Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mardi 13 septembre 2011

Emmanuelle Urien

Tous nos petits morceaux
Nouvelles

D'un noir si bleu
16,50 € - 180 pages

Le livre

« Miroir, mon beau miroir... », petite phrase qui a bercé nos enfances. Mais les miroirs sont-ils beaux ? À force de réfléchir le monde et ses turpitudes, n'ont-ils pas développé des réflexions particulières ? N'ont-ils pas, témoins muets de nos intimités, appris à voir ce que nous cherchons à cacher ?
Dans Tous nos petits morceaux Emmanuelle Urien donne la parole à ces objets du quotidien. Miroirs de poche ou grande psyché, chacun a une histoire à nous raconter, un aspect de nous-même que ces témoins silencieux reflètent à l'envi.

L'auteur

Née à Angers, études disparates en lettres, langues, gestion internationale. Après quelques années dans diverses entreprises, quitte Paris et un poste de chef de projet pour Toulouse, sa famille et l'écriture. De 2003 à 2006, ses nouvelles hantent, via les concours littéraires, revues et anthologies. Elle écrit également des fictions pour Radio France (Les Petits Polars) avant de publier un premier recueil de nouvelles, Court, noir, sans sucre (éd. L'être minuscule, déc. 2005 – Prix de la nouvelle du Scribe 2006), puis un deuxième, Toute humanité mise à part (éd. Quadrature, fév. 2006 – Prix Salondulivre.net 2007). Son troisième recueil, La Collecte des monstres, paraît en mars 2007 (éd. Gallimard).

Note de l'éditeur

Pourquoi lire ce livre ?
Emmanuelle Urien a développé au fil du temps une écriture précise, incisive, sauvage parfois. Son talent, que ses lecteurs connaissent, a été reconnu en particulier lors de la sortie en 2007 de La Collecte des monstres chez Gallimard.
On retrouve dans les douze nouvelles de ce recueil cet univers particulier, à la fois normal et étrange, où la part d'humanité de chacun des personnages est décrite, parfois mise à mal, par ces objets inertes que sont les miroirs.
Le lancement de Tous nos petits morceaux sera fait lors de la manifestation Place aux nouvelles, organisée à Lauzerte par la librairie Le Scribe le 11 septembre 2011.

