jonh Lennon est retracée dans le roman à travers des séances de psychanalyse, ce versant du récit est plus intimiste et prêt à le confidence. C'est loin d'être une analyse psychologique de John Lennon (...). Passionnés des Beatles et de leur musique, qui donne de Lennon une interprétation musicale et personnelle, plutôt que mythique.
Nathalie Fourez
Un roman punchy et très plaisant qu'on a du mal à lâcher, un récit ponctué de références musicales qui nous parlent, d'anecdotes en pagaille, de détails qui croustillent, et une vraie face caché révélée aux néophytes beatlephiles que je suis! Le tout agrémenté à la sauce Foenkinos, dont la plume sait se faire brillante mais jamais ampoulée.
Anne-Leure Maire
L'écriture très fluide de l'auteur nous permet de tourner les pages sans s'en apercevoir et on le referme une boule au ventre, de nouveau touché par l'assassinat injuste de ce grand artiste.
Gaëlle B
Plutôt que de se livrer à un exercice de biographe, David Foenkinos nous propose, à partir d'une documentation très précise, une relecture intime du mythe des Beatles. Lennon murmure à notre oreille, confie ses doutes, ses failles, ses addictions, nous raconte McCartney, Yoko et les autres, n'hésitant pas à se montrer sous son pire jour. Au-delà de l'exercice de style, on retrouve l'élégance et le subtilité de l'auteur de "La délicatesse".
AG
L'Est républicain
Il fallait oser. Il l'a fait. Rédiger non pas la biographie mais l'autobiographie de John Lennon. Fou de musique depuis l'adolescence, et des Beatles en particulier, David Foenkinos les a glissées dans chacun de ses romans, (...). Cette obsession Lennon, il l'a enfin couché sur le papier dans ce livre d'admirateur et d'admiration, aussi vif qu'original où le jeune écrivain prend la voix de son idole et raconte au fil de séances fictives sur le divan d'un confesseur son existence, des fracas de son enfance à le veille de son assassinat par un déséquilibré.
Michel Vagner
Le Monde Magazine
Il y a quelque chose d'enfantin chez Foenkinos: Lennon se rend chez une psychanalyste et se confesse. Curieusement, si cette grosse ficelle a le charme du scoubidou, elle en a aussi l'efficacité. Ce tortillon coloré convient parfaitement à la légende. Parmi les dizaines de bios déjà publiées, Foenkinos touche une vérité inédite: John Lennon est un héros de livre pour enfants. Cette idole des jeunes, le Peter Pan d'Abbey Road, le capitaine Nemo du sous-marin jaune, a-t-il jamais composé autre chose que des comptines? La drogue, le sexe, les bagarres, l'argent seraient autant d'épreuves dressées par les fées Carabosse capitalistes et impérialistes sur le parcours de notre petit prince du rock'n roll. Pour toucher tous les publics, il convient de traiter la gloire avec distance, la paternité avec émerveillement, et l'amour de Yoko comme un chemin de grâce, sinon de sainteté.
Christophe Donner
Elle
Tout le monde connaît l'histoire du grand Lennon, et l'auteur n'aurait jamais la pédanterie de se prétendre biographe. Au lieu de quoi, il imagine "son" Beatle; un homme qui, finalement, ne diffère pas tant que ça des héros de ses autres romans, qui doutent, s'entichent, se détestent et questionnent les sentiments avec l'acuité et le regard malicieux qu'on lui connaît. Au passage, Foenkinos livre de belles pensées sur la célébrité et le quotidien, ingérables pour qui se revendique "plus célèbre que le Christ" (...) Un hommage au mythe, respectueux et tendre, déférent et une fois encore plein de ... délicatesse.
Clémentine Goldszal
Fouillant dans ses souvenirs enfouis et devinant ses rêves les plus fulgurants, David Foenkinos dresse un portrait complet et inédit de John Lennon.
Madeleine Caboche
Une écriture toujours aussi caustique où Lennon s'adresse à son psychanalyste et, à un second degré, à vous, à nous, les vivants, avec la dérision la plus manifeste et la plus remarquable que David Foenkinos a su apprivoiser.
