Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 6 mai 2010

Chloé Lemaçon

Le voyage de Tanit
Récit

Don Quichotte Editions
300 pages / 18 €

Le livre

En avril 2009, Chloé et Florent Lemaçon, accompagnés de leur fils Colin, 3 ans et demi, et de deux amis, étaient pris en otage à bord de leur voilier par des pirates somaliens. Au terme d'un assaut mené par l'état-major français, Florent était mortellement touché par une balle militaire.
L'histoire de Tanit a suscité une importante polémique au printemps dernier. Certains ont évoqué une balle perdue, d'autres une bavure française, mais on a surtout fustigé « l'inconscience » des Lemaçon et ses conséquences sur le contribuable français. Chloé, la veuve de Florent, la seule à savoir exactement comment les événements se sont déroulés n'avait jamais pris la parole jusqu'ici.
Son livre, elle le conçoit comme une mise au point à la fois sur la tragédie de Tanit et les reproches, souvent indus, qui ont été faits à son équipage ; sur ses difficultés à obtenir la vérité, alors même que l'État français, en les personnes de MM. Sarkozy et Morin, le lui avait promis ; sur les raisons politiques qui ont justifié, aux yeux du président, un assaut dont la nécessité est encore à prouver ; mais aussi sur la situation de ces hommes, qui peuplent aujourd'hui les faits divers marins : les pirates.
Lors de l'assaut, deux des pirates ont en effet été abattus. Les trois autres sont en prison, en France, et attendent leur jugement. Chloé Lemaçon a tâché de comprendre ce qui pouvait pousser ces hommes à devenir preneurs d'otages et livre une réflexion sur la situation désespérée des Somaliens.

L'auteur

Chloé Lemaçon est née à Vannes en 1978 et a passé toute son enfance à Arradon, un village au bord du Golfe. Tunisie à 4 ans, Antilles à 7 ans, Congo à 10 ans, elle a commencé à voyager très tôt. D'abord régisseuse à Paris, elle a rapidement décidé de rentrer en Bretagne, où elle devait rencontrer celui qui allait devenir son mari, Florent.
critiques
Bateaux
Récit émouvant de ce qui fut d'abord un beau projet de vie pour deux passionnés de mer. Le tout assorti de quelques piques fort pertinentes sur les dérives médiatiques observées pendant ce bien triste évènement.
Olivier Le Carrer
Télé Star
"Si je reprends la mer, ce sera avec le Tanit. C'était notre maison." Chloé Lemaçon
Stéphanie Morandière
Voiles et Voiliers
"Le voyage de Tanit" sert beaucoup à rétablir la vérité, ou plutôt les vérités. A expliquer le parcours de ces enfants du golfe du Morbihan (...) pour qui faire découvrir le monde à leur enfant via le cockpit d'un voilier est une nécessité et une volonté. La triste suite de ce qui avait débuté comme une belle histoire de vie est connue. Ce que l'on sait moins, c'est que l'assaut sur Tanit a été décidé en très haut lieu sans demandé son avis à l'équipage, qui a toujours pensé qu'il y avait moyen de négocier avec les pirates. Patiemment, interview après interview, déclaration après déclaration, Chloé détricote "les nombreuses indications erronées données aux médias par le gouvernement qui, en conséquence, nous ont fait passer pour des inconscients". La précision est de mise pour cette bretonne pugnace, endurante et courageuse dont les neurones fonctionnent.
Didier Ravon
Le récit de ce tragique évènement ne vaut pas tant par la description et la philosophie du voyage (...) mais par la prise de conscience du lecteur de l'intrication des milieux et des intérêts dans l'apparition de la vérité.
Un an après, Chloé Lemaçon sort de son silence en publiant un livre dans lequel elle explique ce qui s'est réellement passé (...) Un rêve de jeunesse s'est transformé en tragédie, certains vous diront que c'était leur destin. Quoi qu'il en soit, Chloé a gagné son combat en faisant éclater la vérité sur ce qui s'est réellement passé et taire les calomnies à leur encontre. Florent peut reposer en paix et Chloé marcher la tête haute.
Françoise Bachelet
Fémi 9
Chloé Lemaçon revient dans son livre sur la prise d'otages par des pirates Somaliens dont elle a été victime avec son mari, Florent, leurs fils Colin et deux amis. Elle revient sur les difficultés auxquelles elle est confrontée pour obtenir des précisions sur l'assaut durant lequel son mari a été tué. Elle essaie également de comprendre ce qui pousse certains Somaliens à devenir des preneurs d'otages.
