Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mercredi 9 octobre 2013

Le livre noir de l'occupation Israélienne
Les soldats racontent
Témoignage

Editions Autrement
400 pages 22 €

Le livre

Un document choc, un « pavé dans la mare », une publication qui lève le voile sur les pratiques de l'armée israélienne dans les Territoires occupés. Le lecteur se trouve immergé dans le discours ordinaire des soldats israéliens, avec eux « sur le terrain », lors de fouilles, d'interventions dramatiques, d'opérations de veille, d'intimidation, d'arrestations. Un quotidien brutal, fait de tensions permanentes où les limites morales de chacun sont mises à l'épreuve. Plus d'une centaine de témoignages des soldats israéliens, bruts et sans complaisance, sont ici rassemblés. Recueillis par des vétérans de l'armée réunis au sein de l'organisation Breaking the Silence, puis croisés et vérifiés méticuleusement (grâce à d'autres témoins ou dans les archives d'ONG présentes sur place), ils révèlent le quotidien des soldats israéliens dans les Territoires occupés. Mais au-delà, ils renseignent sur le mode opératoire des forces israéliennes, voire sur la logique sous-jacente des opérations militaires du pays. Une logique qui a de lourdes conséquences pour les civils palestiniens, bien sûr, mais également pour ces jeunes soldats. Réveiller un village en pleine nuit à coups de grenades pour faire régner la terreur ; démolir des maisons en prenant prétexte de chercher des armes qui ne s'y trouvent pas ; passer à tabac des prisonniers menottés ; avoir pour ordre de tuer les enfants qui jettent des pierres aux soldats ; appliquer la « procédure de voisinage » qui consiste à faire appel à un « voisin » (palestinien) pour manipuler un objet suspect et éviter d'avoir à le faire soi-même ; ligoter un palestinien à un capot de voiture pour ne pas recevoir de jet de pierres en patrouillant dans un village ; tuer et être félicité, voire classé en fonction de ces « performances »... Voilà un échantillon des récits des soldats. D'aucuns sont exaltés, galvanisés par la situation, certains refoulent, et d'autres n'arrivent plus à vivre avec...

Breaking the silence

Breaking the Silence est une organisation fondée en 2004 par d'anciens soldats ayant servi dans l'armée israélienne depuis la seconde Intifada, en 2000. Elle a pour objectif de révéler à l'opinion publique israélienne et internationale la réalité du quotidien dans les Territoires occupés et le lourd tribut payé par les populations palestiniennes mais aussi par les soldats qui ont chaque jour pour mission de les « contrôler ». Breaking the Silence a mené depuis une dizaine d'année un gigantesque travail d'enquête et de recueil de témoignages (qui ont servi à constituer ce livre). Elle organise également des conférences et des visites guidées en Cisjordanie afin de mettre en lumière les méthodes d'Israël dans les Territoires. Considérée comme l'unique porte-parole des voix des soldats, l'organisation est aujourd'hui renommée en Israël, auprès de l'opinion et dans les médias.