Julien Morel
France 24
Pour son dernier roman, David Foenkinos s'est mis dans la peau d'une des plus grandes légendes de la musique. Il a imaginé les confessions de John Lennon à son psychanalyste (...) Une façon originale de se plonger dans l'incroyable destin du fondateur des Beatles.
Louise Dupont
Paris Normandie (Rouen)
David Foenkinos se glisse dans la peau de John Lennon. Le leader fondateur des Beatles déroule ainsi sous sa plume le tapis d'une vie cabossée et trépidante (...) Mark David Chapman met un point final à l'histoire le 8 décembre 1980 de quatre balles de révolver. Et John Lennon reste définitivement prisonnier de son propre mythe. Ce livre lui rend un magnifique hommage.
Benoît Vochelet
On connaît sa vie certes mais lorsqu'elle est racontée par David Foenkinos, elle a un charme tout particulier (...) Une belle plongée dans l'introspection de la star internationale. Le ton est touchant et drôle (...) Portrait subtil et sans concession qui une fois refermé, laisse toutes les portes ouvertes.
Annick Dor
La Sambre (Nord Pas de Calais)
Un portrait de John Lennon tout en nuance, très crédible. Un bel exercice réalisé par David Foenkinos. Un livre qui se lit avec plaisir.
Nicolas Leclercq
S'attaquer au récit de la psychanalyse fictive de Lennon, il fallait oser! Cela étant dit, le pari est réussi et on y croit.
La Tribune de la Vente
David Foenkinos nous revient avec un roman biographique sur le mythique John Lennon (...) Une biographie certes mais une biographie romancée. L'auteur imagine ainsi le John Lennon des années 1975 en consultation chez une psy. Pendant dix-huit séances, le fondateur des Beatles se raconte. Et il ne s'épargne pas. L'écrivain utilise à dessein la première personne du singulier, des phrases courtes et simples aux messages percutants. Il nous fait entrevoir les failles de l'artiste (...) Et si David Foenkinos s'appuie incontestablement sur des faits étayés, c'est avant tout sur la voix de l'homme qu'il construit son livre. Le protagoniste apparait dans toute sa subjectivité et ses paradoxes (...) David Foenkinos dévoile l'intimité du personnage mais sans jamais dériver dans l'idolâtrie.
Marie-Albéric Hallermeyer
Un livre passionnant (...) Le lecteur apprend énormément de choses, parfois surprenantes (...) En fait, John Lennon a été un homme, tout simplement, avec ses qualités et ses défauts, et cela le rend vraiment attachant. Un homme de son époque, un homme qui a fait bouger son époque, un homme violent devenu pacifiste, un génie, un immortel.
Catherine
Le roman "Lennon" de David Foenkinos est un véritable coup de coeur (...) La plume toujours aussi élégante et délicate de David Foenkinos nous livre une vision entière de Lennon avec ses démons, ses défauts, ses excès (...) La finesse de l'écriture de David Foenkinos se marie à merveille avec l'univers de John Lennon (...) Il réussit un coup de génie, un bel hommage à Lennon avec ce roman qui est une énorme réussite.
Stéphane Focheux
L'Hebdo
David Foenkinos propose dans "Lennon" une psychanalyse fictive du chanteur. Le contre-transfert est antérieur à la thérapie, il coïncide avec la scène primitive puisque l'assassinat du Beatle est le premier souvenir marquant de l'auteur, 6 ans à l'époque.
Antoine Duplan
Les Dernières Nouvelles d'Alsace
Difficile de ne pas voir dans ces confessions fictives le portrait en pointillé de Foenkinos lui-même, qui connaît son "Lennon" sur le bouts des doigts. Et restitue avec justesse un contexte politique, les engagements d'une jeunesse portée par des idéaux de paix et de fraternité.
Biba
Une psychanalyse qui sonne incroyablement vrai et qui, au passage, en profite pour nous parler du couple en général.
Marion Guilbaud
Doucement, j'ai plongé, moi aussi, dans le tourbillon affectif de cet individu. Les sentiments forts, violents, antagonistes malmènent le jeune garçon, puis l'adolescent, enfin l'adulte. L'ouragan de la célébrité. Un écorché vif oscillant entre génie et folie (...) L'écriture de David Foenkinos m'a décoiffée et emmenée dans l'oeil du cyclone.
