Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le vendredi 5 octobre 2012

François Barberousse

Gusse
Roman

Editions Marivole
224 pages / 20€

Le livre

La guerre 1914-1918 décime un village entre Sologne et Berry. Des jeunes gens meurent en pleine force de l'âge, des amis, des copains ne sont plus que des croix alignées au cimetière ou de simples noms sur la stèle du monument aux Morts.
Pourquoi Gusse s'est-il confié au Glaude lors de sa dernière permission. Comment est-il mort ? A quelle date ? Quelles en sont les vraies raisons ?... François Barberousse avec son talent habituel nous entraîne dans un village solognot comme beaucoup de villages avec ses gens de la terre qui vivent au rythme des saisons, qui travaillent dur, qui habitent la nature qui les entoure... dans un style sans affectation aucune et une écriture resserrée qui retiennent l'attention.
Gusse, le héros du roman, est soldat pendant la Grande Guerre. Pour autant, le roman ne peint en rien la guerre elle-même. Il décrit le désespoir d'un jeune homme qui constate que la communauté paysanne qu'il aimait se délite au fil des années de conflit. Chaque permission est pour lui l'occasion de constater que le monde paysan est profondément blessé dans ses usages, dans ses valeurs. « L'âge d'or » des campagnes françaises (ainsi a-t-on pu nommer la période des années 1880-1900) a bien disparu. Bien qu'éloignée du front, la Sologne et sa ruralité profonde ne sont donc pas à l'abri des changements. Et tout l'art de ce roman est de savoir les peindre avec force et avec tact. Les villes vivent aussi cela. Mais elles bénéficient d'un dynamisme qui masque les mutations sociales et l'émergence de nouvelles mentalités sous les traits d'une modernité qui peut paraître attrayante. Il n'en va pas de même pour les campagnes qui, dès lors, peuvent apparaître comme les grandes perdantes de la guerre.


Note de l'éditeur

Manuscrit oublié de François Barberousse, ce troisième roman aurait dû être publié en 1938-1939 chez Gallimard. Il ne paraîtra pas, l'éditeur y trouvant un ton pacifiste peu en phase avec les événements qui vont précipiter la France dans la Seconde Guerre mondiale. Aujourd'hui, les éditions Marivole ont jugé bon de faire entendre cette voix chargée de conviction car c'est certainement le roman le plus abouti, le plus fouillé, le plus construit de ce grand romancier : une écriture simple et précise, qui dit les choses crument quand il le faut, mais qui sait tout autant décrire avec justesse le parfum d'une terre ou la drôlerie d'une situation.

L'auteur

François Barberousse est né en 1900 à Brinon-sur-Sauldre, et mort en 1979. Cet écrivain français fut un des auteurs phares de la collection NRF de Gallimard de 1935 à 1938. On lui promettait un brillant avenir. Contre toute attente, ce héros de la Résistance décida irrémédiablement de renoncer à l'écriture. Après le recueil de nouvelles Épis de glane édité par CPE au printemps 2012, le troisième roman de François Barberousse sort de l'oubli, 75 ans après son écriture.

