Gilles Paris
accueil agenda archives présentation contact

parution le mercredi 16 janvier 2013

Marie Lebey

Mouche'
Roman

Editions Léo Scheer


Le livre

Mouche', drôle de surnom pour une mère, surtout avec cette apostrophe en coin comme un clin d'oeil espiègle et affectueux.
Dans ce signe transparaît la fantaisie qu'elle partage avec sa fille romancière. Marie Lebey esquisse une caricature de sa mère, légèrement ridicule, avec son côté Madame Verdurin pour qui l'art et la beauté sont partout, sauf chez sa fille qu'elle ne voit pas. Elle va jusqu'à moquer ses origines belges dont Baudelaire dresse le portrait au vitriol dans Pauvre Belgique !
Après la mort de son mari et de sa fille aînée, Mouche' a un peu perdu la raison et enfermé sa fille dans un musée peuplé des fantômes de ses ancêtres et de ses écrivains fétiches.
Pour lui échapper, celle-ci n'avait pas d'autre issue que de devenir une femme, belle et séduisante, captant le regard des hommes dans le seul but d'exister enfin aux yeux de quelqu'un.

Note de l'éditeur

Avec cette originalité et cette drôlerie qui la caractérisent, et dont on comprend la source, Marie Lebey raconte, avec une tendre ironie, l'histoire de sa relation avec cette femme, mais sans jamais régler ses comptes, bien au contraire : Mouche' est une véritable lettre d'amour.

L'auteur

Marie Lebey est l'auteur chez Léo Scheer d'Oublier Modiano (2011). Mouche' est son quatrième roman.

