Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 5 septembre 2019

Samira El Ayachi

Les femmes sont occupées
Roman

Editions de l'Aube
248 Pages - 20€

Le livre

Elle doit monter une pièce de théâtre. Finir sa thèse. Lancer une machine. Régler des comptes ancestraux avec les pères et les patrons. Faire la révolution – tout en changeant la couche de Petit Chose. Au passage, casser la figure à Maman Ourse et tordre le cou à la famille idéale. Réussir les gâteaux d'anniversaire. Retrouver la Dame de secours. Croire à nouveau en l'Autre.
Comme toutes les femmes, la narratrice de ce roman est très occupée. Découvrant sur le tas sa nouvelle condition de « maman solo », elle jongle avec sa solitude sociale, sa solitude existentielle, et s'interroge sur les liens invisibles entre batailles intimes et batailles collectives.
Résolument féministe et humaniste, ce roman à la langue inventive et teintée d'humour tendre dresse le portrait poignant d'une femme qui ressemble à tant d'autres, qu'elles soient mères ou ne le soient pas, célibataires ou non.

L'auteur

Samira El Ayachi est romancière et auteure pour le spectacle vivant.
critiques
France 3 - Soir 3
Un livre qui va faire du bien à toutes les femmes.
Nora Boubetra
Le Monde Des Livres
Furieusement cathartique !
Zoé Courtois
Les Echos
Un livre engagé à l'écriture ciselée.
Marianne Bliman
Causette
Un des romans les plus enthousiasmants de la rentrée.
Hubert Artus
Féminitude
Samira El Ayachi tord de sa plume vive le cou de la famille idéale et nous plonge dans la vie d'une femme qui cherche la force de croire à nouveau en l'autre.
C'est un roman qui a valeur d'essai sociologique, tant les propos sont justes sur la place de la femme au XXIe siècle. Un roman enlevé, au style dynamique, au rythme aussi saccadé que la vie d'une mère célibataire.
Des phrases courtes, des chapitres courts, des extraits de vie parfois drôles et souvent émouvants. La plume de l'autrice est simple, efficace et son discours n'en est que plus percutant. La puissance de la femme est présente. Elle est révélée par la nécessité
www.instagram.com
On reste englué dans le récit, sans moyen de s'en sortir, pris au piège de la morosité, des injustices et du désarroi de la narratrice.
@sorcika
www.nahe-lit.blogspot.com
Maman solo ou pas, difficile de ne pas (se) reconnaître dans le portrait teinté d'humour de cette mère vacillante. Cette femme qui fait simplement comme elle peut. Un roman aux accents de révolution, une lecture nécessaire.
www.psychologies.com
Dans une langue crue et radicale, mais non dénuée d'humour, l'auteure nous met face aux réalités. Et ce serait bien de l'entendre...
Christilla Pelle-Douel
www.litzic.fr
L'auteure nous prend à partie, nous invite à réviser (si tel est le besoin) ou rectifier certaines déformations induites par un patriarcat institutionnel. Ses phrases courtes, rythmées, sont autant de coup de poing à l'abdomen que de missiles reçus en pleine caboche, insistant sur les détails de ces choses insignifiantes que, une fois seule, la narratrice découvre.
www.blog-parents.fr
Il parle avec justesse de la colère et du combat, la détresse invisible des femmes monoparentales et de leur charge émotionnelle. Samira el Ayachi donne le ton et le rythme avec humour parfois.
www.lescoupsdecoeurdegeraldine.com
Dans ce roman, l'héroïne est elle, tu, donc chacune d'entre nous. Nous ne connaissons pas son prénom, ainsi, libre à chacun de se glisser dans le "tu" , ou de se sentir interpellé par la "voix" de la romancière. Samira El Ayachi dresse un portrait sociologique de la femme d'aujourd'hui.
www.surlaroutedejostein.wordpress.com
Samira El Ayachi évoque toute la complexité du rôle de la femme moderne. Le besoin de se reposer sur une épaule forte, le conditionnement des femmes à rester dans leur rôle ancestral, la force de cette nouvelle génération qui fait peur aux hommes, l'envie légitime de maintenir ses jardins secrets ou de s'engager professionnellement sans culpabiliser sur l'instinct maternel, la peur du qu'en dira-t-on face au divorce. Il y a bien sûr, la difficulté de tout assumer pour les mères célibataires mais elle n'oublie pas que bon nombre de femmes en couple portent la famille sur leurs frêles épaules.
médias
mercredi 6 novembre 2019
« Les matinales »
Sandrine Sebbane
lundi 14 octobre 2019
« Dixie Corner »
Gérard Quentin
jeudi 10 octobre 2019
« Le temps de le dire »
Antoine Bellier
jeudi 10 octobre 2019
Le temps de le dire
Antoine Bellier
Direct de 9h00 à 10h00
mercredi 9 octobre 2019
'Tifawine59'
Tiwizi59
lundi 7 octobre 2019
« Open book »
Erika Hubert-Defaye
vendredi 4 octobre 2019
« Vous êtes formidables »
Virginie Demange
mercredi 25 septembre 2019
Un livre, un destin
Monique Ayoun
Diffusion à 22h00
mardi 24 septembre 2019
Interdit d'interdire
Frédéric Taddéi
Diffusion à 19h00
samedi 21 septembre 2019
« Des mots et débat »
Patricia Drailline
Diffusion à 22h45
jeudi 19 septembre 2019
La bibliothèque de Radio Orient
Loïc Barrière
Diffusion à 20h00
mardi 17 septembre 2019
« Idéaux et débats »
Alexandrine Halliez
Diffusion à 18h00
samedi 7 septembre 2019
« JT Midi »
Christelle Massin
Direct de 12h00 à 12h15
vendredi 6 septembre 2019
Frédéric Koster
Diffusion à 09h20 & 12h30
dimanche 11 août 2019
« Soir 3 »
Nora Boubetra
Direct à partir de 23h55