Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 26 août 2010

Emilie Sapielak

L'École de la honte
Récit

Don Quichotte Editions
18 € / 288 pages

Le livre

On peut survivre longtemps dans un collège français.
Mais dans quelles conditions? Il faut se satisfaire d'une vie fractionnée en milliers de fins de journées, seule ligne d'horizon visible et accessible, surtout lorsqu'on débute dans le métier. Quant aux élèves, il vaudrait souvent mieux, pour eux, que leur passage y soit bref.
On parle beaucoup de l'école au regard des événements ou des réactions spectaculaires qu'elle suscite et subit. Mais pour la comprendre comme lieu de douleur et de régression, produit nécrosé d'un système qui semble capable de perdurer longtemps, il faut ressentir l'oeuvre du temps. Il faut avoir été immobilisé des heures sur une chaise et avoir mis au point quantité de plans d'évasion. Il faut être resté debout une journée durant, tiré à quatre épingles, la tête lourde et la langue pâteuse. Il faut avoir entendu la cloche infatigable scander toutes les heures de la journée et avoir suivi, impuissant, la course du soleil. Il faut avoir vécu minute après minute dans l'ignorance, la honte, la peur.
C'est l'histoire d'une usine d'éducation des masses où des professeurs hagards s'échinent, sur une chaîne de montage qui défile à un rythme endiablé. Ils exécutent le seul geste qu'ils connaissent, sur des enfants au cerveau fragile et à l'avenir incertain.

Note de l'éditeur

C'est l'histoire d'un asile de fous où tous sont malades et où chacun semble privé de la conscience de s'y trouver enfermé. Beaucoup ont oublié ce qui les a poussés à venir jusque-là. Rares sont ceux qui rêvent d'un « après ». C'est l'histoire de l'école. Le témoignage d'un professeur débutant, en phase d'intégration au système, et dont la vocation n'a pas résisté à l'épreuve de l'école. Une réflexion sur l'enseignement, ce métier, autrefois prestigieux, qui a perdu ses ors : le professeur n'est plus reconnu par la société. Au-delà de la violence et de l'ignorance, la dénonciation d'une barbarie méconnue : l'avilissement de ceux qui vivent quotidiennement dans les établissements scolaires.

