Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le jeudi 15 septembre 2011

Nicolas Bourcier

Le Dernier Procès
Document

Don Quichotte Éditions
18,90 € - 312 pages

Le livre

Le 12 mai 2011, John Demjanjuk, 91 ans, a été jugé coupable de complicité dans l'extermination de 28 060 Juifs en tant que gardien du camp de Sobibor, en Pologne. Condamné à 5 ans de prison, il est sorti libre du tribunal, après l'énoncé du verdict. Ce procès historique s'est ouvert le 30 novembre 2009 à Munich. C'est sans doute le dernier grand procès d'un criminel nazi.
Condamné à mort en Israël en 1988, sur la base d'accusations selon lesquelles il aurait été gardien au camp de Treblinka, John Demjanjuk a été acquitté en 1993 par la Cour suprême israélienne en raison de doutes sur son identité. De retour aux États-Unis, il fit l'objet d'un nouveau procès en 2001 pour avoir servi dans des camps, avant de se voir déchu de sa citoyenneté américaine.
Aujourd'hui âgé de quatre-vingt-onze ans, il a été condamné par le parquet de Munich pour complicité dans le meurtre de 28 060 personnes, cette fois au camp de Sobibor. L'ancien ouvrier automobile de Cleveland a nié jusqu'à la fin de son procès les charges à son encontre, affirmant avoir été simple soldat dans l'Armée rouge et prisonnier parmi tant d'autres dans un camp nazi à partir de 1942.
L'affaire Demjanjuk est la première action judiciaire en Allemagne contre un « trawniki », ces gardiens de camps recrutés parmi les prisonniers de guerre soviétiques. Jusqu'alors, la justice internationale avait poursuivi les têtes pensantes du régime hitlérien – Goering, Hess –, avant de s'attaquer à ses cadres – Eichmann, Papon –, puis aux hommes de terrain, gradés et soldats SS. En condamnant Demjanjuk, elle reconnaît la responsabilité des plus bas exécutants, sans lesquels l'entreprise d'extermination n'aurait pu fonctionner à une telle échelle.
Ce livre retrace le dernier grand procès du nazisme. L'occasion pour l'Allemagne d'écrire l'une des ultimes pages d'une histoire commencée il y a plus de soixante ans avec le procès de Nuremberg.