Yehuda Shaul

Yehuda Shaul, 30 ans, est né et a grandi à Jérusalem, dans une famille ultra-orthodoxe. Après avoir obtenu son diplôme de fin d'études secondaires dans le lycée talmudique d'une colonie juive de Cisjordanie, Yehuda Shaul a rejoint l'Armée de Défense d'Israël comme sergent et commandant dans le 50è bataillon de la Brigade Nahal entre 2001 et 2004. Il a participé à diverses opérations militaires en Cisjordanie pendant la deuxième Intifada, y compris l'Opération Rempart à Ramallah. Il a également servi pendant 14 mois à Hébron, la plus grande ville palestinienne du sud de la Cisjordanie.
En 2004, Yehuda Shaul a fondé l'association « Breaking the Silence » avec un groupe de vétérans. Il est aujourd'hui co-directeur, responsable des relations internationales, et a repris parallèlement des études de sciences politiques et de philosophie à l'université ouverte d'Israël.
critiques
Moyen Orient
Ce livre est un témoignage fort sur le quotidien des relations entre Israël et les palestiniens.
Ce livre noir s'avère être un traité de toutes les manipulations mentales et physiques qu'un occupant est à même d'exercer sur une population supposée innocente.
Rue89
Les textes, parfois violents, sont percutants.
Alternatives internationales
Ce document inédit retranscrit le récit des activités et observations de plus de cent militaires, de sexes et de grades différents, actifs lors d'opérations de veille, d'intimidations, d'arrestations et de fouilles.
Robin Assous
Judaïca
Il ne s'agit pas d'informations recueillies de 2eme ou 3eme main mais de témoignages écrits, sonores ou photographiques, directement vécus par des officiers et des hommes ou femmes de rang.
Olivier Kahn
lireestunplaisir.skynetblogs.be
On est bien loin de l'image pieuse d'un Israel démocratique luttant contre le terrorisme palestinien pour protéger ses habitants de la sauvagerie du Hamas.
Bernard Delcord
Un pavé dans la mare.
Les témoignages sont anonymes; Pourquoi ce choix? "Ces centaines de témoignages émanent de toutes les unités, de tous les territoires et de tous les grades. Les soldats qui sont réservistes et qui viennent témoigner violent le protocole militaire.. Ils peuvent donc être envoyés en prison.
Emilie Baujard
Un livre courageux.
geopolis.francetvinfo.fr
Le livre est choc. Humiliations, intimidations, contrôles au quotidien...145 récits sont regroupés dans ce livre.
sefarad.org
Nul doute que le contenu du livre qui a fait du bruit en Israel, risque de produire un effet mi-fugue mi-raisin dans sa version en langue française parmi la diaspora juive.
Le Soir
"Mon éducation juive m'a appris qu'il faut respecter les autres. Or à l'armée, on en est loin." Yehuda Shaul
oumma.com
Dix ans d'enquête ont permis à l'organisation Breaking the silence de récolter ces paroles de guerre qui disent les objectifs réels de la politique israélienne dans les territoires : renforcer son emprise sur la terre et controler la population israélienne.
Ce livre montre un visage encore plus sombre de l'occupation israélienne.
jacques.tourtaux.over-blog.com
L'opinion publique israélienne ignore donc ce qui se passe en Palestine? "Tout à fait. Mes parents, ma communauté, les gens qui m'ont envoyé dans les Territoires occupés faire ce que j'ai fait n'ont pas idée de ce qui s'y déroule. C'est pourquoi nous nous appelons "Breaking the silence" (briser le silence)." Yehuda Shaul
Daniel Fontaine
Yehuda Shaul a précisé que le livre ne révèle aucun secret d'état et que personne ne l'a empêché de publier et de diffuser ces témoignages en Israël.
Au fil des pages, nous allons vivre le quotidien de ces soldats à qui on demande de réveiller un village en pleine nuit, on assiste à la fouille des maisons, aux interrogatoires parfois musclés des prisonniers palestiniens.
Un document à ne pas passer sous silence!
HaOui
Un document choc.
Jeune Afrique
Chaque histoire offre une immersion quasi inédite dans le quotidien de Tsahal à l'intérieur des territoires conquis en 1967.
Maxime Pérez
Voilà un échantillon des récits des soldats. D'aucuns sont exaltés, galvanisés par la situation, certains refoulent, et d'autres n'arrivent plus à vivre avec.
Libération
On peut croire en Dieu et ne pas s'attendre à ce qu'il règle tous les problèmes. On peut décider que la morale, finalement, est bien une affaire terrestre. Et puis passer à l'action. Avec son allure de juif ultra-orthodoxe un peu rond, la chemisette, la barbe et la kippa, Yeshuda Shaul n'a pas le look d'un révolutionnaire. (...) Comme les vrais courageux, il est modeste.
