Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le samedi 28 octobre 2017

Shakespeare à Venise
Beau livre

Editions Diane de Selliers
285 euros (prix de lancement jusqu'au 31 janvier 2018) - prix définitif : 330 euros

Le Livre

Infos Techniques


2 volumes reliés sous coffret de luxe, illustrés, au format 24,5 x 33 cm.
-320 pages pour Le Marchand de Venise et 352 pages pour Othello 250 illustrations Parution le 28 octobre 2017. Prix de lancement (jusqu'au 31 janvier 2018) : 285€ prix définitif : 330 €

Les textes


Les textes intégraux d'Othello et du Marchand de Venise en anglais et en français, illustrés par la peinture de la Renaissance à Venise et de sa sphère d'influence (xve-xviie siècles),
accompagnés d'analyses et de commentaires.

La traduction, la préface et les introductuions


° La traduction revue et corrigée de Jean-Michel Déprats pour la Bibliothèque de la Pléiade, pour laquelle il dirige la traduction française de Shakespeare. Normalien, agrégé d'anglais, il est également l'auteur d'une postface enthousiaste, dans laquelle il revient sur les enjeux du travail du traducteur.
° La préface est rédigée par Denis Podalydès, sociétaire de la Comédie-Française, metteur en scène, scénariste et écrivain français, cette préface chaleureuse souligne la justesse du travail d'édition qui renforce la dramaturgie des pièces en les illustrant avec des oeuvres de la peinture vénitienne.
° Michael Barry, chargé de cours au département d'études proche-orientales de l'Université de Princeton aux États-Unis, est un expert passionné de transversalité culturelle. Il a rédigé pour cette édition trois introductions dans lesquelles il analyse les liens entre Londres et Venise, en mettant en regard le théâtre élisabéthain et la peinture de la Renaissance vénitienne.

L'iconographie


Orchestrée par Michael Barry, l'iconographie compte près de 250 peintures d'artistes vénitiens et influencés par Venise du milieu du xve siècle au début du xviie siècle. Pour Le Marchand de Venise, ce sont en grande partie des oeuvres aux palettes claires qui ont été choisies, parmi lesquelles on retrouve les frères Bellini, Carpaccio ou Giorgione. Inversement, pour Othello, ce sont Véronèse, Titien et le Tintoret et d'autres maîtres contemporains du clair-obscurqui sont à l'honneur.

Les apports


Vingt intermèdes rédigés par Michael Barry donnent un éclairage sur des thèmes d'histoire culturelle liés aux pièces et qui permettent de mieux comprendre Venise à la Renaissance, son rôle économique et culturel en Europe et dans le monde.
Notes de Gisèle Venet, publiées à la Bibliothèque de la Pléiade, revues et adaptées pour notre édition; reproductions des sources textuelles dont s'est inspiré Shakespeare ; deux chronologies permettant
d'appréhender le siècle de Shakespeare (1485-1660) et le millénaire de Venise; indications bibliographiques.

Note de l'éditeur

Pourquoi choisir Shakespeare alors que de nombreuses éditions de ses textes existent déjà ? En publiant les pièces du célèbre dramaturge anglais dont les intrigues se déroulent à Venise – Le Marchand de Venise et Othello – accompagnées des peintures de la Renaissance vénitienne, nous présentons l'oeuvre de Shakespeare sous un jour nouveau et achevons un idéal intellectuel : réunir l'un des plus grands auteurs dramatiques et l'une des plus belles villes du monde, tout en dressant un tableau panoramique des arts de l'époque.
Les choix éditoriaux qui ont été fait tout le long des quatre années nécessaires à notre édition ont été dictés par une rigueur et une exigence à la fois littéraire, picturale et critique, et par le désir d'inviter le lecteur à lire et rêver les pièces d'une manière inédite.
L'iconographie précieuse que l'on trouve page après page renforce la singularité de chaque pièce car elle recrée l'univers shakespearien, lui-même inspiré d'une Venise imaginaire faite de faste et de songes.