Nathalie Gloria
L'auteur esquisse un portrait intime et extrêmement crédible du créateur du groupe des Beatles (...) Le concept de la psychanalyse fictive (...) suit son chemin et trouve son accomplissement dans le "Lennon" de Foenkinos.
Catherine Merveilleux
Lennon sous la plume de Foenkinos, c'est un mélange de sensibilité et de bons mots (...) On apprend tout, et même un peu plus, séance après séance. John se révèle bien plus fort que Lennon, bien plus touchant, aussi. Entre agressivité et douceur. Un livre coup de poing et coup de coeur, nous venant d'un auteur prolifique et talentueux.
Kevin Juliat
Le Monde
Tous les symptômes sont là: admiration déraisonnée, connaissance encyclopédique du sujet, pointes de sarcasmes pour prouver son détachement. Pas de doute, nous avons affaire à un fan. David Foenkinos écrit sur John Lennon et, fantasme ultime, l'allonge sur un divan (de psychanaliste). Quel sentiment de puissance ce doit être! Quel plaisir! Le temps d'un roman, se glisser dans la peau de son idole, plaquer sur lui nos propres doutes, nos névroses, nos sensations. C'est ce que fait, avec une délectation visible, l'auteur.
Clara Georges
Le Figaro
Le défi était osé, David Foenkinos l'a relevé avec succès (...) C'est un John Lennon apaisé, qui fait le point sur son existence avant de repartir de plus belle, que présente le romancier. L'intérêt de ce roman est d'apporter un éclairage personnel de la part d'un écrivain qui avait six ans quand la star disparut. Mais si Foenkinos se présente comme un fan absolu (...) il propose toutefois un portrait qui sait être critique (...) Au fil des dix-huit séances sur le divan, la vedette ne cherche aucunement à enjoliver sa vie (...) le Lennon de Foenkinos ne cache pas ses faiblesses.
Blaise de Chabalier
C'est en fan que le romancier livre "Lennon", un roman biographique ou une biographie joliment romancée, qui a pour mission de dévoiler l'homme derrière le mythe. Entre fiction et réalisme, entre rêves et analyse, voyage intime au pays de l'introuvable (...) David Foenkinos pousse les portes de l'intimité d'une légende, qui comme tout mythe est doté d'un destin tragique. Il en dévoile bien des facettes mais n'éclaire pas les ombres, ces invisibles palpables mais imprenables, et évite ainsi l'écueil de l'hagiographie au profit de l'intime. Et c'est bien ce qu'on attend de ce genre de livre: toucher du doigt l'humanité d'un être qui a marqué l'histoire, un être dont tout le monde croit savoir quelque chose alors... qu'il n'en sera jamais rien!
Anne-Laure Bovéron
Magnifiquement servies par la plume de l'auteur, les confessions de John prennent un tour inédit et personnel, sans que l'on puisse accuser son scribe de violer sa pensée ou sa parole (...) D'un exercice sacrément casse gueule, David Foenkinos se sort avec brio alliant érudition, imagination et style.
Benoit Benderoc
David Foenkinos nous propose un roman hors-normes, un peu à l'image de son personnage principal (...) Imaginant ses confessions fictives, l'auteur nous parle, dans la peau du Beatle, c'est fantastique, simple, léché, passionnant. Un pur régal.
Marc Varence
Le Parisien
Figure de proue de la jeune génération de romanciers, David Foenkinos change radicalement de registre. Il s'est immergé dans la vie et l"oeuvre de John Lennon.
Sondant l'âme et les innombrables paradoxes de l'icône du "Peace & Love", David Foenkinos offre, par le biais de cette magistrale confession, un portrait subtil et éclairé de John Lennon.
Apolline Elter
David Foenkinos propose une biographie sensible et tourmentée de Lennon. Son roman, car il s'agit bien d'un roman où il sème et distille de petites météorites fantaisies, s'attache au cinq dernières années de "Monsieur Paix" (...) Que ce soit l'humour de l'auteur ou celui de Lennon, le lecteur passe un bon moment en compagnie de ces deux hommes reliés par la musique et les mots.
L'ex-Beatles se raconte, en toute immodestie, en toute (brillante) intelligence. Et avec pas mal d'humour, ça lui fait au moins un point commun avec l'auteur du livre.