L'histoire de Tanit a suscité une importante polémique au printemps dernier (...) Chloé, la veuve de Florent, la seule à savoir exactement comment les évènements se sont déroulés n'avait jamais pris la parole jusqu'ici. Son livre, qui raconte ses "rêves et (s)es cauchemars", elle le conçoit comme une mise au point à la fois sur la tragédie de Tanit et les reproches, souvent indus, qui ont été faits à son équipage (...) Chloé Lemaçon a tâché de comprendre ce qui pouvait pousser ces hommes à devenirs preneurs d'otages et livre une réflexion renseignée et pertinente sur la situation désespérée des Somaliens.
Laurent Bonnefoy
"Le voyage de Tanit" devait être non pas une simple croisière touristique mais un nouveau démarrage pour une famille(...) Mais cette expédition devait s'achever en tragédie. Chloé Lemaçon a décidé d'écrire cet ouvrage pour, d'une part, expliquer les motivations les ayant amenés, son mari et elle, à entreprendre ce voyage et, d'autre part, pour obtenir la vérité.
Roland Françoise
Avec son livre, Chloé Lemaçon veut simplement faire connaître la vérité, donner tous les éléments de l'histoire à son fils et ses proches. Après des mois d'enquête, un communiqué officiel vient de confirmer que la balle était française. Chloé Lemaçon raconte sa version des évènements dans son livre qui provoque une vive polémique. Chloé n'est pas du genre larmoyant mais l'émotion perce parfois dans sa voix quand elle raconte son existence depuis un an. Du haut de ses 32 ans, elle a décidé de se battre pour que "sa" vérité soit entendue, pour que la vie continue.
Marie Dufay
l'Alsace
Ce livre vous a-t-il aidé à tourner la page? "Non, c'est impossible. A passer un cap, sans doute, en me permettant d'y voir plus clair et de me détacher des choses. Et puis il a poussé l'Etat à réagir. Certains journalistes et citoyens vont aussi voir que Tanit est une illustration de plus sur les problèmes entre la communication politique et les médias, ou du fait que les pouvoirs soient si peu indépendants les uns des autres."
Simon Barthélémy
Ouest France (Lorient)
Le dossier sur les circonstances de la mort de Florent Lemaçon, ce skipper vannetais otage de pirates somaliens, tué le 10 avril 2009 lors de l'assaut mené par des commandos français, a rebondi hier, au moment même où son épouse Chloé, publie son livre, "Le voyage de Tanit".
Patrick Certain
Elle
Chloé s'est battu durant un an pour obtenir de l'Etat français la vérité sur la mort de son mari (...) Dans "Le voyage de Tanit", Chloé raconte comment le couple voulait vivre une nouvelle vie en s'embarquant sur le Tanit, et comment leur rêve s'est transformé en cauchemar alors qu'ils se dirigeaient vers les Seychelles.
Emilie Poyard
Le mensuel du Golfe du Morbihan
Discrète mais obstinée, elle a mené son combat, solitaire. Le temps est venu pour Chloé Lemaçon de briser le silence. Un an après ce 10 avril, où son mari a été tué sous ses yeux, elle dévoile, dans un livre-témoignage, sa vérité sur l'affaire de la Tanit. Plus qu'un témoignage, c'est une véritable enquête.
Elodie Bannier-Mouate
Radio RFI « Le livre en France »
"Le voyage de Tanit" raconte l'histoire d'une famille qui avait choisi de vivre autrement, sur un voilier. Chloé, son mari Florent, et leur enfant de trois ans Colin. L'aventure s'était terminée de manière tragique, lorsque le skipper Florent Lemaçon a été tué par la balle d'un commando marine français venu les délivrer des pirates somaliens. "Une bavure", affirme aujourd'hui l'auteur, qui regrette les accusations de négligence dont elle et sa famille ont fait l'objet de la part de certains médias et le "camouflage médiatique" qui, selon elle, a entouré la mort de son mari.
Olivier Fourt
Cette veuve de 32 ans livre son témoignage. Elle est la seule à savoir exactement comment les évènements se sont déroulés. Chloé Lemaçon décide de prendre la parole. Elle conçoit son livre comme une mise au point à la fois sur la tragédie et les reproches faits à son équipage; sur ses difficultés à obtenir la vérité, alors même que les plus hautes autorités de l'Etat français le lui avaient promis; sur les raisons politiques qui ont justifié, aux yeux du Président de la République, un assaut dont la nécessité est encore à prouver. Elle tâche également de comprendre ce qui pouvait pousser ces hommes à devenir preneurs d'otages et apporte un éclairage sur la situation désespérée des Somaliens mais aussi sur la situation de ceux qui peuplent aujourd'hui les faits divers marins: les pirates.
