Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 24 mars 2011

Edwy Plenel

Le président de trop
Document

Don Quichotte Éditions
19,90 euros / 516 pages

Le livre

LE LIVRE : En 2012, il ne suffira pas d'écarter l'homme. Encore faudra-t-il inventer une République démocratique et sociale
Le présidentialisme est au régime présidentiel ce que l'intégrisme est aux religions, ce que l'absolutisme est aux monarchies, ce que le sectarisme est aux convictions. Ce n'est pas le fait qu'il y ait une Présidence de la République, c'est que la République soit aux mains du Président. Legs du bonapartisme français, ce césarisme qui laïcisa la monarchie de droit divin sur les décombres d'une révolution démocratique trahie et inachevée, notre présidentialisme est un régime d'exception devenu la norme. Une norme dont l'excès n'a cessé de s'étendre et dont l'hyperprésidence sarkozyste aura mis en scène la décomposition, sous forme de corruption de l'esprit public et d'abaissement de la France à l'étranger, de République bafouée et de Nation humiliée.
La France est une démocratie de faible intensité. Elle en a l'onction, pas la conviction. L'apparence, pas l'essence. Les mots, pas la culture. Condition d'une république sociale, la démocratie véritable est un écosystème qui suppose équilibres, vitalités et pluralités, précautions et participations. Au lieu de quoi, nous vivons au royaume institutionnel des déséquilibres, des soumissions et des unicités, des brutalités et des autoritarismes. Loin d'être minoritaire, ce point de vue est largement partagé au sein même d'une classe politique qui en souffre autant qu'elle en profite. Mais, le plus souvent, c'est un point de vue de circonstance : d'opposants ruminant leurs défaites et qui s'empresseront de l'oublier à l'approche d'éventuelles victoires électorales, leur promettant ou leur assurant postes et places.
A chaque revers des oppositions du moment, qu'elles fussent de droite sous la longue présidence de François Mitterrand (1981-1995) ou qu'elles soient de gauche depuis le triple échec socialiste aux présidentielles de 1995, 2002 et 2007, le même constat est dressé, sans appel : prérogatives étendues à l'excès d'un Président irresponsable et intouchable, absence de contre-pouvoirs réellement indépendants et vraiment consistants, pouvoir législatif à la merci de l'agenda du pouvoir exécutif, représentation parlementaire soumise aux disciplines des majorités présidentielles, pouvoir judiciaire ravalé au rang d'autorité contrainte dans ses velléités d'indépendance, système médiatique coincé entre l'oligarchie financière et la servitude étatique, etc.
Hélas, à la manière de chevaux sentant le retour à l'étable, courbant l'échine et changeant d'allure, les porte-voix de ces critiques lucides se font, pour la plupart, une raison à l'approche de l'échéance présidentielle. Prétendant à la succession en 2012, le Parti socialiste n'y fait pas exception. Après bien des introspections et des autocritiques, cette gauche née de l'aventure mitterrandienne plutôt que de l'exigence mendésiste en revient toujours à son point de départ, la fin justifiant le moyen : occuper la place plutôt que la transformer, s'approprier cette présidence plutôt que la réfuter.
Ils ont beau avoir appris, à leurs dépens, que la clé de voûte du système est la clé de sa corruption, ils préfèrent le conquérir en l'état en se disant qu'il sera bien temps de le réformer. La tentation est trop forte : un tel pouvoir, si peu limité et partagé, est un pousse-au-crime. Mais ceux qui y cèdent se font complices d'une République discréditée et désaffectée, tant, aux yeux de ses citoyens, elle est devenue principauté de l'irresponsabilité, de l'entre soi et de l'entregent. Surtout, ils se font présomptueux, oubliant que ces institutions sont plus fortes qu'eux puisqu'ils se sont privés, par leur pusillanimité et leurs renoncements, du seul levier disponible : la force du peuple. D'un peuple constituant, mis en branle et au travail pour réinventer son bien commun, la démocratie. Pour refonder, enfin, une République démocratique et sociale. Sociale parce que démocratique.
Aurons-nous, enfin, le courage qu'ils n'ont pas ou plus ? Puisse ce livre y aider.

