Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mardi 14 mai 2019

Robert Littell

Koba
Thriller

Editions Baker Street
21€

Le livre

Dans son nouveau roman, Robert Littell met en scène pour la première fois un enfant comme héros et narrateur. Le jeune Léon est à la fois intellectuellement précoce et d'une candeur désarmante ; ses rencontres avec un péremptoire vieillard dont il ignore l'identité seront surprenantes et troublantes pour l'un comme pour l'autre.
La Maison du quai est un vaste immeuble à Moscou, où logent des fonctionnaires, des apparatchiks soviétiques, ainsi que le jeune Léon Rozental. Après la mort de son père, physicien nucléaire, dans un accident de laboratoire, et l'arrestation de sa mère pendant la purge stalinienne des médecins juifs, Léon et d'autres enfants se cachent du NKVD dans les pièces secrètes du bâtiment.
Lors d'une expédition souterraine, il découvre un passage menant à une immense salle de bal désaffectée. Il y rencontre Koba, un vieil homme grincheux dont l'appartement est protégé par plusieurs gardiens jouant aux échecs. Koba est un officier soviétique haut placé, qui aide, explique-t-il à Léon, « à gouverner le pays », et qui semble connaître de façon étrange les pensées et machinations du camarade Staline.
Dans ces conciliabules entre un jeune garçon naïf et cet être aussi curieux que mystérieux, Robert Littell fait un portrait ambigü du dictateur soviétique, montrant son côté humain et en même temps une inconscience et indifférence totales aux souffrances infligées au peuple russe des décennies durant. Le charme et la spontanéité du jeune Léon en font un personnage irrésistible – qui n'est pas sans rappeler Holden Caulfield, à qui il avoue s'identifier – pris dans la toile d'araignée du récit tissé par cette figure énigmatique.

L'auteur

Ancien journaliste à Newsweek, spécialiste des affaires russes et moyen-orientales, Robert Littell est considéré comme l'un des grands maîtres du roman d'espionnage. Son livre magistral La Compagnie : Le Grand roman de la CIA fut un best-seller en France et dans plusieurs pays. Il a aussi publié plusieurs romans historiques et politiques, notamment mettant en scène des poètes face au pouvoir, comme Ossip Mandelstam et Vladimir Maïakovski, pris dans l'engrenage du Stalinisme et tentant de défier le pouvoir avec la force des mots. Robert Littell a notamment publié Ombres rouges, Le Sphinx de Sibérie, La Compagnie, Légendes, L'Hirondelle avant l'orage, Philby : Portrait de l'espion en jeune homme, Une belle saloperie, et Vladimir M. Il est également l'auteur un livre d'entretiens, Conversations avec Shimon Peres.
critiques
Jusqu'aux dernières lignes de son livre, Robert Littell nous emmène aux côtés de Koba, cet alter ego (presque) attendrissant de Staline, et rappelle qu'on ne naît pas tyran .
Marianne
Littell injecte de la candeur dans une situation dramatique, de la profondeur dans le portrait d'un tyran. Gonflé, audacieux, touchant. Réussi.
Clara Dupont Monod
Ainsi, au fil de ce roman insolite, l'auteur amuse mais aussi glace le lecteur devant l'atrocité des crimes commis par Staline, l'indifférence face aux souffrances du peuple, l'élimination systématique des intellectuels, « en effet pour régner il faut organiser le désordre, séparer les bonnes pommes des pommes pourries ».
Jacques Brachet
Le Figaro Magazine
Après qu'un diplomate lui a appris que Staline est la personnalité favorite des Russes, Robert Littell a eu l'idée de revisiter l'univers du maître du Kremlin.
Emmanuel Hecht
La Provence
Au final, une fable très théâtrale, très lyrique et coupante comme un diamant, un grand roman où, finalement, on demeurera convaincu une fois la dernière page tournée que "ce sont les hommes qui font l'Histoire, mais ils ne savent pas l'Histoire qu'ils font".
Jean-Rémi Barland
Paris Match
Avec ce dialogue entre un gamin innocent et le plus cynique des despotes, Robert Littell jette une lumière aussi crue qu'originale sur l'horreur du stalinisme.
François Lestavel
Le Quotidien du Luxemboug
Un texte épique qui nous emmène dans le Moscou de février 1953.
Serge Bressan
Une narration ultra-vissée et des protagonistes stupéfiants de vérité concourent à l'ambiance indéfinissable de ce livre.
C'est une sorte de biographie détournée mais aussi autorisée de Staline, une sacrée partie d'échecs ou de ping-pong !
Pascal Pioppi
L'Express
Robert Littell délaisse ici ses agents secrets pour une plongée en apnée au coeur du pouvoir bolchevique. Littell connaît son Staline jusqu'au bout de la plume.
Marianne Payot
Bruxelles Culture
En un peu plus de deux cent cinquante pages, l'auteur tisse son arantèle et revient sur un pan du XXe siècle.
Daniel Bastié
Savourons ce délice historique qui nous éclaire un peu plus sur la diversité des hommes.
Daniel Roland
Livres Hebdo
Dans ce texte à la croisée du roman historique, politique et du thriller, celui qu'on présente comme l'un des maîtres du roman d'espionnage, dresse au passage un portrait ambigu de Staline.
rencontres
PARIS
mercredi 29 mai 2019
LIBRAIRIE DU GLOBE
67 Boulevard Beaumarchais, 75003 Paris Dédicaces prévues à 19h00.
médias
dimanche 4 août 2019
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Chronique du livre Rediffusion à 15h00
jeudi 1 août 2019
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Chronique du livre Rediffusion à 23h00
jeudi 1 août 2019
Passé-Présent
Jean-François Kovar
Chronique du livre Diffusion à 11h00
samedi 22 juin 2019
Au hasard des livres
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Diffusion à 11h30
mardi 4 juin 2019
Post Face
Caroline Gutmann
Direct de 13h05 à 13h45
lundi 3 juin 2019
« L'Ecritoire »
Martine Digonnet
Chronique du livre - Diffusion à 10h00
lundi 3 juin 2019
Les clés d'une vie
Jacques Pessis
Direct de 13h à 14h
jeudi 30 mai 2019
Laissez-vous tenter
Bernard Lehut
Diffusion entre 9h00 et 9h30
jeudi 30 mai 2019
La dispute
Arnaud Laporte
Chronique de François Angelier Diffusion entre 19h00 et 20h00
mercredi 29 mai 2019
Par Jupiter
Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek
Direct de 17h00 à 18h00
mardi 30 novembre 1999
Vive les livres
Patrick Poivre d'Arvor