Ronan Le Flecher
Dernières Nouvelles D'Alsace
Nous aurions aimé, la famille de Florent et moi, que M. Morin, le ministre de la Défense, reconnaisse qu'il a dit des choses fausses sur nous: que la balle qui a tué Florent était française et que c'était une erreur; que nous n'étions pas dans le Golfe d'Aden à 300 ou 600 km des côtes mais bien dans l'Océan indien à 900 km des côtes; que nous avons transmis tous les jours notre position. Nous avons respecté toutes les consignes de sécurité. Nous n'étions pas irresponsables. Nous avons changé de cap dès qu'on nous a dit qu'il y avait recrudescence de la piraterie au large du Kenya.
Elodie Bécu
C'était il y a un an, au large de la Somalie. Chloé et Florent Lemaçon, un couple de Bretons, naviguaient au large de la Somalie à bord du Tanit. Partis du port de Vannes en 2008, ils comptaient "vivre une nouvelle vie" et faisaient route vers les Seychelles. Mais le 4 avril, la paisible croisière vire au drame: les Lemaçon sont pris en otage par des pirates somaliens. Le 10 avril, les militaires français lancent l'assaut. Dans la confusion, Florent Lemaçon reçoit une balle dans la tête et décède. Depuis, son épouse Chloé attend de l'Etat français qu'il reconnaisse ce qu'elle estime être la vérité.
La veuve du skipper tué dans l'assaut du "Tanit" livre sa version... C'est l'histoire d'un rêve brisé. Celui d'une famille qui avait décidé de vivre autrement, et dont les rêves ont été fracassés un mauvais jour d'avril 2009, avec la mort de leur mari et père Florent Lemaçon. Une histoire que sa femme, Chloé Lemaçon, raconte dans "Le voyage de Tanit". Après un an passé à tenter d'obtenir une position officielle des autorités françaises sur la mort de Florent. Après un an passé à entendre les raccourcis de la presse sur son histoire.
Armelle Le Goff
"Je constate juste que ça fait 12 mois que je me bats et qu'aujourd'hui une vérité arrive exactement le jour où je suis moi-même à Paris avec les médias, quelques temps après que mon beau-père ait fait savoir qu'il envisageait de porter plainte contre l'Etat", a expliqué Chloé Lemaçon.
Le ministère de la Défense a confirmé avoir proposé une indemnisation et un emploi à Chloé Lemaçon. "Le décès d'une personne au cours d'une action de vive force engage la responsabilité, sans faute, de l'Etat et ouvre donc droit à indemnisation", a déclaré le porte-parole du ministère, Laurent Teisseire.
Le Républicain Lorrain
Le cri de la veuve du Tanit.
Florent, Chloé et leur fils Colin avaient quitté Vannes fin juillet 2008 à bord du voilier pour rejoindre Zanzibar, dans l'Océan indien. Au moment de l'assaut, deux autres équipiers se trouvaient à bord, mais Florent est la seule victime chez les otages. Deux pirates sont morts dans l'opération.
Depuis les faits, Chloé Lemaçon a personnellement rencontré le commando qui a tiré la balle mortelle, en compagnie de l'amiral Marin Gillier, responsable des fusiliers marins et commandos. "Il m'a répondu qu'il avait tiré parce qu'il a perçu la main de Florent qui se levait vers lui comme menaçante. Il m'a expliqué qu'il avait immédiatement assumé son erreur.
Pour Chloé Lemaçon, les autorités connaissent depuis le début la vérité. La jeune femme affirme même avoir été reçue par Nicolas Sarkozy en juin 2009. Selon elle, le chef de l'Etat avait alors reconnu une "responsabilité de l'Etat" et lui avait proposé une "aide", à condition qu'elle n'engage "aucune poursuite contre l'Etat".
"J'ai l'intime conviction qu'on a essayé de me mener en bateau, de faire traîner l'histoire pour que l'opinion n'en retienne que l'hypothèse de la balle perdue. La vérité n'était pas favorable à M. Sarkozy", écrit Chloé Lemaçon dans son livre.
La vérité, elle la connaissait. Chloé Lemaçon savait que son mari avait été tué, par erreur, par l'un des membres du commando français venu libérer l'équipage du Tanit (...) et ce, même si l'Etat n'avait jamais reconnu officiellement cette bavure.