L'auteur

Edwy Plenel, né le 31 août 1952 à Nantes (Loire-Atlantique), directeur du journal en ligne Mediapart, lancé en mars 2008, est journaliste depuis trente-cinq ans. Après vingt-cinq ans au Monde, dont il fut directeur de la rédaction jusqu'à sa démission volontaire fin 2004, il co-fonde Mediapart, devenu en trois ans le symbole de la nouvelle presse numérique, indépendante et participative, et connu pour les révélations de ses investigateurs (Karachi, Bettencourt). Depuis l'élection présidentielle de 2007, il a été un critique impitoyable de Nicolas Sarkozy et fut le premier à employer dans les médias, à propos du président nouvellement élu, l'expression d' « hyperprésidence ». Mais il fut aussi un critique acéré de la longue présidence de François Mitterrand, ce dont témoignent plusieurs de ses livres (La Part d'ombre, en 1992, notamment).
critiques
Tous les sujets brûlants sont donc analysés et les comportements présidentiels passés au crible.
Patricia Beauverd
"C'est un livre d'alarme, c'est un livre d'inquiétude qui dépasse Nicolas Sarkozy et qui est finalement une adresse pour 2012 à tous ceux qui pourraient représenter ou prétendre représenter une alternative." Edwy Plenel
Thomas Coutenceau
Ouest France (Vannes)
"Le journalisme est un engagement démocratique, pas partisan. Et je défends cet engagement. Les journalistes sont des lanceurs d'alerte, des chiens de garde de la démocratie. Ca ne me rend pas forcément sympathique, mais je préfère ce dérangement à un grand silence." Edwy Plenel
Patrick Certain
Actualité de l'histoire
Le constat, péremptoire, est sans appel. Il veut sonner le glas de cette Ve République, jugée agonisante et asphyxiée par l'hyper-présidence de Nicolas Sarkozy.
Mathias Leboeuf
La Revue Parlementaire
Les vices du présidentialisme d'Edwy Plenel sont à retrouver dans son dernier livre.
Antoine de Font-Reaulx
La Baule +
Edwy Plenel est connu pour ses idées et il ne trahit personne. Libre à chaque lecteur d'engager sa réflexion personnelle à partir des arguments avancés. Un ouvrage remarquablement bien écrit et documenté et, surtout, dépourvu d'ambiguïté. Un vrai livre d'opinion pour enrichir le débat.
Yannick Urrien
Le patron de Mediapart se pose en défenseur du système démocratique, fortement mis à mal durant les dernières décennies (...) La démocratie est bien le terme qui revient le pus souvent. Plenel nous dit qu'elle est en danger car le gouvernement actuel verrouille les institutions en ayant le pouvoir de nommer qui il veut. C'est notre "bien commun" démocratique dont les élus sont comptables qui, au lieu d'être sublimé est tiré vers le bas.
Edwy Plenel ne cesse depuis vingt ans, et récemment encore dans son dernier ouvrage "Le président de trop", de dénoncer, au-delà même de ses représentants suprêmes, un régime présidentialiste d'exception devenu la norme.
Derrière le réquisitoire dressé dans ce livre, Edwy Plenel pose des questions fondamentales sur la société politique, sur le Sarkozysme.
La Savoie
Un nouveau et consistant pamphlet, rassemblant une série de ses articles cinglants au fil des années, contre un présidentialisme omnipotent et pour une République démocratique véritable.
Luc Monge
Les excès de l'hyperprésidence sarkozyste, les mécanismes de pouvoir qu'il convoque, sa violence sociale, politique et symbolique, renvoient l'ensemble de la classe politique, les médias, et finalement tous les citoyens à leur propre responsabilité, souligne l'auteur.