L'auteur

Né en 1968 à Stuttgart, Nicolas Bourcier a suivi des études d'histoire et de relations internationales. Il a beaucoup écrit sur l'Allemagne contemporaine et les opposants à Hitler ayant fui le IIIe Reich. Journaliste depuis une quinzaine d'années, il travaille pour Le Monde, service International.
critiques
Orients
Non seulement ce livre constitue une enquête très riche et bien documentée mais il soulève un certain nombre de points juridiques fondamentaux sur les témoignages, les preuves mais aussi sur la responsabilité des subalternes. A lire absolument.
Yohanan Lambert
Le patriote résistant
Un livre qui se lit comme un roman policier et qui constitue, avant tout, une remarquable enquête journalistique.
Franck Schwab
Le lecteur comprend mieux la situation dans laquelle se trouvaient ces soldats soviétiques. Il découvre avec stupéfaction le silence qui règne durant cette période et après la guerre. Les mémoires rejettent les faits. Le silence devient le maître mot. Personne ne doit jamais parler de ce qu'il a fait durant l'holocauste. Heureusement des survivants se sont battus pour que la vérité éclate et que chacun assume ses propres responsabilités.
Los Muestros (Belgique)
Le livre mené avec la minutie d'un horloger par son auteur (...) élargit le périmètre des criminels des procès antérieurs. Son apport à l'Histoire? L'élimination de l'innocence des -petits- qui furent obligés d'obéir. Coupables car conscients.
Claire Bondy
Nicolas Bourcier nous relate dans ce livre, par le biais du procès, la vie incroyable et captivante d'un homme rattrapé par son passé... Ou quand la réalité dépasse la fiction ! Ce récit très bien écrit et facile à lire s'appuie sur des éléments concrets et de nombreux documents. Un livre à ne pas manquer.
Thierry Thomas
L'Union (Reims)
Le récit de ce dernier procès est édifiant et permet de comprendre comment tous les soldats embarqués dans la folie nazie ne sont pas condamnables. Et comprendre aussi comment l'extermination des Juifs a été rendue possible et effective en reposant sur des bataillons de criminels comme Demjanjuk et combien d'autres anonymes qui n'ont jamais payé leur dette.
Françoise Kunzé
Nicolas Bourcier a écrit un livre réaliste sur le parcours de Demjanjuk relaté dans son intégralité. Un récit poignant !
Stéphanie Alcesilas
C'est toute l'ambiguïté du personnage que s'efforce de décrire Nicolas Bourcier, sans passion, sans parti pris. Ce qui est (trop) rare dans ce type de récit. Les faits eux-mêmes sont décrits avec beaucoup de recul et d'objectivité, appuyés par des témoignages, des comptes-rendus de procès, d'interrogatoires, de dépositions, d'observations. des documents d'époques viennent étayer un récit captivant (...) Nicolas Bourcier nous livre un très beau récit, fort par son objectivité, lourd par son absence d'engagement, mais qui (enfin) dépasse la passion et la subjectivité habituellement liées aux écrits retraçant des évènements de cette période.
Caroline Obringer
Le livre de Nicolas Bourcier qui retrace aussi les grandes lignes de ce dernier procès met en évidence la différence entre la Justice et l'Humain, entre ce qui relève de la Loi et ce qui nous touche et nous émeut. Au nom de la Loi on ne peut pas toujours recevoir ou faire ce que l'on estime juste. Un livre qui mériterait de figurer au programme de philo ou d'histoire. Un excellent ouvre-esprit.
Noé Gaillard
Ayant pris le parti de proposer un récit très factuel, Nicolas Bourcier laisse à chacun la liberté de se forger ses opinions sur les évènements qu'il relate et la signification qu'ils revêtent (...) Néanmoins, l'essentiel est bien présent dans cet ouvrage: la traque interminable de tous les responsables, quels qu'ils soient, la volonté farouche de punir pour l'exemple à défaut de pouvoir juger tous les individus, la volonté de l'Allemagne de racheter ses fautes... "Le dernier procès" marque les esprits longtemps après sa lecture, tant les problématiques qu'il soulève imprègnent encore notre société.
Hélène Le Sauvage
L'auteur nous conduit pas à pas dans le dédale de cette affaire, il en démontre les tenants et les résultats. Un livre passionnant, étayé d'éléments concrets, avec de nombreuses références en bas de page. Cependant, il se lit facilement comme un roman, et le lecteur n'aura aucun mal à suivre. Il constitue sans nul doute un document historique important.
Nicolas Bourcier, historien et journaliste, rapporte la chronologie de ce procès, qui sera sans doute "Le dernier procès" en la matière, et qui clôt une véritable épopée juridique en deux épisodes juridictionnels; l'un en Israël à la fin des années 80 et qui s'est soldé par un acquittement, l'autre en Allemagne au 21ème siècle, qui peut se lire, si ce n'était l'atrocité des faits qui l'on suscité, comme un roman à suspense que même l'imagination débridée des scénaristes hollywoodiens n'aurait pu imaginer.
Nicolas Bourcier refait avec nous les grandes lignes de ce procès qui avait pour mission de rappeler au monde, que même s'il était un sous-fifre dans la hiérarchie nazie, c'est grâce à des participations comme la sienne que l'Holocauste a pu s'ériger en système.
Daniel Rolland
Immédiatement après la guerre, les dignitaires nazis ont été jugés, et la plupart condamnés, au procès de Nuremberg. Les années qui suivirent furent celles de la chasse aux "assassins de bureau". Ensuite les sous-fifres ont été traqués. Enfin, ce fut la chasse aux exécutants, ceux sans qui, comme le rappelle justement l'auteur, le génocide n'aurait pas eu une telle ampleur. C'est là que John Demjanjuk apparait. Il était à Trablinka et Sobibor. Mais bien qu'il clame son innocence et prétende obstinément avoir été un simple détenu, des informations sont remises à jour.