Nicolas Vanel
"En aucun cas il n'est question de chercher à dénoncer un coupable, je connais la vérité; les erreurs et les malchances se sont multipliées contre nous. Je demande seulement que l'honneur de Florent soit rétabli comme il le mérite", écrit Chloé Lemaçon.
RTL Matin
La vérité que Chloé Lemaçon demandait depuis plusieurs mois est désormais établie: son mari Florent a bien été tué dans l'Océan indien par une balle française (...) la bavure a été officiellement reconnue. Dans son livre témoignage "Le voyage de Tanit", elle raconte sa bataille pour que l'Etat français accepte de reconnaitre sa responsabilité dans la mort de son mari.
Vincent Parizot
Le Point
En pleine campagne de promotion pour son ouvrage sur les conséquences tragiques de son voyage avec le yacht Tanit, Chloé Lemaçon exige que l'Etat "reconnaisse sa responsabilité" dans la mort de son mari Florent (...) Sur l'origine précise du tir qui a tué le skipper, la justice a répondu: "L'expertise balistique ordonnée par le magistrat instructeur, confirmée par les autres éléments du dossier, a permis d'établir que le tir ayant causé la mort de Florent Lemaçon était un tir d'origine militaire". Chloé Lemaçon aurait sans doute préféré que les résultats de cette expertise eussent été rendus publics plus tôt.
Jean Guisnel
Le Nouvel Observateur
Chloé Lemaçon sort du silence. Avec son mari Florent et leur fils Colin, ils avaient choisi de vivre en mer. Jusqu'à ce que leur route croise celle de pirates somaliens et que leur voyage vire au drame lors de l'intervention de l'armée française. Florent est tué par une balle du commando venu les libérer. Dans son livre, Chloé raconte sa vérité.
Isabelle Monnin
Libération
Chloé Lemaçon tient à la reconnaissance officielle de la bavure, veut que "la vérité soit dite". Et elle exige que les honneurs soient rendus à son capitaine amoureux, qu'on cesse de présenter leur périple comme celui de rêveurs en rupture, "irresponsables et inconscients". (...) Le paradoxe est cruel. En 2008, ils voulaient s'éloigner d'une société d'abondance qu'ils réprouvaient, d'un pays que ne leur convenait plus, d'un président avec lequel ils n'avaient aucune affinité. Et voilà qu'en 2009, le tragique les rattrape. Florent l'antimilitariste tombe sous le feu d'un commando contrit qui insistera pour rencontrer Chloé et s'excuser de sa terrible méprise.
Luc Le Vaillant
France-Soir
Le procureur de la république a reconnu que "le tir ayant causé la mort de Florent Lemaçon", le skipper du Tanit capturé par des pirates somaliens et tué lors de l'assaut mené par des commandos français, est "d'origine militaire". L'épouse du skipper, Chloé Lemaçon a écrit "Le voyage de Tanit" où elle demandait que l'Etat accepte de reconnaître sa responsabilité.
Matthieu Suc
Livres Hebdo
Chloé Lemaçon, prise en otage avec sa famille par des pirates somaliens en août dernier, raconte son calvaire et l'assaut de l'état-major français où son mari à trouvé la mort dans "Le voyage de Tanit".
Anne-Laure Walter
Le Monde Magazine
Le combat de Chloé pour la vérité. Son mari est mort le 10 avril 2009 devant ses yeux. L'armée française venait de prendre d'assaut "Tanit", le voilier où ils étaient retenus en otage par cinq pirates armés au large de la Somalie. Chloé Lemaçon sait que la balle qui a tué son mari venait du commando. Elle attend que l'Etat français le reconnaisse publiquement.