Jean-Marie Dinh
Pauline Colonna d'Istria
" La cohérence du livre vient de ce qu'il est traversé par une conviction, qui n'est pas simplement idéologique, mais qui se trouve liée à mon itinéraire professionnel de journaliste, et à la façon dont je l'ai mise à l'épreuve sous cette présidence, aussi bien que sous les précédentes (...) Cela renvoie à mon engagement personnel dans la critique démocratique, radicalement démocratique, du présidentialisme français. Il faut bien voir que ce n'est pas simplement un système présidentiel : c'est une pathologie du système, un débordement, une transgression qui dévitalise ce qui nous appartient, à savoir l'espace public, ce bien commun qu'est supposée être la démocratie." Edwy Plenel
Page des Libraires
Les différents articles d'Edwy Plenel, réunis ici et publiés entre septembre 2006 et février 2011 (...) sont autant de piqures de rappel pour nous renvoyer à nos responsabilités de citoyen.
Françoise Bachelet
La Libre Belgique
Pour Edwy Plenel, Nicolas Sarkozy, dans "sa folie", exacerbe les dérives inhérentes au présidentialisme à la française car "il n'a pas le sens de la République".
Véronique Leblanc
Une critique du système républicain actuel (...) Il dénonce l'énorme pouvoir mis entre les mains d'un seul homme, de moins en moins partagé et dont les limites sont progressivement repoussées et regrette une démocratie trop absente.
Yannick Urrien
L'Echo de la Presqu'île (La Baule)
"Ma réflexion et mon analyse ne portent pas sur Nicolas Sarkozy mais sur la fonction de président en France d'un point de vue démocratique, social (...) Le problème en France n'est pas dû au système présidentiel en lui-même mais au fait qu'il crée un véritable déséquilibre. Tout est aux mains d'un seul homme alors qu'il oeuvre pour le bien commun. C'est une sorte d'absolutisme !" Edwy Plenel
Nicolas Demollien
Page des Libraires
"Le Président de trop" est un ensemble de chroniques qu'Edwy Plenel, patron de Mediapart, a rédigé sur la présidence de Nicolas Sarkozy. La préoccupation, s'il en est, n'est pas anti-sarkozyste, mais démocratique, et cherche à éveiller la conscience au danger du présidentialisme. Etant entendu que notre liberté est d'abord, essentiellement, notre affaire.
Pauline Colonna d'Istria
Dans ce livre, recueil d'articles récents, le fondateur de Mediapart s'appuie sur les méfaits de Sarkozy depuis le début de son mandat, pour mettre en cause le fonctionnement de la Ve République qui autorise toutes les dérives du pouvoir (...) Esprit critique et insoumis, Edwy Plenel met sa plume brillante et acérée au service d'un objectif important : résister à l'air du temps.
Michael Löwy
Ouest France (La Baule)
"A un an de la présidentielle, j'essaie d'apporter des éléments de réflexion pour que les hommes politiques s'emparent réellement de la question. Pour résoudre le déséquilibre institutionnel de notre République, il ne suffit pas de remplacer Nicolas Sarkozy. Il faut sortir d'un système où le président a tous les pouvoirs." Edwy Plenel
Florine Galéron
Un réquisitoire après instruction bien menée, de mise en garde invitant à creuser profond pour traquer le mal et implicitement suggérer les remèdes.
Antoine Spohr
La Marne
Un livre nullement complice de l'irresponsabilité régnante. Un livre courageux et fort constructif.
Pascal Pioppi
C'est la dérive de la République française qui est mise en évidence ici et qui a entraîné, au fil du temps, un hyperprésidentialisme dont le sarkozysme est le révélateur le plus prégnant, doublé d'une opposition ne remplissant pas son rôle de contre-pouvoir (...) Un livre que je conseille fortement pour les pistes de réflexion qu'il apporte.
Vallée FM 98.4
Edwy Plenel nous offre un regard assez accusateur sur notre paysage politique actuel avec "Le président de trop" ! D'entrée de jeu, l'auteur nous donne les clés de compréhension pour une analyse médicale et politique, de ce qui va mal chez nous (...) Une fois que le postulat de Plenel est installé, il détaille, explique, met le doigt sur ce qui fait mal et sur ce qui devrait être. Ce livre est à la fois un cri et un appel à la réaction, pour nous aider à sortir de cette situation abyssale, dans laquelle nous nous enfonçons chaque jour un peu plus.