Les oeuvres de François Barberousse

Romans : L'Homme sec, Gallimard, 1935 ; Les Jours aux volets clos, Gallimard, 1936 ; Gusse (écrit en 1938) Editions Marivole / CPE Editions, 2012
Nouvelles : Épis de glane, recueil écrit dans les années 1930, CPE éditions, 2012
critiques
Le récit émaillé de patois peint avec précision les travaux et les jours de cette France d'avant guerre, quasiment entièrement rurale, et nous la restitue, si proche et si émouvante dans ses derniers instants.
Sylvie Lansade
Une écriture limpide, un style simple, presque naturaliste, un roman à découvrir absolument.
Roland Françoise
J'ai trouvé que les émotions des différents personnages étaient merveilleusement bien retranscrites par l'auteur (...) Un roman qui fait parler les mots et les sentiments. Une très jolie écriture !
Candice D'Hondt
Radio 16
François Barberousse us(e) d'un style mêlant sensibilité et finesse dans l'analyse, ce qui permet au lecteur de se plonger à la fois dans ce que fut la vie du monde paysan pendant cette période, mais également de mieux cerner le ressenti de jeunes soldats issus de ce milieu, souvent désespérés par ce que deviendrait la condition humaine...
Laurent Bonnefoy
Service Littéraire
Cette destruction est rapportée avec une économie exemplaire, sans pathos, et cette retenue rend spécialement sensible la compassion d'un auteur possédé par son sujet.
Eric Deschodt
François Barberousse nous entraîne dans un village solognot comme beaucoup de villages avec ses gens de la terre qui vivent au rythme des saisons, qui travaillent dur, et habitent la nature qui les entoure, le tout avec une écriture simple et précise, qui dit les choses crument quand il le faut, mais qui sait tout autant décrire avec justesse le parfum d'une terre ou la drôlerie d'une situation.
Magali Fournier
Une qualité d'écriture rare, des personnages si bien décrits qu'ils sont présents autour de vous pendant la lecture de ce superbe roman.
L'écriture du roman (...) nous attire : si précieuse et minutieuse dans ses descriptions qu'on pense à Proust, mais beaucoup plus crue, ce qui rapproche Barberousse de Céline ou peut-être de Zola pour la férocité de certaines situations. C'est si riche et si rude à la fois, si fort en mot, que nous vivons cette histoire presque centenaire comme si nous y étions.
Bernard Epailly
Si vous vous laissez envahir par les mots, alors ce roman vous fera réfléchir à des problématiques universelles de la condition humaine telles que la finitude, l'acceptation ou la désillusion.
Carine Ferreira
La Nouvelle République
Le lecteur découvre la plume simple de l'écrivain dépeignant un petit village solognot, métonymie du monde rural. Un monde en plein désarroi coincé entre attachement aux traditions et impériosité du changement. C'est ce monde en perte de repères que décrit avec justesse François Barberousse.
L'Express (Suisse)
Tout en dilatant le temps et en rompant les points de vue, l'auteur fait progresser sa narration au rythme d'un labour animal. Il écrit dans un style noueux, au velours patiné, ample et confortable bien que rapiécé de patois solognot et de termes paysans désormais en jachère
Philippe Villard
La Renaissance Lochoise
Un roman poignant.
Un magnifique récit par un auteur talentueux trop vite et injustement oublié durant toutes ces années... (...) Un récit magnifique et vrai écrit par une plume délicate.
Stéphanie Alcesilas
"Stupeur ! Quel emballement, quel intérêt de lecture, quelle joie intérieure". Christophe Matho
Le Petit Solognot
Lorsqu'il a reçu les manuscrits de François Barberousse, Christophe Matho n'en revenait pas, comment des écrits d'une telle qualité ont pu rester dans un tiroir. Ceux qui ont lu "Gusse" comprennent cet étonnement (...) Sans doute (un des) plus grands portraits de notre société paysanne.
Gérard Bardon
Radio Coteaux (Gers) « Au fil des livres »
Un roman magnifique qui dépeint avec simplicité et précision la société paysanne, ses bouleversements, ses blessures, son évolution pendant la grande guerre. On découvre des personnages profondément humains à travers les yeux et le désespoir du héros.
Patrick Martinez
Le Berry Républicain
La plume de François Barberousse a cet instant de la terre qui nourrit fertilement les mots. On s'y plonge, on y reste (...) Soixante-dix ans plus tard : le roman n'a pas une ride. Il dégage une bouleversante profondeur, une réalité crue que seule la campagne sait mettre en relief. Avec ses non-dits, ses larmes sèches et ses enfants morts pour la France.
Rémy Beurion
Service Littéraire
Magnifique roman sur la guerre de 14 (...) A découvrir d'urgence !