Serge Bénard
Voilà un livre passionnant: avec son "Dernier procès", Nicolas Bourcier plonge dans les coulisses de la justice et de la Shoah (...) Un livre qui déplie lentement les trois enjeux d'un tel procès, près de 70 ans après les faits (...) Richement documenté, écrit dans une langue alerte, ce livre se lit un peu comme un roman policier, depuis le premier procès de John Demjanjuk en 1981 jusqu'au verdict final.
Le Monde
Avec la condamnation de John Demjanjuk, à Munich, le 12 mai 2011, s'est probablement close la période des grands procès du nazisme (...) A elle seule, cette histoire judiciaire erratique méritait qu'on la relate. Son épilogue, surtout : ce procès est le premier en Allemagne qui concerne un "sans-grade" (...) et Demjanjuk est condamné alors qu'aucun crime n'a pu lui être imputé directement. Sa participation au "processus meurtrier nazi" vaut culpabilité. Un tournant.
Comment juger et condamner un fantôme du système nazi? C'est toute la question de l'enquête passionnante du journaliste Nicolas Bourcier (...) Avançant avec clarté, précision et concision sur un sol friable, le journaliste Nicolas Bourcier a suivi le procès de John Demjanjuk de 2009-2011, soit le premier et probablement le dernier procès d'un gardien de camps nazis (...) Sans faire oeuvre d'historien, le livre de Nicolas Bourcier est celui d'un mémorialiste d'une séquence charnière alors que l'époque devient filigrane, que les bourreaux s'éclipsent et même présents devant une cour de justice, s'absentent dans un silence crâne.
Emmanuel Lemieux
Nicolas Bourcier présente à travers ce document toutes les péripéties de cette affaire, sans en omettre les zones d'ombre. Plus de soixante ans après la dénazification et le procès de Nuremberg, il est plus que probable que le verdict rendu à Munich est le dernier acte des procès liés à la seconde guerre mondiale. Une page de l'histoire du vingtième siècle est tournée !
Roland Françoise
En condamnant John Demjanjuk, 91 ans, la justice à tenu à montrer que chaque citoyen qui se rend complice d'une ignominie, d'un crime contre l'humanité ou d'un acte de barbarie est coupable, entièrement coupable (...) Le fait de ne pas donner les ordres n'enlève pas l'entière responsabilité (...) Ce dernier grand procès des crimes nazis est l'épilogue d'une longue histoire, celle des crimes impunis et des complicités coupables.
Catherine Merveilleux
Ce qui est emblématique dans (ce procès), et l'auteur le démontre fort bien, c'est qu'il est possible de dénoncer un crime longtemps après les faits, et d'effectuer un minutieux travail juridique en dépit du temps et des tensions de toutes sortes, au niveau international. L'auteur nous conduit pas à pas dans le dédale de cette affaire, il en démontre les tenants et les résultats. Un livre passionnant, étayé d'éléments concrets, avec de nombreuses références en bas de page (...) Il constitue sans nul doute un document historique important.
Noann Lyne
médias
dimanche 15 juillet 2012
Passé / Présent
Jean-François Kovar
Chronique du livre Rediffusion à 16h00
jeudi 12 juillet 2012
Passé / Présent
Jean-François Kovar
Chronique du livre Diffusion à 09h00
jeudi 1 décembre 2011
Des livres et vous
Patricia Drai
Chronique du livre Diffusion à 11h30
dimanche 13 novembre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 14h00
vendredi 11 novembre 2011
Les rendez-vous de l'histoire
Jean-Paul Maigrot
Diffusion à 11h30
jeudi 10 novembre 2011
L'écritoire
Martine Digonnet
Diffusion à 10h05
jeudi 10 novembre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 09h00
mardi 8 novembre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 17h30
lundi 7 novembre 2011
Pause littéraire
Jean-Jacques Biton
Diffusion à 10h00
lundi 24 octobre 2011
Ivre de livres
Claire Bondy
Diffusion de 13h00 à 13h42
lundi 17 octobre 2011
Les matinales
Sandrine Sebbane
Diffusion entre 11h15 et 12h00
dimanche 16 octobre 2011
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Direct de 11h35 à 12h00
samedi 15 octobre 2011
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 10h30
mercredi 12 octobre 2011
Le journal régional
Elsa Charbit
Diffusion à 08h30
mardi 11 octobre 2011
L'invité de la rédaction locale
Stéphane Longin
Diffusions à 08h02 et 18h15
lundi 10 octobre 2011
Des livres et vous
Claudine Bugat
Diffusion à 18h30
vendredi 7 octobre 2011
Le livre du jour
Thierry Chareyre
Direct de 16h20 à 16h25
jeudi 6 octobre 2011
Démons et merveilles
Patrick Van Langhenhoven
Chronique du livre Diffusion à 18h00
mercredi 5 octobre 2011
Grand Témoin
Louis Daufresne
Direct de 07h30 à 08h30
mardi 4 octobre 2011
L'heure du crime
Jacques Pradel
Direct de 14h00 à 15h00
dimanche 25 septembre 2011
Sorties Littéraires
Sarah Polacci
Chronique du livre Diffusion entre 12h00 et 12h30
du 19 au 24 septembre 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15 Livre à gagner sur Internet
dimanche 18 septembre 2011
Culture Sud
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion à 18h15
du 15 au 17 septembre 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
mercredi 14 septembre 2011
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
lundi 12 septembre 2011
Traces de lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 08h30 et 10h00