L'auteur

Professeur de français certifié, Émilie Sapielak a enseigné trois ans avant de quitter l'Éducation nationale. L'École de la honte est son premier livre.
critiques
Le philosophoire
Le livre d'Emilie Sapielak explore deux pistes. Il offre une nouvelle matière à la réflexion tout en proposant une grille d'analyse largement inédite.
Baptiste Jacomino
La Savoie
Regard douloureux sur la barbarie dans les établissements scolaires de tous âges et de tous niveaux.
Luc Monge
Fémi 9
Dans ce premier livre, elle nous fait partager son quotidien au collège, dans ce qu'elle perçoit comme une machine étouffante et vorace, un lieu de douleur et de régression.
"L'Ecole de la honte" n'est pas un énième pamphlet contre le mastodonte inébranlable que représente notre Education nationale mais constitue bien plutôt un état des lieux sans concession qui fait froid dans le dos à maintes reprises.
Martine Galati
Reconquête
Cet ouvrage livrera au lecteur une bonne (...) vision de ce que peut ressentir un enseignant plongé dans "l'enfer" du collège unique.
Louis Chagnon
L'Eclair des Pyrénées (Aquitaine)
Les accents de vérité ne sauraient tromper car c'est de vécu qu'il s'agit, livré dans la brutalité des faits connus des pouvoirs publics et syndicats corporatistes qui préfèrent les taire.
Renée Mourgues
L'Ecole d'aujourd'hui
Le collège, "catalyseur de folie", telle est l'expression qui décrit le mieux la façon dont l'auteur a vécu les expériences rapportées dans ce livre (...) L'auteur pose une juste question: pourquoi la curiosité enfantine, si vive à l'école primaire, s'est-elle perdue chez ces collégiens des quartiers difficiles? Les conséquences de cette grande défaite sont encore à venir.
Marie-José Minassian
Nantes Madame
Une réflexion sur l'enseignement, ce métier autrefois prestigieux, qui a perdu ses ors.
Vallée FM
Un livre accusateur, un livre qui permet la réflexion et qui donne du fil à retordre à tous ceux qui croient encore aujourd'hui avoir la science infuse, alors que le but premier de l'école est de développer leur sens de l'éveil, de la curiosité et de la diffusion des informations pour conquérir leur monde! Un livre où l'enseignement est de taille!
Nathalie Zylberman
Malgré les réserves de principe que l'on peut avoir sur un livre qui, ouvertement, surfe sur la corde sensible et médiatique de la polémique scolaire, il faut reconnaître que cette "Ecole de la honte" ne manque pas de mérites dans certaines de ses analyses, ce qui aura certainement le don d'énerver beaucoup d'acteurs (résignés ou non) de cette école.
Cédric Chort
L'Echo des Vosges
Ce témoignage fort est le constat de l'échec d'un système révolu qui attend une révolution, au moins une sérieuse évolution.
Jean Leclerc
D'une terrifiante lucidité est ce constat, mais aussi d'une exceptionnelle qualité littéraire. A lire absolument !
Francis Benoît Cousté
Emilie Sapielak livre là un excellent ouvrage. La qualité de son écriture et sa capacité à prendre du recul vis-à-vis de son statut de professeur et de tout le système éducatif donne un récit que se lit à la fois comme un bout de biographie, une étude sur la condition des professeurs, un reportage ou encore... comme "Le petit Nicolas", car les scènes "récré" sont bien présentes, mais en 2010.
Valérie Revelut
Témoignage chrétien
"Le problème de l'école, c'est l'école elle-même (...) L'école de demain est plurielle, son but est unique: l'éducation de tous les enfants." Emile Sapielak
Emilie Sapielak a décroché totalement avant de perdre la raison. Elle décrit dans le détail, le quotidien d'un prof qui doit affronter une horde de barbares. Et elle blâme tous les paliers sociaux et professionnels qui ont démissionné.
Sylvain Champagne
Au fil des pages, nous suivons l'enseignante d'heure en heure, dans sa journée infernale, avec sept heures de cours. Détail après détail, le tableau qu'elle brosse avec précision prend forme sous nos yeux. Et ce tableau est terrible. L'école de masse a failli et est devenue une machine scolaire étouffante avec ses règlements absurdes au service d'une mécanique aliénante, et parfois humiliante, pour les professeurs et pour les élèves (...) Ce livre est digne d'intérêt, car il permet de mettre un visage et une voix sur la réalité de l'école. Le livre d'Emilie Sapielak réussit cela parfaitement.
Daniel Lebordais
Un livre sincère, écrit dans la douleur, certes, mais dicté par une révolte saine (...) Lisez ce livre, qui à travers une sensibilité heurtée et choquée nous fait prendre conscience de la violence exercée sur les profs mais aussi et surtout sur les élèves, dans cette école qu'il faut changer.
Un nouveau livre choc sur l'école : il s'intitule "L'Ecole de la honte". Et l'auteure Emilie Sapielak nous balance la purée de l'Education nationale avec un certain talent, un mélange de réflexion pédagogique et de révolte face à l'absurdité du système éducatif.