Annette Lévy-Willard
Sine mensuel
Rien de particulièrement sanglant ou dramatique : la répression quotidienne dans toute sa banalité, méchante et bête.
Michel Warschawski
Ouest-France
Dix ans d'enquête, un millier de témoignages recueillis pour 145 récits qui décrivent le régime de terreur infligé aux palestiniens des territoires occupés. Et ce sont des soldats du Tsahal qui parlent.
Marc Mahuzier
commecacestdit.blog.tdg.ch
" Il y en a que ça affecte d'une manière ou d'une autre. Certains disent : "okay j'ai tué un gamin aujourd'hui." Ils rient. "Ouais, maintenant je peux dessiner un ballon sur mon arme, à la place d'un x.Ou un smiley." D'autres le prennent mal." Yeshuda Shaul
anniebannie.net
Breaking the Silence a mené depuis une dizaine d'années un travail gigantesque d'enquête et de recueil de témoignages.
orientxxi.info
Finalement, votre livre dévoile la part sombre de l'occupation israélienne, " Non, le livre montre le vrai visage de l'occupation. Et une occupation militaire longue est mauvaise. Le seul moyen de contrôler les gens est de leur faire peur. Une fois qu'ils sont habitués à un certain niveau de peur, vous devez alors leur faire encore plus peur." Yeshuda Shaul
Emilie Baujard
L'organisation Breaking the Silence a rassemblé des dizaines de témoignages de soldats israéliens qui ont accompli leur service militaire obligatoire en Cisjordanie.
A lire ces récits, on se dit qu'une société capable de produire une telle violence tout en continuant à se penser sincèrement comme une démocratie exemplaire est en réalité gravement malade.
Inspiration culture
Un document choc, un pavé dans la mare, une publication qui lève le voile sur les pratiques de l'armée israélienne dans les Territoires Occupés. Edifiant...
En Israel, certains soldats ont décidé de sortir de leur silence. Ils sont environ un millier à s'être confiés à l'association israélienne Breaking the silence, pour raconter leurs sévices dans les territoires palestiniens occupés.
ccfd-terresolidaire.org
Le lecteur se trouve immergé dans le discours ordinaire des soldats israéliens, avec eux sur le terrain, lors de fouilles, d'interventions dramatiques, d'opérations de veille, d'intimidation, d'arrestations.
Un document choc. Un pavé dans la mare. Une publication qui lève le voile sur les pratiques de l'armée israélienne dans les Territoires Occupés.
Aline Jacottet
autourd1livre.over-blog.com
Au delà du récit du quotidien insoutenable pour les uns et les autres, "Le livre noir de l'Occupation israélienne" permet de mettre en exergue la logique sous-jacente au mode opératoire des forces irsraéliennes.
Un document choc, un pavé dans la mare, une publication qui lève le voile sur les pratiques de l'armée israélienne dans les territoires occupés.
rencontres
PARIS 6
jeudi 10 octobre 2013
SCIENCES PO
dans la Grande salle du CERI, 56 rue Jacob 75006 Paris. Conférence de 17h00 à 19h00
STRASBOURG
mardi 8 octobre 2013
La librairie Kléber
Avec Yehuda Shaul Rencontre à 18h30 à la librairie Kléber 1 Rue des Francs Bourgeois 67000 Strasbourg
médias
jeudi 20 mars 2014
« Passé Présent »
Jean-François Kovar
Chronique du livre Diffusion à 10h00
lundi 16 décembre 2013
« La Matinale du Mouv' »
Benoit Bouscarel
Chronique du livre Diffusion à 07h38
mercredi 6 novembre 2013
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
mercredi 6 novembre 2013
Frédéric Koster
Chronique du Livre Diffusions à 9h30 et 12h30
lundi 21 octobre 2013
« L'entretien »
Annette Young
Avec Yehuda Shaul Diffusion à 18h10
dimanche 20 octobre 2013
« L'entretien »
Annette Young
Avec Yehuda Shaul Diffusion à 13h15, 15h15, 22h15
samedi 19 octobre 2013
« L'entretien »
Annette Young
Avec Yehuda Shaul Diffusion à 8h45 et 19h45
lundi 14 octobre 2013
« Trace de lumière »
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00
dimanche 13 octobre 2013
« Beth-El Vallée »
Nathalie Zylberman
Avec Yehuda Shaul Diffusion entre 11h00 et 12h00
mercredi 9 octobre 2013
« L'Entretien »
Annette Young
Diffusion à 18h15
mardi 8 octobre 2013
« Le 13h00 »
Natacha Van Cutsem & Karine Vasarino
Rediffusion entre 13h00 et 13h30
mardi 8 octobre 2013
« Le 12h30 »
Natacha Van Cutsem & Karine Vasarino
Diffusion entre 12H30 et 13H00
lundi 7 octobre 2013
Le 10h00/Midi
Stéphane Boosler
Chronique du livre Diffusion entre 10h00 et 12h00
lundi 30 septembre 2013
« Trace de lumière »
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00