Nathalie Zylberman
Un essai qu'il faut lire pour se replonger dans la présidence de Nicolas Sarkozy et ses errements, mais plus largement pour s'interroger sur les dérives des institutions de la Ve République et ce régime présidentiel devenu présidentialiste (...) Dans ce livre, Edwy Plenel poursuit son combat pour une République plus ouverte, plus démocratique et moins centrée sur un seul homme (...) Le constat est clair, aiguisé et terrible pour cette Ve République agonisante.
David Medioni
Médias, institutions, justice, conflits d'intérêts, etc... tout y est passé au crible (...) Des articles enrichis et commentés, qui, réunis dans cet ouvrage, offrent au lecteur un portrait accablant de notre système républicain actuel. Au travers du sarkozysme, la présidence de trop, celle de tous les excès, Edwy Plenel fait le procès du présidentialisme et de la Ve République.
Assmaâ Rakho-Mom
L'Alsace
Critique impitoyable de l'"hyperprésidence" de Nicolas Sarkozy, son livre s'attache à dénoncer les travers du régime du présidentialisme pour permettre, en 2012, d'"inventer une République véritablement démocratique et sociale".
Valeurs Actuelles
Réquisitoire contre le sarkozysme, il entend démontrer que l'actuel chef de l'Etat a exacerbé les "vices" du présidentialisme français.
24Ore (Corse)
Edwy Plenel rêve d'une République refondée, démocratique et sociale. Entre vertus de l'antisarkozysme et vices du présidentialisme, l'ex-directeur de la rédaction du Monde et créateur de Mediapart prend ses responsabilités. Il ausculte la présidence Sarkozy.
Olivier-Jordan Roulot
rencontres
MOUANS-SARTOUX
du 7 au 10 octobre 2011
24ème Festival du livre
"Où allons-nous si vite?"
BEZIERS
jeudi 22 septembre 2011
Les chapiteaux du livres
Conférence de Edwy Plenel : "Démocratie et journalisme à l'heure d'internet" Conférence à 21h au théâtre du domaine d'Art et de Culture de Bayssan à Béziers
BEDARIEUX (34)
jeudi 28 juillet 2011
L'association Lectures Vagabondes
Rencontre à 18h30
TOULOUSE
mercredi 15 juin 2011
Fnac
Rencontre à 17h30 à la FNAC Wilson 16 allée Franklin Roosevelt 31071 Toulouse
MONTPELLIER
dimanche 29 mai 2011
Salon du livre
Rencontre animée à 11h30 par (Nom à venir) Le Corum Palais des Congrès - Opéra Berlioz Esplanade Charles de Gaulle 34000 Montpellier04 67 61 67 61 Avec Jean-François Kahn et Serge Moatti
MARSEILLE
mardi 24 mai 2011
Le Pôle Art Marseillais.
Débat à 20h00 et se déroulera au restaurant ‘ Le Don Corléone ‘ 128 rue Sainte 13007 Marseille.
TULLE
vendredi 20 mai 2011
Rencontre
Rencontre animée par Philippe Lapousterle au théâtre Municipal à 20h30
PARIS 5ème
jeudi 5 mai 2011
Librairie Palimpseste
Rencontre à 20h30
PARIS
lundi 2 mai 2011
Maison des Métallos
Débat à 19h00 organisé par Médiapart 94 rue Jean-Pierre Timbaud 75011 Paris
LA BAULE
vendredi 29 avril 2011
Les rencontres d'Atlantia