Lire
Foenkinos profile un John Lennon fragile et sensible qui se livre presque sans retenue.
Roman Dordor
Le Maine Libre
Un portrait inattendu et touchant.
Frédérique Bréhaut
Ouest France (Le Mans)
"Fan absolu" des Beatles et de John Lennon, David Foenkinos lui consacre un roman biographique intelligent et très complet.
Olivier Renault
Imaginant les confessions fictives du créateur des Beatles pendant cette période méconnue de sa vie, fouillant dans ses souvenirs enfouis et devinant ses rêves les plus fulgurants, David Foenkinos dresse un portrait émotionnel, intime et inédit de John Lennon.
Christian Le Besnerais
David Foenkinos nous relate avec sensibilité et fluidité un portrait magnifique de John Lennon. Une biographie troublante, qui dépasse la réalité, un excellent moment de souvenirs.
David Assolen
"Lennon" raconté par David Foenkinos, c'est énorme et totalement réussi. David Foenkinos endosse la peau de John Lennon, sans complexe et nous livre des "fausses" "vraies" confidences et souvenirs. En quelques séances, on oublie le style raffiné de l'écrivain à succès, pour plonger dans l'univers Rock et choc des Beatles. Un bio-roman très original à dévorer.
Diane Elisabeth Poirier
Elle
David Foenkinos, dont on aime la délicatesse, imagine les confessions de Lennon au cours des cinq dernières années de sa vie.
Clémentine Goldszal
J'adore David Foenkinos (...) pour son style, ses titres et sa sensibilité. Une introspection du personnage, un portrait fouillé, enquêté, intime et rédigé à la première personne. Sans prétention, Foenkinos ne prétend jamais être Lennon, mais il s'efface derrière lui avec une étonnante précision. C'est le regard d'un homme sur sa vie, d'un fan sur son idole, d'un écrivain sur son icône. Plus que tout, c'est un très bon livre.
Nicolas Roux
Technikart
"J'avais envie de travailler sur un personnage qui me fascine depuis toujours." David Foenkinos
Eléonore Quesnel
De cette rentrée littéraire, on retient David Foenkinos qui se met dans la peau de John Lennon et publie aux éditions Plon un nouveau livre intitulé "Lennon". Pour ce roman, il s'est glissé dans la peau de l'ex-Beatles. Il imagine notamment ses confessions et ses souvenirs.
Le quotidien du médecin
Un portrait intime du fondateur des Beatles par l'écrivain David Foenkinos, présenté sous forme de monologues, alors que Lennon se raconte à son psy.
Martine Freneuil
David Foenkinos dresse un portrait intime de John Lennon en s'emparant d'une période méconnue de sa vie, entre le 21 septembre 1975 et le 7 décembre 1980, veille de son assassinat, et en l'imaginant se livrer lors de séances de psychanalyse fictives.
rencontres
DEAUVILLE
samedi 16 avril 2011
Salon du livre
David Foenkinos reçoit le prix des lecteurs en fin d'après midi
PARIS
samedi 19 mars 2011
Salon du livre
Signature de 15h00 à 16h00 Sur le stand des Éditions Plon Stand L42
VINCENNES
jeudi 16 décembre 2010
Librairie Millepages
Signature de 19h00 à 20h30 91 rue de Fontenay Vincenne
REIMS
mardi 7 décembre 2010
Rencontres passerelles
Séance de dédicaces à 17h00 dans la librairie "Rose et son roman" 76 rue de Chanzy 51100 Reims Cocktail à 19h30 Rencontre à 20h30, suivie de dédicaces
PARIS
samedi 4 décembre 2010
SCIENCE PO
Signature de 14h00 à 18h00 Au 27 rue saint Guillaume 75007 Paris
PARIS
vendredi 3 décembre 2010
Sciences Po
Rencontre autour de Lennon de 16h00 à 17h30 Au 27 rue Saint Guillaume 75007 Paris
BRUXELLES