Le retour à la lumière des ouvrages de François Barberousse amènera sans doute de jeunes talents à le découvrir et enrichir la fortune critique d'un auteur dont le cercle des lecteurs devrait légitimement dépasser le cercle des amateurs de littérature régionale.
Les mots de l'auteur, puissants, incisifs, du terroir creusois, sans concession, sont d'une étonnante modernité.
On peut dire sans se tromper que ce que nous avons entre les mains est de la fine littérature (...) C'est du beau travail d'édition et toute une trouvaille.
Sylvain Champagne
La Marne
Ce roman est une plongée au coeur du monde paysan dans un pays de Sologne en pleine mutation. Un roman vrai, pur et aussi dur sur cette condition délicate à la croisée des chemins.
Pascal Pioppi
Un authentique ventre jaune saura y puiser cette sensibilité particulière que seul un familier des landes et des étangs est apte à apprécier pleinement. C'est que, dans un style d'une grande pureté, Barberousse, plus que tout autre, sait nous faire découvrir la rudesse du monde paysan d'alors et les mystères d'une Sologne qui, pudiquement, ne se dévoile que grâce à la subtilité d'une plume incomparable.
Gérard Bardon
François Barberousse use de ses racines pour tisser un récit enchanté. Il réveille les images d'un monde disparu comme un enchanteur soufflerait sur des braises encore vivantes. Un roman lumineux et terriblement émouvant.
David Assolen
Le Petit Blasois (Sologne)
François Barberousse avec son énorme talent de raconteur nous entraîne dans un village solognot (...) dans un style parfait et une écriture qui coulent et vous entrainent... jusqu'à la dernière page qui éclaire enfin cette histoire prenante (...) Il eut été dommage que ce manuscrit reste au fond d'un tiroir car il est certainement le roman le plus abouti, le plus fouillé, le plus construit de ce grand romancier qu'était François Barberousse.
Gérard Bardon
médias
mercredi 27 février 2013
A l'écoute des livres
Roland Françoise
Chronique du livre Diffusion à 18h30
dimanche 20 janvier 2013
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Rediffusion à 12h10
vendredi 18 janvier 2013
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
jeudi 3 janvier 2013
Passé / Présent
Jean-François Kovar
Avec Christophe Matho Diffusion à 10h00
dimanche 16 décembre 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Rediffusion à 14h00
vendredi 14 décembre 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Rediffusion à 09h00
jeudi 13 décembre 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Rediffusion à 08h00
mercredi 12 décembre 2012
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 18h00
samedi 24 novembre 2012
Au hasard des livres
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Rediffusion à 17h00
jeudi 22 novembre 2012
Les essentiels
Jean-Louis Ferrer
Chronique du livre Diffusion à 16h10
mardi 20 novembre 2012
Au hasard des livres
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Diffusion à 11h30
mercredi 14 novembre 2012
Au fil des livres
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion à 10h30
mercredi 31 octobre 2012
Le livre du jour
Martial Portail
Chronique du livre Diffusion à 16h37
dimanche 28 octobre 2012
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Rediffusion à 14h00
mercredi 24 octobre 2012
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Rediffusion à 07h00
mardi 23 octobre 2012
Frédéric Koster
Chronique du livre Diffusions à 09h20 et 12h30
lundi 22 octobre 2012
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 19h00
dimanche 21 octobre 2012
France Bleu Vaucluse tourne les pages
Nathalie Mazet
Chronique du livre par Gilles Paris Diffusion à 10h15
jeudi 18 octobre 2012
Le livre du jour
Thierry Chareyre
Avec Christophe Matho (éditeur) Direct de 16h10 à 16h15
jeudi 18 octobre 2012
Le coup de coeur de France Bleu Orléans
Sébastien Doucet
Chronique du livre Diffusions à 08h10 et 13h50
mercredi 17 octobre 2012
Passeport Passion
Dominique Krauskopf
Chronique du livre Diffusion à 12h17
mardi 16 octobre 2012
Culture Sud
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion entre 18h00 et 19h00
mercredi 10 octobre 2012
C'est nouveau, c'est pour vous
Bénédicte Bourdial
Avec Gérard Bardon Diffusion à 16h20
mercredi 10 octobre 2012
L'Ecritoire
Martine Digonnet
Chronique du livre Diffusion à 10h05
lundi 8 octobre 2012
Traces de Lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 8h30 et 10h00
du 8 au 13 octobre 2012
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15 Livre à gagner sur Internet
du 4 au 6 octobre 2012
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet. Diffusion à 10h15