Bibliographie

Vénus Atlantica, nouvelles, Atelier In8, 2010
Court, noir, sans sucre, nouvelles, nouvelles, Quadrature (réédition augmentée), 2010
Tu devrais voir quelqu'un, roman, Gallimard, 2009 - Prix du Premier roman des Lycéens du Touquet
Jazz me down, nouvelles, Atelier In8, 2008 - Coup de coeur Fnac
La Collecte des monstres, nouvelles, Gallimard, 2007 - Coup de coeur du Point
Toute humanité mise à part, nouvelles, Quadrature, 2006 - Prix de la ville de Balma 2007 ; Prix Salon du Livre.net 2007
Court, noir, sans sucre, nouvelles, L'être minuscule, 2005 - Prix de la nouvelle du Scribe 2006
Le site de Emmanuelle Urien
critiques
La plume d'Emmanuelle Urien emmène son lecteur dans les tréfonds de son âme, remuant souvent des secrets inavoués.
C'est toujours l'humain que scrute Emmanuelle Urien avec son habituelle acuité.
On se laisse emporter par les textes et les idées qui les sous-tendent. Les miroirs captent nos vies et celles de ceux qui s'y reflètent. Et l'auteur prend la formule au pied de la lettre : les miroirs réfléchissent. Et cela est dangereux pour eux car à ce petit jeu, ils s'humanisent... Et à défaut de nous voler vraiment nos âmes, ils s'imprègnent de nos comportements, de nos mentalités.
Noé Gaillard
Un auteur au style précis, implacable, un excellent éditeur (...) Du Urien grand cru.
Franck Garot
Beaucoup de féminité et de délicatesse dans ces pages.
Le Généraliste (Belgique)
Remarquable par sa dimension conceptuelle (...) Le tout servi par une écriture joliment travaillée.
Michel Paquot
Je me suis délectée des mots, du rythme de la phrase (...) Une très belle réflexion sur l'image que l'on renvoie de nous et sur sa conformité à la réalité.
Stephie
Emmanuelle Urien nous livre un jeu spectaculaire assez fascinant dans la mesure où le miroir, unique témoin de l'intime, renvoie des images, des secrets et des mystères que l'individu cache aux autres et ne s'avoue pas à soi-même la plupart du temps.
Douze nouvelles oscillant entre mystère, effroi et drôlerie.
A Toulouse
Elle signe ici un recueil à l'original et intriguant fil conducteur du miroir (...) Elle balaye des univers multiples, parfois angoissants, parfois hyper-réalistes, et distille sa narration haletante jusqu'au dénouement.
Audrey Bregou
Froids en apparence, ces miroirs dévoilent au fil de ces 12 nouvelles leur humanité. Ils sont vivants, capables comme vous et moi de ressentir, d'aimer, d'envier, de haïr. La plume d'Emmanuelle Urien est absolument magnifique tout au long de ce recueil (...) J'ai aimé l'écriture et la poésie des mots.
L'Union (Reims)
Chacun de ses récits aux chutes ciselées nous plonge dans le plus grand désarroi (...) L'écriture est belle et les mots justes.
Françoise Kunzé
Le lecteur sera très vite séduit par la richesse des réflexions contenues dans ces nouvelles. L'écriture y est concise, les images cinglantes, l'humour (noir) perceptible, la chute renversante. Un travail original et de qualité.
Jacques Brachet
Ce recueil se dévore, on passe d'une nouvelle à l'autre, avec une petite impression de froid dans le dos, plus ou moins intense mais toujours présente et qui nous poursuit longtemps après avoir refermé le livre. Mais finalement, c'est ça qu'on aime !
Françoise Bachelet
Un très bel exercice de style (...) Emmanuelle Urien développe une partition maîtrisée (...) Ces douze nouvelles sont originales.
Neva
C'est toute une collection de brides de vie, de mort, emprisonnées dans des miroirs, ces objets qui nous renvoient défauts et beautés, se font tour à tour ennemis ou complices, qui se trouve ici par le truchement des objets exposés. Emmanuelle Urien observe ses personnages sous l'angle de leur reflet pour en restituer, derrière les corps capturés, l'humanité, la souffrance, l'ambiguïté, parfois.
Dominique Baillon-Lalande
Ce recueil témoigne d'une plus grande maturité dans l'écriture, difficile à traduire en mots; cela relève plutôt de la perception de qui a lu les productions précédentes. La plume semble affermie, sûre d'elle, plus nuancée aussi. Le sujet est également traité de façon plus fine que d'habitude. J'ai souvent été étonnée par l'angle choisi, par le déroulement du texte et cela, à chaque fois, dans le bon sens (...) Ces textes reflètent bien les rapports complexes que nous entretenons avec cet objet particulier, mais aussi avec nous-même. Le miroir ne se contente pas de renvoyer une image, il révèle aussi notre âme, nous découvre.
Florence Cazals
Une dizaine de nouvelles, un point de vue inventif, une plume alerte, subtile et maîtrisée reflètent... une belle surprise de la rentrée littéraire, une oeuvre sur laquelle il est bon de poser son regard.
Apolline Elter
Quel est le thème central de ce livre? "Les miroirs, et leurs réflexions sur les hommes. Directes ou décalées, profondes ou superficielles, ironiques ou désespérées." Emmanuelle Urien
Emmanuelle Urien a une écriture légère mais étudiée, et j'ai très vite apprécié la petite musique qui se dégage de la construction de ses phrases (...) L'auteur a le sens de la formule, tantôt humoristique, tantôt touchant au coeur, des petites phrases pleines de sens, qui sonnent comme de belles évidences.
"Très vite, m'est venu le goût des défis à relever : faire entrer toute une vie dans quelques pages, par le biais d'un instantané, avec l'exigence de tension permanente que ce genre (la nouvelle) exige, et sans pour autant sacrifier l'émotion romanesque." Emmanuelle Urien
JN Leblanc
Emmanuelle Urien se confronte avec originalité et succès à l'exercice de style qui constitue l'écriture de nouvelles qui permet d'embrasser plusieurs genres et user de différents registres.
Marie Gransac
Radio 16 -