samedi 27 novembre 2010
Librairie Filigranne
Signature entre 15h00 et 17h00 39-40 avenue des Arts 1040 Bruxelles Belgique
STRASBOURG
mardi 9 novembre 2010
Librairie Kleber
Rencontre à 17h30 avec David Foenkinos et Amanda Sthers 1 rue des Francs Bourgeois 67000 Strasbourg
BEYROUTH
du 3 au 8 novembre 2010
Salon du livre
Paris
mardi 2 novembre 2010
Foire d'Automne
Porte de Versailles Une cinquantaine d'invités Avec Amanda Sthers Café littéraire: café des célébrités sur une heure de 16h00 à 17h00, animé par Philippe Vallet de France Info
LE MANS
samedi 16 octobre 2010
SALON DU LIVRE
Rencontre avec la Bibliothèque pour tous à 14h30 au comptoir des Ecrivains Rencontre à 16h30. « En fond de Rock »au comptoir des Ecrivains avec David Foenkinos, Bruno Lesprit et Olivier Nuc
PARIS
jeudi 14 octobre 2010
FNAC Montparnasse
David Foenkinos et Amanda Sthers Rencontre à 17h30 FNAC Montparnasse 136 av de Rennes 75006 Paris
médias
dimanche 3 juillet 2011
Escale Estivale
Emmanuel Khérad
Aux Eurockéennes de Belfort Diffusion de 18h10 à 19h00
jeudi 26 mai 2011
La grande libriarie
François Busnel
Direct de 20h35 à 22h10
lundi 23 mai 2011
Au Bonheur de Lire
Valérie Vaissière
Chronique du livre (présenté par La Bibliothèque pour tous) Diffusion à 11h45
dimanche 6 février 2011
Au Fil des livres
Elise Fischer
Rediffusion à 14h00
dimanche 6 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 16h05
samedi 5 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 14h05
vendredi 4 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 12h05
jeudi 3 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 20h05
mercredi 2 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 20h05
mercredi 2 février 2011
Au Fil des livres
Elise Fischer
Rediffusion à 19h30
mardi 1 février 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 18h05
lundi 31 janvier 2011
Livre de bord
Nicky et Brice Depasse
Diffusion à 18h05
lundi 31 janvier 2011
Au Fil des livres
Elise Fischer
Diffusion à 21h00
mardi 18 janvier 2011
Ado & Co
Martin Brem
Chronique du livre Rediffusion à 20h00
mardi 11 janvier 2011
Ado & Co
Martin Brem
Chronique du livre Diffusion à 20h00
vendredi 7 janvier 2011
Laurent Ruquier
On va s'gêner
Chronique du livre Diffusion entre 17h10 et 17h20
mercredi 5 janvier 2011
So What
Fouzi Louahem
Diffusion à 19h40
mercredi 29 décembre 2010
Le plus grand choix de musique
Anthony Lange
Chronique du livre Diffusion entre 15h00 et 16h00
dimanche 19 décembre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusion à 12h10
samedi 18 décembre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
samedi 18 décembre 2010
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 10h30
jeudi 16 décembre 2010
Le plus grand choix de musique
Anthony Lange
Chronique du livre Diffusion entre 15h00 et 16h00
mercredi 15 décembre 2010
Le direct
Martial Delecluse
Diffusion à 18h30
lundi 13 décembre 2010
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
lundi 13 décembre 2010
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 18h30
vendredi 10 décembre 2010
C'est bien meilleur le matin
Jean-Sébastien Bernatchez
Chronique du livre Diffusion entre 5h30 et 9h00
vendredi 10 décembre 2010
Au fil des pages
Djilali Benchikh
Chronique du livre Diffusions à 9h30 et 15h05
jeudi 9 décembre 2010
Livre Antenne
Léonard Odier
Chronique du livre Diffusion à 8h45
jeudi 9 décembre 2010
Le 5/7 boulevard
Philippe Colin et Xavier Mauduit