Thierry de Fages
Au lieu d'enseigner le programme imposé aux élèves au rythme de la cloche infernale qui retentit toutes les 55 minutes, Emilie Sapielak tire la sonnette d'alarme. Rencontre avec une prof qui prend la parole en dehors de l'école, puisque là-bas, le dialogue est de plus en plus mis à mal. Parler, écrire et dénoncer pour résister.
Christophe Mangelle
Dès le prologue, Emilie Sapielak annonce la couleur: détresse, désarroi, ennui, mascarade, névrose, rage! Ouvrez ce livre et suivez l'auteur pendant douze heures, soit une journée de cours. Comprenez pourquoi carapace pour les nouveaux professeurs égale illusion, et professeur expérimenté égale professeur résigné (...) et pourquoi/comment les comportements se sont dégradés à tel point qu'incivilités, états régressifs et violences règnent dans les établissements scolaires en plus de l'incompréhension et du manque de communication.
C'est dit !
Vouloir devenir professeur est un but bien noble. Hélas, la réalité de l'école n'est pas toujours celle que l'on croyait, surtout lorsqu'on débute dans le métier. Emilie Sapielak qui a enseigné 3 ans avant de quitter l'Education nationale, décrit une école où l'on n'apprend plus et où les conditions de travail broient chaque jour élèves et enseignants. Dans ce livre, elle explique pourquoi sa vocation n'a pas résisté au système.
Céline Chaudeau
Dans un style alerte et sans concession, Emilie Sapielak nous raconte son impuissance face à l'école actuelle et nous livre sa réflexion sur l'enseignement.
David Assolen
La journée est infernale pour Emilie Sapielak perdue entre ses idéaux et cette sinistre réalité qui dit bien la désertion, l'abandon du pouvoir politique. La société française vit la plus épouvantable période depuis la première République. Nous vous recommandons vivement la lecture de ce terrible constat.
Les Echos
Dans "L'Ecole de la honte", Emilie Sapielak raconte avec la sincérité du désespoir une journée de sa vie de TZR (titulaire d'une zone de remplacement) dans le collège de banlieue parisienne où elle a débarqué après son Capes de lettres et son année à l'IUFM. Son récit remarquablement écrit, émaillé de scènes prises sur le vif, est aussi un réquisitoire contre la communauté éducative, où règne un "kitsch pédagogique", un discours "péremptoire et creux" dispensé par l'IUFM.
Gérard Moatti
Avec "L'Ecole de la honte", Emilie Sapielak nous décrit le quotidien des enseignants mais aussi des élèves (...) Un constat édifiant!
Roland Françoise
Emilie Sapielak a enseigné pendant trois ans avant de quitter l'Education nationale. "L'Ecole de la honte" est son premier livre. Professeur de français certifié, Emilie Sapielak (...) effectue un remplacement dans un collège d'Argenteuil (...) Pour la jeune femme fraîchement sortie de l'IUFM, c'est une longue descente en enfer. Son idéal et ses convictions d'une école républicaine qui conduirait les jeunes qui étudient à s'élever dans la société grâce à l'ascenseur social sont vite confrontés à une réalité consternante et désolante. L'école des Hussards de la République n'existe plus. Les enseignants critiqués de toutes parts, par leur hiérarchie, les parents, les élèves, les médias n'ont plus qu'un seul rôle: contenir dans des collèges-prison des élèves qui menaceraient, à l'extérieur, l'ordre public et ainsi permettre aux honnêtes gens de circuler librement.
Catherine Merveilleux
La Sambre (Nord Pas de Calais)
Emilie Sapielak est une ex-enseignante de français. Dans "L'Ecole de la honte", elle nous parle de son vécu, des différentes expériences auxquelles elle a été confrontée au cours de sa courte carrière de professeur. Elle y fait part de ses différentes réflexions, met le doigt où cela fait mal.
Nicolas Leclercq
Une ex-professeure de français, Emilie Sapielak, vient de faire paraître "L'école de la honte". C'est l'histoire de l'école, la bête noire des enfants, l'angoisse des parents, le cauchemar des serviteurs de l'état... C'est aussi une réflexion sur l'enseignement, ce métier autrefois prestigieux.
Nicole Salez
RTL
Ce mercredi, c'est la rentrée des enseignants. Pas pour Emilie Sapielak qui arrête déjà sa carrière de professeur de français. Elle vient de publier "L'école de la honte", aux éditions Don Quichotte.
Yves Calvi
Le Journal de la Marne
Juste pour la rentrée, une réflexion sur l'enseignement, sur ce métier qui a perdu depuis longtemps de son aura. A ne pas mettre dans les mains de jeunes profs pour leur première rentrée. Un livre qui fait froid dans le dos avec une réalité bien plantée.
Pascal Pioppi
rencontres
ROQUEBRUNE CAP MARTIN
du 4 au 6 décembre 2010
Salon du livre
Dimanche 05 décembre Entretien sur « L'Ecole de la Honte » avec Patrice Zehr à 17h00 sous le chapiteau.
NICE
samedi 27 novembre 2010