Extrait

"Depuis que le professeur Lotz m'avait demandé de faire partie de son association, tous les samedis soirs à dix-neuf heures, je filais avec mon masque et mes palmes à la fosse de Villeneuve-la-Garenne pour m'entraîner. Sous l'eau, j'apprenais à dompter le néant en moi durant quinze secondes. Je plongeais à plus de vingt mètres de profondeur, une vraie descente sur l'échelle de Freud, qui valait bien une dizaine de séances chez mon psychanalyste.
Le professeur Lotz, chef du service d'oncologie de l'hôpital Raymond Poincaré, était si beau, avec ce visage tour à tour sombre et souriant, selon les perspectives de vie qu'il annonçait à ses patients. Quand il quittait sa blouse blanche pour se retrouver sur le carrelage de la piscine, son mythe de grand ponte résistait même à la coupe démodée de son maillot de bain.
Des moniteurs encadraient le petit club restreint que nous formions d'anciens malades en rémission. Une joyeuse bande de cloportes, morveux, chauves et grelottants, engoncés jusqu'au cou dans des équipements si lourds, que lorsque nous plongions, on aurait dit une unité spéciale de soldats britanniques débarquant sur les plages de Normandie. Sous l'eau, nos bouteilles d'oxygène prenaient le poids d'une bombe de crème chantilly, un monde aux dimensions nouvelles s'ouvrait à nous."
critiques
Le ton enlevé et légèrement ironique se diffuse au long des pages, traînant un parfum de douceur mêlé de quelques reproches (...) Marie Lebey écrit un roman sincère qui, comme les tableaux impressionnistes (...) apparaît chaotique de prime abord mais trouve son harmonie à distance.
Laurent Coudol
Une petite pépite de drôlerie et d'ironie, mais aussi de tendresse et de sensibilité où émerge à chaque page toute l'admiration de Marie Lebey pour sa mère et pour les siens.
Une magnifique ode à l'amour de l'auteure pour sa mère, écrite d'une plume légère et tendre.
Vanessa Gabel
Le Villefranchois (Aveyron)
C'est original et drôle, touchant aussi (...) Un bonheur de lecture.
Michel Heuillet
Marie Lebey trace une route littéraire talentueuse à travers une vision tendre de la vie, sans jamais se départir d'une lucidité envers les aspects grotesques ou tragiques du réel.
Christiane Miège
Une écriture drôle, ironique, poétique parfois dans cette relation mère-fille.
Jacques Brachet
Vallée FM « Beth El-Vallée »
Les éditions Léo Scheer nous offrent de la douceur dans un monde de brutes avec "Mouche'" de Marie Lebey.
Nathalie Zylberman
Un roman sensible, où l'auteur rend hommage à une mère fantasque, pénible et adorée.
Madame Figaro
Une écrivain particulièrement talentueuse (...) Son quatrième "roman" raconte avec humour, sensibilité, voire érudition, sa vie avec sa mère, surnommée Mouche' (...) C'est un hymne à la vie, légèrement mélancolique.
Jean-Sébastien Stehli
L'Eventail (Belgique)
Un processus libératoire élégant, véritable bijou d'écriture et de lecture.
Apolline Elter
Marie Lebey raconte ses souvenirs avec cette femme dans un roman sensible, pudique (...) C'est parfois très drôle, parfois touchant (...) Un joli hommage original et tendre.
L'Alsace
Si sa fille s'en moque un peu, dans ses attitudes, dans ses habitudes, dans sa désuétude, c'est pour dire que leur guerre est finie et qu'elle ne lui laisse plus guère que le souvenir d'escarmouches. Un jour ou l'autre, sur la fin, il faut bien reconnaître que les odes à une mère ne sont pas forcément funèbres.
Pierre Maenner
Entre caricature et déclaration d'amour Marie Lebey évoque sa mère avec une large palette de sentiments. J'ai très vite été séduite par la liberté de ton avec laquelle elle fait surgir une femme haute en couleurs, dont la personnalité fantasque en faisait un personnage romanesque idéal.
Marie-Claire Poirier
L'Avenir (Belgique)
"Ce qui m'intéresse, dans la littérature, c'est de faire sentir au lecteur un parfum, lui faire entendre une chanson" Et celle de Mouche' est très délicatement fredonnée.
Mchel Paquot
J'espère, par pur recopiage, vous avoir donné à sentir le parfum de ce livre à l'air primesautier, où les blessures et les plaisirs de la vie dansent ensemble un ballet d'oubli espiègle et de bourgeoisisme rêveur. Ballet qu'on ne reverra plus.
Gilles Hertzog
(Une) écriture fraîche, tendre, ironique, drôle et originale.
Jérôme Enez-Vriard
La Tribune et Moi
Attendrissant et indiciblement drôle.
Christophe Combarieu
La Libre Belgique
Texte acide mais aussi plein de tendresse (..) Un bref roman qui évoque le thème de la filiation avec originalité.
La Marne
Un petit livre original entre les rapports mère-fille. La douce ironie laisse passer les rayons d'un soleil qui perce dans ces rapports qui n'ont rien de simples mais qui sont beaux.
Pascal Pioppi
Le Soir (Belgique)
Un roman sensible, écrit avec finesse.
Pierre Maury
Un beau personnage de roman, libérateur et qui remet en question la notion de "bonne mère".
Christine Pinchart