Rendez-vous d'Atlantia de 18h00 à 19h00 au Palais des Congrès suivi de dédicaces Palais des Congrès 119 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny 44500 La Baule
METZ
samedi 16 avril 2011
Festival journalisme et littérature
Samedi 16 avril Intervention de 11h30 à 12h30 « Aux sources du journalisme »
EVRY
mercredi 6 avril 2011
Mairie
Rendez-vous de l'Ethique Rencontre de 20h30 à 22h30 animée par David Abiker. A la Mairie d'Evry 301 Allée Jules Vallès 91000 Evry
STRASBOURG
mercredi 30 mars 2011
Librairie Kléber
Rencontre à 17h30 animée par Jean-Luc Fournier (ASP Strasbourg) à La librairie Kléber 1 Rue Francs Bourgeois 67000 Strasbourg
PARIS
vendredi 25 mars 2011
Drugstore Publicis
Rencontre animée par Isabelle Rabineau suivi de signatures entre 13h00 et 14h00 133 avenue des Champs Elysées 75008 Paris
PARIS
lundi 21 mars 2011
Fnac Les Halles
Rencontre à 18h00 au Forum des Halles suivie de signatures Forum des Halles 1/7 Pierre Lescot 75005 Paris
PARIS
dimanche 20 mars 2011
Salon du livre
Signature de 15h00 à 16h00 – Stand Le Seuil Stand L11/L03/N03
médias
dimanche 1 avril 2012
Elysée Point Com
Sylvain Ernault
Chronique du livre Diffusion à 20h00
jeudi 16 février 2012
Flash info
Eric Ravel
Diffusion entre 06h00 et 09h00
dimanche 6 novembre 2011
Dimanche Culture
Finlay Salesse
Diffusion de la 2ème partie à 11h00 (heure de l'Ile Maurice)
mercredi 2 novembre 2011
Des mots de minuit
Philippe Lefait
Edwy Plenel invité Diffusion à 00h30
dimanche 30 octobre 2011
Dimanche Culture
Finlay Salesse
Diffusion de la 1ère partie à 11h00 (heure de l'Ile Maurice)
lundi 26 septembre 2011
Mots croisés
Yves Calvi
Direct à 22h45
jeudi 15 septembre 2011
La république du Mouv'
Benoit Bouscarel
Reportage de Lucie Akoun Diffusion entre 18h00 et 18h30
dimanche 7 août 2011
Passé / Présent
Jean-François Kovar
Rediffusion à 16h00
samedi 6 août 2011
Le Bon réveil
Lionel Bertrand
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 8h19
jeudi 4 août 2011
Passé / Présent
Jean-François Kovar
Diffusion à 09h00
vendredi 29 juillet 2011
Plan B... pour Bonnaud
Frédéric Bonnaud
Rediffusion de 17h00 à 18h00
vendredi 22 juillet 2011
Majuscule
Claudine Bugat
Chronique du livre Diffusion à 12h42
jeudi 21 juillet 2011
Majuscule
Claudine Bugat
Chronique du livre Diffusion à 11h35
mercredi 8 juin 2011
Face aux français
Guillaume Durand
Diffusion vers 22h30
jeudi 2 juin 2011
L'invité
Yannick Urrien
Diffusions à 08h10 et 19h10
samedi 28 mai 2011
Piano Cocktail
Patrick Van Langhenhoven
Chronique du livre Diffusion à 12h00
dimanche 22 mai 2011
Pluriel - Le Club de la presse
Loïc Barrière et Henrik Lindell
Rediffusion à 19h00
vendredi 20 mai 2011
Pluriel - Le Club de la presse
Loïc Barrière et Henrik Lindell
Diffusion à 18h00
jeudi 19 mai 2011
Info
Françoise Ravanne
Direct à 17h00
jeudi 19 mai 2011
Ivre de livres
Claire Bondy
Diffusion de 13h00 à 13h42
lundi 16 mai 2011
Ce soir ou jamais !