Librairie Jean Jaurès
Rencontre - Signature à partir de 11h00 Librairie Jean Jaurès 2 rue Centrale 06300 Nice
TOULON
du 20 au 22 novembre 2010
Salon du livre
SAINT ETIENNE
du 16 au 18 octobre 2010
Salon du livre
Samedi 16 octobre Café Littéraire à 17h15 à l'Espace Débats « Education : faut-il encore espérer ? » avec Jean-Paul Brighelli et André Giordan
médias
jeudi 20 janvier 2011
Presse-Papiers
Laurence Dionigi
Diffusion à 10h15
mercredi 5 janvier 2011
La voix est libre
Anne Gavini
Direct de 09h00 à 10h00
vendredi 3 décembre 2010
Matinale
José Garcia
Diffusion à 11h30 Annonce la présence au salon du livre de Roquebrune
vendredi 3 décembre 2010
Agenda Sorties
Olivier Cordier
Diffusion à 10h00, 13h00 et 16h00 Annonce la présence au salon du livre de Roquebrune
vendredi 3 décembre 2010
Info
Vicky Berardi
Diffusions à 12h15, 17h30 et 18h30
mercredi 1 décembre 2010
Jeunesse anthropique
Patrick Martinez
Livre chroniqué dans une émission spéciale animée par des lycéens Diffusion entre 20h00 et 21h00
mardi 30 novembre 2010
Christophe Hondelatte
Débat Diffusion à 21h30
du 30 novembre au 4 décembre 2010
La Matinale
Christian Gagne
Annonce la venue au salon du livre de Roquebrune Diffusion chaque jour sous forme de flash entre 09h30 et 10h00
du 29 novembre au 4 décembre 2010
1 minute pour un livre
Daria Bonnin
Diffusion à 15h50
jeudi 25 novembre 2010
Matinale
José Garcia
Diffusion à 11h30
mercredi 17 novembre 2010
Un livre, un auteur
Jean-Paul Maigrot
Diffusion à 11h30
dimanche 31 octobre 2010
La pyramide des cultures
Jacques de Bono
Diffusion à 17h00
jeudi 28 octobre 2010
La pyramide des cultures
Jacques de Bono
Diffusion de 17h00 à 18h00
dimanche 24 octobre 2010
Passé/ Présent
Jean-François Kovar
Rediffusion à 16h00
jeudi 21 octobre 2010
Passé/ Présent
Jean-François Kovar
Diffusion à 9h00
du 18 au 23 octobre 2010
Un livre une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce du partenariat sur Internet Diffusion chaque jour à 8h30 et 17h30
dimanche 17 octobre 2010
A plus d'un titre
Anne-Marie Vergnon
En direct à 11h20 Du salon du livre
samedi 16 octobre 2010
Piano cocktail
Patrick van Langhenhoven
Chronique du livre Diffusion à 12h00
mercredi 13 octobre 2010
Livre Antenne
Léonard Odier
Chronique du livre Diffusion à 8h45
samedi 9 octobre 2010
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 10h30
mardi 5 octobre 2010
Espace livres
Médéric Bouillon
Direct de 14h40 à 14h45
lundi 4 octobre 2010
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 18h30
dimanche 3 octobre 2010
Le livre du week-end
Annie Le Fléouter
Interview d'Emilie Sapielak Diffusion à 9h20
samedi 2 octobre 2010
Le livre du week-end
Annie Le Fléouter
Interview d'Emilie Sapielak Diffusion à 8h40
jeudi 30 septembre 2010
Une minute pour un livre
Daria Bonnin
Diffusion à 15h50
lundi 27 septembre 2010
La Matinale
Pierrick Muller
Chronique du livre (mentions jeux) Diffusion à 08h52
dimanche 26 septembre 2010
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Rediffusion à 14h00
dimanche 26 septembre 2010
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Chronique du livre Diffusion entre 11h00 et 12h00
mardi 21 septembre 2010
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 17h00
dimanche 19 septembre 2010
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 14h00
lundi 13 septembre 2010
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 19h00
mardi 7 septembre 2010
Edition Spéciale
Bruce Toussaint
Direct de 13h10 à 13h30
lundi 6 septembre 2010
Le Flash Info
Jessica Bros
Diffusion à 06h30 et 07h30
lundi 6 septembre 2010
Le grand direct de l'Info
Jean-Marc Morandini
Direct de 12h40 à 13h00
lundi 6 septembre 2010
Le Fou du Roi
Stéphane Bern
Direct de 11h45 à 12h00
samedi 4 septembre 2010
Le rendez-vous livre
Nathalie Mazet
Avec Gilles Paris Diffusion à 10h45
samedi 4 septembre 2010
Du monde au balcon
Ronan Manuel
Chronique du livre Diffusion à 15h30
jeudi 2 septembre 2010
Le midi 2
Philippe Dana et Amaelle Guiton
Direct de 13h17 à 13h40
jeudi 2 septembre 2010
Le grand Journal
Michel Denisot
Direct de 19h10 à 19h55
jeudi 2 septembre 2010
Les grandes gueules
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 11h20 à 11h45
mercredi 1 septembre 2010
BFM Story
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 18h00 à 18h25
mercredi 1 septembre 2010
Les matinales
Sandrine Sebbane
Direct de 11h15 à 12h00
mercredi 1 septembre 2010
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mercredi 1 septembre 2010
L'invité de Yves Calvi
Yves Calvi
Direct de 08h15 à 08h20
lundi 30 août 2010
Traces de Lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00
lundi 30 août 2010
Qu'est-ce qu'on en pense Forum
Ronan Festoc
Direct à 18h40
du 30 août au 4 septembre 2010
Le Club de France Bleu
Chronique du livre et livre offert à l'antenne Diffusion à 16h15