Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 15 mars 2018

Nicolas Rey

Dos au mur
Roman

Editions Au Diable Vauvert
18 euros - 272 Pages

Le grand retour de l'auteur d'Un léger passage à vide ! Nicolas Rey avoue ses fautes avec panache, dans un formidable roman-vérité.

Le livre

«On va arrêter d'éviter le sujet principal de ce livre. On va mettre les mains dans le cambouis une fois pour toutes. Le crime commence par une bonne nouvelle. Les éditions de la Férinière me proposent la rédaction d'un recueil de nouvelles. Le seul problème, c'est que je suis un écrivain qui n'arrive plus à écrire. Plus une seule ligne. Rien. Le vide intersidéral.»
Nicolas Rey a commis un plagiat. Il est ruiné. Il est malade et les médecins ne sont guère optimistes. Cette fois dos au mur, il décide de tout raconter pour se libérer de ses crimes. Et de ne plus mentir. Car il mentait. Depuis longtemps, à tous et toutes. Voilà donc enfin sa grande catharsis, sa confession, voilà son grand roman rédempteur sur le mensonge. Enfin, il avoue tout et dit la vérité, toute la vérité. Sur tout : maladie, argent, drogues, inspiration et pannes, plagiat, infidélité, lâcheté masculine, amour et tromperies, travail, amis, famille... On reconnaîtra bien des protagonistes et on s'amusera à découvrir les autres. On rira beaucoup, on sera ému aux larmes. Si le roman c'est le mentir-vrai, Nicolas Rey écrit une désopilante fiction du réel, dans laquelle la vérité devient fiction. Mais de sa vie à ses relations avec les éditeurs, c'est aussi l'envers du décor et la condition d'un auteur du vingt-et-unième siècle qu'on lit. Un auteur de haut vol !

L'auteur

Nicolas Rey a publié six romans au Diable vauvert : Treize minutes, Mémoire courte, Prix de Flore 2000, Un début prometteur, Courir à trente ans, Un léger passage à vide, L'amour est déclaré, Les enfants qui mentent n'iront pas au paradis, un recueil de chroniques, La Beauté du geste, ainsi que le scénario La Femme de Rio, César du court-métrage 2015.
Longtemps chroniqueur sur France Inter dans l'émission de Pascale Clark, il a créé avec Mathieu Saïkaly le duo les Garçons Manqués qui se produit depuis 2015 à la Maison de la Poésie à Paris et dans toute la France en 2018 pour un nouveau spectacle.
critiques
Bruxelles Culture
Il manie la plume avec justesse et, plutôt que de jouer la carte du repentir, il ose un ton décalé et déjanté, qui émeut aux larmes ou génère de grands instants de rire.
Daniel Bastié
En lisant Dos au mur, on finit par penser à une sorte de Baudelaire des temps modernes.
Émile Cougut
La Provence
Avec une sincérité à laquelle cet affabulateur ne nous avait guère habitués et un humourquia survécu au spleen, Nicolas Rey bat sa coulpe.
Jérôme Garcin
Paris Match
L'insondable chagrin d'amour de Nicolas nous touche au plus profond.
Catherine Schwaab
Marianne
Son livre, découpe en chapitres brefs et percutants, est drôle. Et d'une tristesse insondable. On se surprend à croire, en l'accompagnant dans cette poignante quête de vérité, à des lendemains qui chantent. Ou qui fredonnent. C'est déjà ça.
Nedjma Van Egmond
C'est du Rey à son meilleur, inspiré. Nous avons lu de bout en bout de manière jouissive.
Daniel Rolland
Le Petit journal de Comminges
Livre écrit comme un journal avec des détails aussi précis que possible. Il n'y a aucune peine, aucun regret mais dans chaque chapitre se trouve une écaille d'amour. C'est un grand retour de Nicolas Rey.
Jacques de Bono-Scotto
Biblioteca
Entre rires et larmes, cette désopilante fiction du réel revient aussi sur l'envers du décor et la condition d'un écrivain du XXIe siècle.
Christel Murcia
médias
samedi 28 avril 2018
« Ceci dit »
Philippe Vandel
Diffusion à 12h45
dimanche 1 avril 2018
« Voyage au bout de la nuit »
Diffusion à 06h25
samedi 31 mars 2018
« L'émission littéraire »
Michel Gardère
Chronique de Chantal Attané - Diffusion de 12h00 à 12h30
mercredi 28 mars 2018
« A chacun sa foly »
Liane Foly
Direct de 17h00 à 18h00
lundi 26 mars 2018
« Le coup de coeur France Bleu »
Sébastien Doucet
Chronique du livre - Diffusion à 8h40
samedi 24 mars 2018
« Rencontre littéraire »
Martine de Vendeuvre
Chronique du livre Diffusion à 17h30
jeudi 22 mars 2018
« Rencontre littéraire »
Martine de Vendeuvre
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mardi 20 mars 2018
« Session infos »
Stéphane Nicolo (Coyote)
Interview avec l'auteur - Diffusion à 08h30 et 12h30
mardi 20 mars 2018
« Ça balance à Paris »
Eric Naulleau
Diffusion à 23h30
lundi 19 mars 2018
« Les Matinales »
Sandrine Sebbane
Direct de 11h00 à 12h00
samedi 17 mars 2018
« La voix est livre »
Nicolas Carreau
Diffusion à 15h00
samedi 17 mars 2018
« Ça balance à Paris »
Eric Naulleau
Diffusion à 19h40
samedi 17 mars 2018
« On n'est pas couché »
Laurent Ruquier
Diffusion vers 23h00
vendredi 16 mars 2018
« La Matinale »
Patrick Cohen / Nicolas Carreau
Direct de 9h02 à 9h30
dimanche 11 mars 2018
« Strasbourg Pilotes arts et lettres »
Solange Chouchana
Chronique du livre - Rediffusion de 20h00 à 21h00
mercredi 7 mars 2018
« Strasbourg Pilotes arts et lettres »
Solange Chouchana
Chronique du livre - Rediffusion de 17h00 à 18h00
mardi 6 mars 2018
« Strasbourg Pilotes arts et lettres »
Solange Chouchana
Chronique du livre - Diffusion de 10h à 11h
lundi 5 mars 2018
« Le livre de la semaine »
Laurent Sciauvau
Chronique du livre Diffusion à 11h19
mercredi 21 février 2018
« Au fil des livres »
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion à 11h30
samedi 25 mars 2000
« Il n'y a pas qu'une vie dans la vie »
Isabelle Morize
Diffusion de 16h00 à 17h00
mardi 30 novembre 1999
« L'émission littéraire »
Michel Gardère
Chronique de Chantal Attané - Rediffusion de 08h30 à 09h00
du même auteur