Diffusion à 18h45
mercredi 8 décembre 2010
Cette année-là : spéciale Lennon 1980
Sophie Elie
Diffusion à 14h00
mercredi 8 décembre 2010
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mercredi 8 décembre 2010
Café découvertes
Michel Field
Direct de 13h30 à 14h30
mercredi 8 décembre 2010
Bonjour quand même
Jean-Pierre Hautier
Diffusion entre 9h00 et 10h00
mercredi 8 décembre 2010
Caroline Savary
Diffusions à 07h20, 15h50 et 20h50
mercredi 8 décembre 2010
Le Grand direct
Chrystel Rouchon
Direct de 16h40 à 16h45
mercredi 8 décembre 2010
Un livre, un auteur
Jean-Paul Maigrot
Diffusion à 11h30
mercredi 8 décembre 2010
Les matins
Marc Voinchet
Direct de 7h40 à 8h50
mercredi 8 décembre 2010
La Matinale
Yassine Belattar
Direct de 09h15 à 10h00
mardi 7 décembre 2010
LCI Soir
Damien Givelet et Bénédicte Le Chatelier
Direct de 23h15 à 23h18
du 7 au 15 décembre 2010
Lire
Romain Hermant
Diffusions chaque jour à 07h30, 10h30, 13h30, 16h30, 19h30, 22h30 et 00h30
mardi 7 décembre 2010
ça part en live
Thomas Caussé
Diffusion à 20h30
du 6 au 11 décembre 2010
Sortir en Bretagne
Morgan Descoings
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 17h40
lundi 6 décembre 2010
Katava
Yael Scemama
Diffusion à 15h05
dimanche 5 décembre 2010
Pop Culture
Brice Depasse
Diffusion à 18h00
dimanche 5 décembre 2010
Passé-présent
Jean-François Kovar
Rediffusion à 16h00
samedi 4 décembre 2010
Breizh O' Pluriel
Michel Pagès
Diffusion entre 16h00 et 18h00
samedi 4 décembre 2010
Week-end, j'oublie tout
Carine Obin
Diffusion à 10h25
vendredi 3 décembre 2010
Yesterday
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion entre 19h00 et 20h00
vendredi 3 décembre 2010
Pascal Laurent
Diffusion entre 18h30 et 19h00
jeudi 2 décembre 2010
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Diffusion à 9h00
jeudi 2 décembre 2010
Le 22/23
Wendy Bouchard
Diffusion à 22h50
mardi 30 novembre 2010
Des livres et moi
Jean-Louis Ferrer
Chronique du livre Diffusion à 17h55
lundi 29 novembre 2010
C'est nouveau c'est pour vous
Sophie Martin
Diffusion à 11h40
lundi 29 novembre 2010
Frédéric Koster
Chronique du livre Diffusion à 9h20 et 12h20
lundi 29 novembre 2010
Le plus grand choix de musique
Anthony Lange
Chronique du livre Diffusion entre 15h00 et 16h00
dimanche 28 novembre 2010
La pyramide des cultures
Jacques de Bono
Diffusion à 17h00
dimanche 28 novembre 2010
Carrefour de l'Europe
Daniel Desesquelles
Interview de l'auteur Diffusion à 12h27
samedi 27 novembre 2010
Paris Première Style
Alexandra Golovanoff
Présentation du livre dans la rubrique "Parfaitomètre" Diffusion entre 10h30et 11h30
vendredi 26 novembre 2010
Yesterday
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion entre 19h00 et 20h00
jeudi 25 novembre 2010
Le plus grand choix de musique
Anthony Lange
Chronique du livre Diffusion entre 15h00 et 16h00
jeudi 25 novembre 2010
Le livre du jour
Martial Portail
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 17h40
jeudi 25 novembre 2010
La pyramide des cultures
Jacques de Bono
Diffusion de 17h00 à 19h00
mardi 23 novembre 2010
Strasbourg Pilote Littérature
Solange Chouchana
Diffusion à 11h00
mardi 23 novembre 2010
Le Fou du Roi
Stéphane Bern
Direct de 11h45 à 12h00
du 22 au 27 novembre 2010
Le was esch's
Olivier Dannel
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusion entre 11h00 et 12h00
samedi 20 novembre 2010
Un livre sous le bras
Arnaud Viviant