rencontres
METZ
dimanche 6 juin 2010
Salon du livre
médias
vendredi 17 septembre 2010
Rencontre avec
Claire Le Parc
(Enregistrement le 13 septembre) Diffusion à 08h03
vendredi 17 septembre 2010
Infos
Stéphane Nicolo
(Enregistrement le 16 septembre) Diffusions à 08h30, 12h30 et 18h30
jeudi 16 septembre 2010
Rencontre avec
Claire Le Parc
(Enregistrement le 13 septembre) Diffusion à 18h30
samedi 4 septembre 2010
Chemin de Traverse
Ronan Festoc
(Enregistrement le 12 Juin) Diffusion à 11h03
vendredi 3 septembre 2010
Chemin de Traverse
Ronan Festoc
(Enregistrement le 12 Juin) Diffusion à 6h30
dimanche 15 août 2010
« Les livres de l'été »
Nathalie Mazet
Interview de Gilles Paris Dans le cadre du partenariat d'été Diffusion à 08h20
samedi 31 juillet 2010
Train de nuit
Didier Boulot
Chronique du livre Diffusion à 20h15
vendredi 30 juillet 2010
A marée haute
Madeleine Caboche
Diffusion de 10h00 à 11h00
jeudi 29 juillet 2010
Les livres de l'été
Yasmina Benbekai
Direct de 17h35 à 17h40
dimanche 18 juillet 2010
« Les livres de l'été »
Nathalie Mazet
Interview de Gilles Paris Dans le cadre du partenariat d'été Diffusion à 08h20
dimanche 4 juillet 2010
Chemin de Traverse
Ronan Festoc
(Enregistrement le 12 Juin) Diffusion à 11h30
dimanche 4 juillet 2010
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Rediffusion à 16h00
jeudi 1 juillet 2010
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Diffusion à 9h00
mercredi 30 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusions à 11h30 et 18h30
mercredi 30 juin 2010
Chemin de Traverse
Ronan Festoc
(Enregistrement le 12 Juin) Diffusion à 11h30
dimanche 27 juin 2010
Regards Témoin
Ronan Festoc
Diffusion à 09h15
dimanche 27 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusion à 12h15
samedi 26 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusion à 11h30
lundi 21 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusion à 11h03
lundi 21 juin 2010
Regards Témoin
Ronan Festoc
Diffusion à 11h03
lundi 21 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusion à 18h30
lundi 21 juin 2010
Chemin de traverse
Ronan Festoc
Diffusion à 20h00
samedi 19 juin 2010
Frédéric Koster
Chronique du Livre Diffusion à 9h30
vendredi 18 juin 2010
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre à 11h45
jeudi 17 juin 2010
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre à 11h30
jeudi 10 juin 2010
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 16h30
vendredi 4 juin 2010
Flash Info
Géraldine Taboni
Livre cité dans le cadre de l'extradition de pirates Somaliens en Allemagne Diffusion entre 6h00 et 9h00
mercredi 2 juin 2010
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
lundi 31 mai 2010
Bonjour chez vous
Sylvie Resmond
Chronique du livre Diffusion à 15h20
lundi 10 mai 2010
Le pataquès
Benoît Cosset
Diffusion à 13h00
dimanche 9 mai 2010
Le livre en France
Olivier Fourt
Diffusion à 8h25 et dans le tranche d'info du soir à 19h52
samedi 8 mai 2010
Quoi de neuf en lorraine
Sarah Polacci
Chronique du livre Diffusion entre 8h00 et 9h00
samedi 8 mai 2010
Piano Cocktail
Patrick van Langhenhoven
Chronique du livre Diffusion à 12h00
samedi 8 mai 2010
L'invitée du journal
Loïc Barrière
Diffusion à 12h00 et 18h00
jeudi 6 mai 2010
Jérôme Jadot
Interview du Procureur de Rennes. Livre cité Diffusion à 05h08
jeudi 6 mai 2010
Loïc Guellec
Direct de 12h15 à 12h30
jeudi 6 mai 2010
« Journal régional de 6h00 »
Eric Bouvet
Interview du Procureur de Rennes. Livre cité Diffusions à 06h01 et 08h01
jeudi 6 mai 2010
Laurence Jousserandot
Interview du Procureur de Rennes. Livre cité Diffusion à 17h47
jeudi 6 mai 2010
Le choix de RTL
Vincent Parisot
Direct de 8h15 à 8h25
mercredi 5 mai 2010
Les choix de France Info
Nicolas Poincaré
Direct de 8h36 à 8h45
mercredi 5 mai 2010
Journal de 13h00
Elise Lucet
Direct de 3/4 minutes entre 13h15 et 13h30
mercredi 5 mai 2010
Journal de 20h00
David Pujadas
Diffusion du reportage de Franck Genauzeau entre 20h00 et 20h30
mercredi 5 mai 2010
Le journal de France 3 Bretagne
Robin Durand
Direct aux environs de 19h10
mercredi 5 mai 2010
Zéro Info
Karl Zéro
Direct de 20h38 à 20h53
mercredi 5 mai 2010
Grégory Philipps
Brève interview en réaction à la déclaration du procureur de Rennes Livre Cité Diffusion à 17h45
mercredi 5 mai 2010
« RTL Soir »
Christophe Hondelatte
Diffusion à 08h15