(Un) ouvrage qui m'(a), il faut bien le dire, littéralement enthousiasmé par (son) originalité tout d'abord et par la fraîcheur et la grande sensibilité des propos qui s'en dégagent (...) (Un) auteur (...) au talent d'écriture incontestable. Dans "Tous nos petits morceaux", Emmanuelle Urien nous transporte dans l'univers du miroir (...) objet incontournable, témoin de nos intimités et nous invite à partager les émotions suscitées par cet objet, finalement pas si anodin que ça... C'est bien écrit et au final assez décapant pour nous permettre d'évaluer, encore un peu plus et de manière fort originale, la vanité des êtres humains confrontés à leur propre image. Un véritable coup de coeur !
Laurent Bonnefoy
A chaque nouvelle, on découvre le personnage dans une situation par le biais du miroir. Cette narration instaure une intimité. Et comme c'est Emmanuelle Urien, elle creuse au plus profond et nous amène là où c'est sensible. Au final, ça peut faire mal, très mal... L'écriture est bonifiée, enrichie d'une palette de nuances subtiles sans perdre ce piquant, cette touche qui est propre à Emmanuelle Urien. L'auteure se fait psyché de l'âme humaine et je suis tout simplement épatée !
Emmanuelle Urien alterne les nouvelles fortes, violentes, crues parfois, plus légères voire même poétique pour l'une d'entre elles. Toujours le miroir raconte, mais il y met parfois de l'émotion, il ne reste pas froid et terne: il vit ce qui se déroule sous ses yeux (...) Ce qui est bien dans ce livre c'est qu'à chaque fois, on est surpris par l'angle de l'auteure, par son langage, par les personnages vus à l'envers. Et puis l'écriture change d'une nouvelle à l'autre.
Yves Mabon
Vifs, drôles, tendres ou tristes, tous ces portraits dénoncent en filigrane la vanité de l'humain face à sa propre image, le miroir ne cache rien, n'étiole rien, il ne mystifie que le sens des choses, pas sa réalité ou les affres du temps. D'un émotion palpable, les nouvelles d'Emmanuelle Urien sont porteuses d'un réalisme sensible, d'une grâce à fleur de peau. Innocence bafouée, jeunesse envolée, mal de vivre refoulé, le miroir narrateur de désespoir nous renvoie avec philosophie à nos propres interrogations.
La Marne
Les miroirs ne sont-ils pas témoins de nos intimités, appris à voir ce que nous cherchons à cacher. Un livre subtil, beau qui ne nous laissera pas de...glace.
Pascal Pioppi
La Dépêche du Midi
Emmanuelle Urien trempe sa plume dans une encre noire et brutale, teintée d'humour. Une écriture qui est à l'opposé de ce qu'elle dégage: voix douce, plutôt timide, calme et prévenante. L'écrivain toulousaine présente "Tous nos petits morceaux", un recueil de nouvelles où elle se met à la place des miroirs pour scruter nos petits drames du quotidien. C'est décapant!
Sophie Vigroux
Un roman plein de sensibilité, agréablement orchestré par la plume féconde d'Emmanuelle Urien. Une merveilleuse histoire écrite avec une sensibilité à fleur de coeur. "Tous nos petits morceaux" est un récit émouvant, tendre, aux personnages attachants. Se roman se dévore, se boit jusqu'à l'ivresse.
David Assolen
rencontres
BALMA
du 23 au 26 mars 2012
Salon du livre
VOIRON
du 4 au 7 novembre 2011
Salon du livre
SALINS LES BAINS
du 22 au 24 octobre 2011
Salon du livre
LE MANS
du 8 au 10 octobre 2011
Salon du livre
médias
mercredi 7 décembre 2011
En toutes lettres
Marie Josée Ollivier
Diffusion entre 11h00 et 12h00
mercredi 23 novembre 2011
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre Diffusion à 11h35
mardi 22 novembre 2011
Des livres et moi
Jean-Louis Ferrer
Chronique du livre Diffusions à 16h10 et 18h55
mardi 22 novembre 2011
L'Ecritoire
Martine Digonnet
Chronique du livre Diffusion à 10h00
mardi 22 novembre 2011
Majuscules
Claudine Bugat
Chronique du livre Diffusion à 12h42
mardi 8 novembre 2011
Le livre du jour
Martial Portail
Chronique du livre offert à l'antenne Diffusion à 18h39
dimanche 6 novembre 2011
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Rediffusion à 12h10
vendredi 4 novembre 2011
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
dimanche 16 octobre 2011
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Rediffusion à 14h00
lundi 10 octobre 2011
Livres en musique
Marie-Laure Chardon
Chronique du livre Diffusion à 19h00
dimanche 9 octobre 2011
Le livre du week-end
Annie le Fléouter
Diffusion à 09h30
dimanche 9 octobre 2011
Le café des amis
Pierre Lajudie
Livre cité par Manu Causse Diffusion entre 14h00 et 16h00
samedi 8 octobre 2011
Le livre du week-end
Annie le Fléouter
Diffusion à 08h40
mercredi 5 octobre 2011
Au fil des livres
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion à 10h30
lundi 3 octobre 2011
L'Agenda Culture
Arnaud Wassmer
Chronique du livre Diffusion à 12h15
dimanche 2 octobre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 14h00
jeudi 29 septembre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Rediffusion à 09h00
mardi 27 septembre 2011
Plus si affinités
Laurent Bonnefoy
Chronique du livre Diffusion à 17h05
lundi 26 septembre 2011
Traces de lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 08h30 et 10h00
jeudi 22 septembre 2011
Une minute pour un livre
Daria Bonnin
Diffusion à 15h50
du 19 au 24 septembre 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15 Livre à gagner sur Internet
lundi 19 septembre 2011
Culture Sud
Marc Vincent
Chronique du livre Diffusion à 18h15
dimanche 18 septembre 2011
France Bleu Vaucluse tourne les pages
Nathalie Mazet
Chronique du livre par Gilles Paris Diffusion à 10h15
du 15 au 17 septembre 2011
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
jeudi 15 septembre 2011
Le livre du jour
Thierry Chareyre
Direct de 16h20 à 16h25
dimanche 11 septembre 2011
Sorties Littéraires
Sarah Polacci
Chronique du livre Diffusion entre 12h00 et 12h30
dimanche 11 septembre 2011
Dimanche Culture
Finlay Salesse
Interview de Gilles Paris qui présente le livre d'Emmanuelle Urien Diffusion à 11h00 (heure de l'Ile Maurice)