Chronique du livre Diffusion entre 5h56 et 5h59
mercredi 17 novembre 2010
Le Cercle Littéraire
Frédéric Beigbeder
Six chroniqueurs présents: Nelly Kaprielan, Sandrine Treiner, Marin de Viry, Arnaud Viviant, Sean James Rose, Eric Neuhoff Débat autour de la mort de John Lennon et du livre de David Foenkinos Diffusion à 19h50
mardi 16 novembre 2010
Le plus grand choix de musique
Anthony Lange
Chronique du livre Diffusion entre 15h00 et 16h00
lundi 15 novembre 2010
Le Cercle Littéraire
Frédéric Beigbeder
Six chroniqueurs présents: Nelly Kaprielan, Sandrine Treiner, Marin de Viry, Arnaud Viviant, Sean James Rose, Eric Neuhoff Débat autour de la mort de John Lennon et du livre de David Foenkinos Diffusion à 19h50
lundi 15 novembre 2010
Au Field de la nuit
Michel Field
Diffusion aux environs de 00h00
lundi 15 novembre 2010
Le livre du jour
Marie Ange Pinelli
Diffusions à 09h45 et 17h45
lundi 15 novembre 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre Diffusion à 16h50
lundi 15 novembre 2010
Une minute pour un livre
Laure Pearce
Diffusion à 15h55
dimanche 14 novembre 2010
Le Cercle Littéraire
Frédéric Beigbeder
Six chroniqueurs présents: Nelly Kaprielan, Sandrine Treiner, Marin de Viry, Arnaud Viviant, Sean James Rose, Eric Neuhoff Débat autour de la mort de John Lennon et du livre de David Foenkinos Diffusion à 19h50
dimanche 14 novembre 2010
Le Pudding
Nicolas Errera et Jean Croc
Diffusion de 20h00 à 21h00
vendredi 12 novembre 2010
Alpes 1 soir
Alex Cam
Direct de 18h30 à 18h45
vendredi 12 novembre 2010
Culture Vive
Pascal Paradou
Direct de 9h30 à 10h00
vendredi 12 novembre 2010
Plan B
Frédéric Bonnaud
Direct de 17h00 à 18h00
vendredi 12 novembre 2010
LCI Matin
Rebecca Fitoussi et Jean-Baptiste Marteau
Chronique du livre Diffusion à 9h30
jeudi 11 novembre 2010
Le Coin lecture
Romain Meneval
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 15h40
jeudi 11 novembre 2010
Le journal de la culture
Louise Dupont
Rediffusions à 01h10, 02h20, 04h50, 12h45, 14h50, 16h10
mercredi 10 novembre 2010
Le journal de la culture
Louise Dupont
Diffusion le jour même à 17h15 et 23h15
mercredi 10 novembre 2010
Xavier Humbert
Diffusions à 07h24, 12h24 et 22h24
mardi 9 novembre 2010
Spéciale
Stéphane Bossler
Avec David Foenkinos et Amanda Sthers Direct à 15h00
lundi 8 novembre 2010
En toutes lettres
Denys Ezquerra
Diffusion à 11h00
lundi 8 novembre 2010
Rien n'est joué
Madeleine Caboche
Direct de 10h00 à 11h00
lundi 8 novembre 2010
Xavier Humbert
Diffusions à 07h21, 12h21 et 19h21
dimanche 7 novembre 2010
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Chronique du livre Diffusion entre 11h00 et 12h00
samedi 6 novembre 2010
Culture Sud
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion à 18h15
mardi 2 novembre 2010
Espaces livres
Thierry Chareyre
Direct de 14h40 à 14h45
lundi 1 novembre 2010
L'heure de la sortie
Karine Roye
Interview de David Foenkinos Diffusion à 18h10
lundi 1 novembre 2010
La librairie francophone
Emmanuel Kherad
Rediffusion à 04h00
lundi 1 novembre 2010
La matinale
Yassine Belattar
Interview de Audrey Moulin Diffusion de 07h00 à 09h00
du 1 au 6 novembre 2010
La petite histoire des grandes chansons
Fabien Lecoeuvre
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 16h45
lundi 1 novembre 2010
Le livre du jour
Philippe Vallet
Diffusions à 10h55, 13h25, 15h25, 16h55, 20h25 et 23h55
du 1 au 6 novembre 2010
L'heure de la sortie
Karine Roye