Ce livre séduira ainsi, en français et en anglais, tant les amoureux de théâtre, les passionnés de Shakespeare et les rêveurs de Venise, que les amateurs de peinture, les spécialistes d'art et les historiens exigeants.
critiques
Le Soir
C'est magnifique. Un livre d'une beauté rare, édité par Diane de Selliers, qui nous a habitués à ce luxe d'images et de textes, et pourtant, on est encore surpris.
Jean-Claude VANTROYEN
Un coffret monumental à conserver dans sa bibliothèque et à offrir aux amoureux de la littérature et des arts.
Lire
Un voyage littéraire fastueux et hors du commun.
Estelle Lenartowicz
Télérama
Les peintures entraînent le lecteur plus mystérieusement dans l'oeuvre de Shakespeare, lin fascinant théâtre de papier.
L'Oeil
Cette édition rare porte un éclairage neuf sur le théâtre de Shakespeare. Elle prolonge aussi la vitalité des tableaux par la résonance intemporelle des mots du dramaturge.
James Benoit
Connaissance des arts
L'illustration est remarquable et permet d'apprécier maintes oeuvres dont beaucoup sont peu connues.
Paris Match
Un mariage pictural et littéraire évident, scellé par une Diane de Selliers enchantée que l'on puisse célébrer le 25e anniversaire de ses éditions en redécouvrant Shakespeare à travers l'oeil de son époque.
François Lestavel
Point de vue
Selon le principe de la collection, joindre la littérature à d'autres arts, c'est une union extraordinaire entre le théâtre élisabéthain et la peinture italienne qui est ici réalisée. Une sélection puissante, où se croisent les frères Bellini, Carpaccio ou encore le Tintoret, et que l'on doit à Michael Barry, ancien chargé de cours à l'université de Princeton.
Cet éclairage offre en effet l'immense bénéfice – que le lecteur ait déjà fait ou non l'expérience de Venise – d'accompagner et d'élargir le dialogue intérieur suscité par la force de ces textes. (...) Ce vent de l'Histoire souligné par les chefs d'oeuvres de ces grands maîtres offre ainsi une expérience renouvelée de la langue du grand dramaturge, complétée par l'admirable traduction en vis-à-vis.
Philippe-Emmanuel Krautter
médias
mercredi 10 janvier 2018
« Les Matinales »
Sandrine Sebbane
avec Diane de Selliers Direct 11h00 à 12h00
dimanche 31 décembre 2017
« Littérature sans frontières »
Catherine Fruchon-Toussaint
Diane de Selliers et Jean-Michel Déprats (enregistrement le 13/12 ou le 19/12) Diffusion à 12h40 (TU) vers le monde sauf Paris et Afrique) ; 13h10 (TU) vers l'Afrique et Paris ; à 18h40 (TU) vers le monde et Paris ; 19h40 (TU) vers l'Afrique.
samedi 23 décembre 2017
« Vive les livres »
Patrick Poivre d'Arvor
Diffusion à 23h30avec Diane de Selliers
samedi 23 décembre 2017
« Vive les livres »
Patrick Poivre d'Arvor
Diffusion à 16h30 avec Diane de Selliers
vendredi 22 décembre 2017
« Vive les livres »
PatrickPoivre d'Arvor
Diffusion à 0h00 avec Diane de Selliers
lundi 18 décembre 2017
« La bibliothèque Médicis »
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusion à 6h29
lundi 18 décembre 2017
« Dans quelle étagère »
Monique Atlan
(avec Jean-Michel Déprats) Diffusions à 5h55
dimanche 17 décembre 2017
Les livres ont la parole
Bernard Lehut
Coup de coeur du libraire Damien Brem librairie Kléber Diffusion à 7h42
samedi 16 décembre 2017
« La bibliothèque Médicis »
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusions à 6h30, à 13h01 et à 20h31,
vendredi 15 décembre 2017
« La bibliothèque Médicis »
Jean-Pierre Elkabbach
Diffusions à 22h00
vendredi 15 décembre 2017
« Dans quelle étagère »
Monique Atlan
(avec Jean-Michel Déprats) Diffusions à 9h05 et après le journal de 23h00
lundi 11 décembre 2017
« Surexposition »
VictorLoupan
Présentation de Shakespeare à Venise Diffusion à 11h00
samedi 9 décembre 2017
« Visages »
Thierry Lyonnet
Diffusions à 13h15 et 22h45
mercredi 22 novembre 2017
« Europe 1 Social-Club »
Frédéric Taddéi
Direct de 20h00 à 21h00
samedi 18 novembre 2017
« Le 17h00/19h00 »
Bernard Thomasson
Diffusions à 14h51 et 16h51
jeudi 26 octobre 2017
« 64' Le Monde en français »
Estelle Martin
Direct de 18h00 à 18h30