Ce livre court qu'on lit comme on regarde un film, elle le connaît par coeur - un mot qu'elle met en toute chose.
Laetitia Monsacré
Un récit intense et original, une belle plume... A découvrir !
Stéphanie Alcesilas
C'est un très beau livre, bien écrit, joyeux, qui livre beaucoup sans avoir l'air d'y toucher. Un touchant récit sur la mère, sur la famille, sur les racines et ce que l'on reçoit et transmet ensuite.
Sylvie Gand
Nostalgique avec légèreté, affectueux et ironique, coloré d'humour et de tendresse, voilà un bel exemple d'hommage d'un écrivain à sa mère, qui rappelle que l'amour filial n'est pas un grand fleuve tranquille et qui prouve que l'écriture, bien maîtrisée, permet de réussir de jolis portraits.
Serge Cabrol
Vive, tonique, incisive, pétrie d'espièglerie, de tendresse et d'images inédites, la plume de Marie Lebey couvre les pages d'un roman court, dense, libératoire, prodigieusement attachant.
Apolline Elter
La Sambre
Une écriture légère, amusante et touchante.
Nicolas Leclercq
Un livre indiciblement drôle, tendre, émouvant. Une vibrante déclaration.
Karine Fléjo
Si le sujet est grave, la plume de Marie Lebey est résolument légère, drôle souvent, désopilante parfois, et toujours affectueuse, dardant chaque phrase d'une émotion respectueuse envers celle que l'on appelle Mouche'...
"Mouche'" est un roman biographique qui se livre avec ingéniosité. Marie Lebey glisse des indices sur sa personnalité et celle de sa mère (...) Ce roman caustique reste indubitablement une lettre d'amour offerte à une mère passionnée de littérature.
Hélène Cousin
Les paroles sont souvent difficiles à exprimer donc elle prend la littérature comme alliée pour panser ses blessures et proclamer ce lien d'amour qui les unit. Ce roman contient une dose d'humour, d'humilité et de retenue parfois, qui accentue la véracité des sentiments éprouvés.
Hélène Cousin
Quel bonheur de lecture.
Lydie Zannini
Un petit roman détonnant. Avec beaucoup d'humour et dans un style qui n'appartient qu'à elle (...) Marie Lebey nous fait rire en nous attendrissant (...) Lecture coup de coeur!
Sophie Marie Dumont
Le Point
Un aller-retour dans la France des années 70 qui étourdit par sa fraîcheur et son intelligence de la vie. Princes charmants, drames, enthousiasmes, mélancolies d'automne tournent tournent ici comme les chevaux de bois d'un manège sur lesquels Marie bondit et se souvient.
Thomas Mahler
L'écriture de Marie Lebey est douce, les mots filent avec harmonie.
Omri Ezrati
Avec une écriture parfois drôle, parfois ironique, Marie Lebey raconte avec une justesse quasi poétique l'histoire de cette relation mère-fille. Sans jamais donner la moindre impression de régler ses comptes. A lire absolument !
Omri Ezrati
Marie Lebey nous offre un magnifique portrait de femme, celui de sa mère (...) Un portrait à la fois drôle et touchant, très tendre et émouvant (...) Très bien écrit, dans un style vif, qui mérite d'être découvert.
Le récit est gorgé de poésie, de sincérité mais aussi d'humour et d'éléments auxquels nous pouvons quelque fois nous identifier.
Cindy Gandon
L'auteur a une très jolie plume et un véritable talent. Le récit est fluide et très agréable (...) C'est un beau roman dans lequel Marie Lebey se confesse et exprime timidement ses sentiments, avec beaucoup de tendresse.
Cassandre Bourleau
Marie Lebey livre ici un récit entièrement personnel, un récit drôle et touchant, un récit qui donne envie de dire à sa mère, avant qu'il ne soit trop tard, maman laisse aussi la lumière allumée dans le couloir avant de partir.
Julie Lecanu
"Mouche" se profile comme un livre intimiste de l'auteure sur sa mère. Récit étonnant, à la fois piquant et drôle.
Thierry de Fages
L'auteur possède une plume remarquable, tendre et piquante à la fois, avec une véritable signature, ce qui devient rare à notre époque.
Noann Lyne
Marie Lebey raconte l'histoire de la femme qui lui a donné plus que la vie, une véritable lettre d'amour drôle, tendre, avec un zeste d'ironie.
Christophe Mangelle
L'Express Styles
Marie Lebey a l'admiration chevillée au corps et au coeur. Et elle n'a pas attendu le centenaire de sa mère - 80 petits printemps - pour l'honorer et lui dire toute son affection malgré les relations complexes nouées entre ces deux femmes frappées si tôt par les deuils.
Delphine Peras
L'amour est partout dans ce roman. L'auteur livre un portrait à la fois drôle et acide, toujours émouvant et sur le fil.
Charlotte Milandri
Un roman sensible, où l'auteur rend hommage à une mère fantasque, pénible et adorée.
Marion Cocquet
Livres Hebdo
Marie Lebey aborde l'un des thèmes les plus fréquents chez les écrivains - le rapport avec la mère -, mais aussi l'un des plus risqués : comment faire du neuf avec de l'éternel? Elle y parvient pourtant, grâce à ce mélange de moquerie et de tendresse qui est sa marque de fabrique, son style, sa patte.