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 18h10
dimanche 31 octobre 2010
La librairie francophone
Emmanuel Kherad
Diffusion à 19h00
dimanche 31 octobre 2010
La librairie francophone
Emmanuel Kherad
Diffusion à 12h00
samedi 30 octobre 2010
La librairie francophone
Emmanuel Kherad
Diffusion à 17h00
samedi 30 octobre 2010
Ca balance à Paris
Eric Naulleau
Diffusion à 18h30
samedi 30 octobre 2010
Les matinales
Philippe Viallon
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusion à 07h40
samedi 30 octobre 2010
Le rendez-vous livre
Nathalie Mazet
Avec Gilles Paris Diffusion à 10h45
mercredi 27 octobre 2010
Mille et une pages
Frédéric Launay
Chronique du livre Diffusion à 17h00
mardi 26 octobre 2010
Comme on nous parle
Pascale Clark
Direct de 9h00 à 9h45
lundi 25 octobre 2010
Ca balance à Paris
Eric Naulleau
Diffusion à 23h45
du 25 au 30 octobre 2010
Cette année là
Nathalie Milion
Chronique du livre quotidienne et livre offert à l'antenne Diffusion entre 14h00 et 16h30
du 25 au 30 octobre 2010
Histoire du rock
Nathalie Combre
Livre chroniqué et offert à l'antenne Diffusions à 15h40
lundi 25 octobre 2010
Bienvenue chez Basse
Pierre de Vilno
Direct de 20h00 à 21h00
dimanche 24 octobre 2010
Ca balance à Paris
Eric Naulleau
Diffusion à 10h15
samedi 23 octobre 2010
La librairie francophone
Emmanuel Kherad
Diffusion à 17h00
samedi 23 octobre 2010
Du monde au balcon
Ronan Manuel
Chronique du livre Diffusion entre 14h00 et 16h00
vendredi 22 octobre 2010
Café Picouly
Daniel Picouly
Diffusion à 21h35
jeudi 21 octobre 2010
Le midi 2
Philippe Dana et Amaelle Guiton
Direct de 12h30 à 13h00
jeudi 21 octobre 2010
Le point sur l'Info
Thierry Dugeon
Direct de 21h30 à 22h00
mercredi 20 octobre 2010
Le 17/20
Michel Field
Direct de 19h30 à 19h55
mardi 19 octobre 2010
L'heure du crime
Jacques Pradel
Direct de 14h00 à 15h00
lundi 18 octobre 2010
Noctiluque
Brigitte Kernel
Direct de 1h00 à 2h00
vendredi 15 octobre 2010
Tous azimuts
Olivier Mauraisin
Chronique du livre Diffusion à 19h00
vendredi 15 octobre 2010
Agenda Culturel
Cedric Le Corre
Diffusions à 17h00 et 19h00
mardi 12 octobre 2010
La polémique culturelle
Marc-Olivier Fogiel
François-Olivier Nolorgues évoque la soirée au Bus Palladium et cite le livre Direct de 9h10 à 9h20
dimanche 10 octobre 2010
Pop etc.
Vally
Chronique du livre Diffusion entre 1h00 et 2h00
dimanche 10 octobre 2010
En toutes lettres
Marie-Josée Ollivier
Annonce la présence de David Foenkinos au Salon du Mans Diffusion entre 20h00 et 21h00
samedi 9 octobre 2010
La grande Famille
Chronique de Marie-Adélaide Dumont de la librairire Doucet Diffusion à 8h45
vendredi 8 octobre 2010
C à vous
Alessandra Sublet
Spéciale Lennon Diffusion à 19h00
lundi 4 octobre 2010
La grande table
Caroline Broué et Hervé Gardette
Direct de 12h50 à 13h30
lundi 4 octobre 2010
Le journal de 6h00
Amandine Bégot et Olivier Galzi
Reportage de Valérie Casanova Diffusion à 6h12
lundi 4 octobre 2010
Au Field de la nuit
Michel Field
Pierre de Vilno fait une chronique sur la collection de Amanda Sthers Diffusion à partir de 00h00
lundi 4 octobre 2010
Le Forum de l'Info
Maya Lauque
Reportage de Valérie Casanova Diffusion à 13h45
lundi 4 octobre 2010
En toutes lettres
Marie-Josée Ollivier
Annonce la présence de David Foenkinos au Salon du Mans Diffusion entre 11h00 et 12h00
dimanche 3 octobre 2010
Info Matin week-end
Julian Bugier et Claire Arnoux
Reportage de Valérie Casanova Diffusion à 7h22