Frédéric Taddéi
Direct de 23h20 à 00h45
dimanche 8 mai 2011
L'invité
Yannick Urrien
Diffusion à 09h30
vendredi 6 mai 2011
Ecrire la politique
Emilie Aubry
Diffusion à 13h45
mercredi 4 mai 2011
Du grain à moudre
Louise Tourret et Brice Couturier
Direct de 18h20 à 19h00
mercredi 4 mai 2011
Crêpe ou tartine
Axel Perret
Diffusion à 07h50
lundi 2 mai 2011
L'invité
Yannick Urrien
Diffusions à 08h10 et 19h10
du 2 au 7 mai 2011
Le 6/9
Axel Perret
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 06h40
dimanche 1 mai 2011
Laissez-moi dormir
Michael Pachen
Diffusions à 08h45 et 09h15
samedi 30 avril 2011
Salut les terriens
Thierry Ardisson
Diffusion à 19h00
vendredi 29 avril 2011
Frédéric Koster
Chronique du livre Diffusions à 09h20 et 12h20
vendredi 29 avril 2011
L'invité de la rédaction locale
Stéphane Longin
Diffusions à 08h02 et 18h15
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusions à 09h20 et 11h20 (heure de Singapour)
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20 (heure du Caire)
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 12h25 (heure de Montréal)
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 18h20
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 12h25 (heure de New York)
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 14h20 (heure de Buenos Aires)
jeudi 28 avril 2011
L'invité
Patrick Simonin
Diffusion à 17h20 (heure de Dakar)
lundi 25 avril 2011
C à vous
Alessandra Sublet
Un débat autour du 10 mai avec Serge Moati et Jack Lang mené par Thierry Dugeon Diffusion à 19h10
dimanche 24 avril 2011
Ca fait débat
Adile Farquane
Diffusion de 19h40 à 20h00
samedi 23 avril 2011
Un autre midi
Victor Robert
Diffusion à 11h45
vendredi 22 avril 2011
Café Picouly
Daniel Picouly
Séquence Ping-Pong : face à un détracteur : Alexis Brezet du Figaro Magazine Diffusion à 21h35
jeudi 21 avril 2011
19h00 Ruth Elkrief
Ruth Elkrief
Direct entre 19h06 et 19h30
mercredi 20 avril 2011
Une minute pour un livre
Laure Pearce
Diffusion à 15h55
samedi 16 avril 2011
On n'est pas couché
Laurent Ruquier
Diffusion à 23h30
lundi 11 avril 2011
Mots Croisés
Yves Calvi
Direct de 23h00 à 00h00
lundi 11 avril 2011
Espaces Livres
Thierry Chareyre
Direct de 14h40 à 14h45
dimanche 10 avril 2011
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Rediffusions à 12h10
dimanche 10 avril 2011
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Chronique du livre Diffusion entre 11h00 et 12h00
vendredi 8 avril 2011
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
mercredi 6 avril 2011
Le 22/23
Wendy Bouchard
Diffusion à 22h50
lundi 4 avril 2011
La Matinale
Armelle Hemme et Thierry Paret
Direct de 08h05 à 09h00
samedi 2 avril 2011
Le grand forum de Radio Fréquence Evasion
Philippe Lacroix
Diffusion à 13h00
samedi 2 avril 2011
Sorties Littéraires
Sarah Polacci
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 08h15
vendredi 1 avril 2011
Plan B ... pour Bonnaud
Frédéric Bonnaud
Direct de 17h00 à 18h00
vendredi 1 avril 2011
Grandes Gueules
Alain Marschall et Olivier Truchot
Direct de 10h00 à 12h15
vendredi 1 avril 2011
Agenda Culturel
Arnaud Wassmer
Chronique du livre Diffusion à 12h15
vendredi 1 avril 2011
Le grand journal
Michel Denisot
Direct de 19h10 à 20h00
lundi 28 mars 2011
Trace de Lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 08h30 et 10h00
samedi 26 mars 2011
Du monde au balcon
Ronan Manuel
Chronique du livre Diffusion entre 14h00 et 16h00
vendredi 25 mars 2011
Semaine critique
Franz-Olivier Giesbert
Diffusion à 22h40/45
jeudi 24 mars 2011
Alpes 1 Soir
Alex Cam et Cyrielle Michard
Diffusion à 18h25
mercredi 23 mars 2011
Le Fou du Roi
Stéphane Bern
Direct de 11h00 à 12h30
du 21 au 27 mars 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15 Livre à gagner sur Internet
du 21 au 26 mars 2011
Cette année là
François Pinganaud
Chronique du livre et annonce du passage à la librairie Kléber Diffusion entre 13h30 et 16h30
lundi 21 mars 2011
Bienvenu chez Basse
Pierre-Louis Basse
Direct de 21h45 à 22h00
jeudi 17 mars 2011
LCP Politique Matin
Patrick Chêne
Direct de 09h00 à 09h30
du 17 au 20 mars 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
mercredi 16 mars 2011
Le midi 2
Philippe Dana et Amaelle Guiton
Direct de 12h00 à 12h30
mardi 15 mars 2011
Ce soir ou jamais !
Frédéric Taddéi
Direct de 22h30 à 23h30