Jean-Claude Perrier
Une très belle histoire que la romancière a su magnifiquement mettre en mots par son écriture délicate.
Omri Ezrati
Avec une écriture parfois drôle, parfois ironique, Marie Lebey raconte avec une justesse quasi poétique l'histoire de cette relation mère fille.
Omri Ezrati
L'écriture de Marie Lebey est douce, les mots filent avec harmonie et même si on devine la source de cette histoire, la romancière ne donne jamais l'impression de régler ses comptes.
Omri Ezrati
L'écriture sert bien au récit, on voit bien la mère, on s'attendrit. On suit la vie de la famille doucement, presque tendrement et c'est vraiment agréable. Certains passages portent des notes d'humour (...) Un beau tour de style.
Virginie Legris
Qu'aimeriez-vous partager avec les lecteurs en priorité? "Une vision un peu tendre de la vie, avec un soupçon de méchanceté, saupoudrée de poésie pour continuer à avoir la force de rêver encore un peu de tout." Marie Lebey
Drôle et touchant.
Olivier Quelier
Au schéma classique de l'intrigue se substitue ici un regard ironique et tendre qui n'a de cesse d'entretenir la flamme que la mère a donné à sa fille.
Paul Sunderland
L'Union (Reims)
Une drôle de maman, un peu dingue que Marie Lebey protège comme un biscuit fragile et dont elle parle si joliment (...) On se prend à éclater de rire à la lecture de formules savoureuses (...) C'est drôle et très émouvant.
Françoise Kunzé
Bruxelles News (Belgique)
Un roman d'une belle tenue, tracé avec une plume allègre et caustique.
Anny Dimelow
Un roman léger comme une plume et souvent hilarant. Un vrai bonheur!
David Assolen
Un très beau livre, inscrit dans un style incroyablement vivant.
J'ai été touché par ce témoignage d'une femme qui rend hommage à sa mère, nous confiant tout ce qu'elle n'a pas su lui dire de son vivant, avec une nostalgie non feinte.
Céline Leclère
C'est original, c'est bien écrit et drôle... et c'est avant tout une belle lettre d'amour...
Philippe Briand
Marie Lebey possède une sacrée plume, bien agréable à lire, et maîtrise l'humour à bon escient, ce qui évite le pathos et apporte tout de même des sourires mérités et une admiration pour ce rythme et cette écriture que je trouve très enviable.
Un livre entre rancoeur, amour et haine sur une mère originale, hors-du-commun, le déni et sur l'incommunicabilité mère-fille très intéressants sur le plan humain.
Catherine Merveilleux
Livres Hebdo
Portrait d'une mère indomptable et tyrannique dont la narratrice se rapproche avec tendresse au fur et à mesure du déroulement du récit.
rencontres
LIMOGES
du 6 au 8 avril 2013
Salon du livre
médias
lundi 8 avril 2013
Démons et merveilles
Patrick Van Langhenhoven
Diffusion à 18h00
dimanche 31 mars 2013
Les hommes et les femmes mode d'emploi
Roselyne Fayard
Rediffusion à 05h00
samedi 30 mars 2013
Les hommes et les femmes mode d'emploi
Roselyne Fayard
Diffusion à 13h00
jeudi 28 mars 2013
Tournez les pages
Catherine Demontpion
Chronique du livre Rediffusion à 08h30
mercredi 27 mars 2013
French Toast
Marie Minassian
Entretien dans la rubrique « Millefeuille » Direct de 12h00 à 12h25 (heure de Paris)
mardi 26 mars 2013
Tournez les pages
Catherine Demontpion
Chronique du livre Diffusion à 09h30
dimanche 10 mars 2013
Beth-El Vallée
Nathalie Zylberman
Libre cité dans le cadre du Salon du livre de Paris Diffusion entre 11h00 et 12h00
dimanche 3 mars 2013
Sur invitation
Chantal de la Touanne
Chronique du livre par Gilles Paris Rediffusion de 13h30 à 14h00
lundi 25 février 2013
Sur invitation
Chantal de la Touanne
Chronique du Livre par Gilles Paris Diffusion de 18h30 à 18h55
lundi 25 février 2013
L'Ecritoire
Martine Digonnet
Chronique du livre Diffusion à 10h05
dimanche 24 février 2013
Le café des amis
Pierre Lajudie
Diffusion entre 14h00 et 16h00
jeudi 21 février 2013
Les essentiels
Jean-Louis Ferrer
Chronique du livre Diffusion à 16h10
jeudi 21 février 2013
Lire avec...
Brigitte Kernel
Diffusion à 00h50
mardi 19 février 2013
Les matinales
Sandrine Sebbane
Direct de 11h30 à 11h45
lundi 18 février 2013
Café de Flore
Nicky Depasse
Diffusion de 13h00 à 13h30
dimanche 17 février 2013
Au Fil des livres
Elise Fischer
Rediffusion à 14h00
jeudi 14 février 2013
Quartier du talent
Alain Blondel
Diffusion à 18h00
mercredi 13 février 2013
Au Fil des livres
Elise Fischer
Rediffusion à 19h30
mercredi 13 février 2013
Au fil des livres
Patrick Martinez
Chronique du livre Diffusion à 10h30
mardi 12 février 2013
Passeport Passion
Dominique Krauskopf
Chronique du livre Diffusion à 12h17
lundi 11 février 2013
Au Fil des livres
Elise Fischer
Diffusion à 21h00
lundi 11 février 2013
Les mots pour le dire
Caroline Buzek
Diffusion à 21h00
dimanche 10 février 2013
Les mots pour le dire
Caroline Buzek
Diffusion à 11h00
jeudi 7 février 2013
En tout sens
Pascal Legros
Chronique du livre par Nicole Raymond Diffusion entre 11h45 et 11h55
lundi 4 février 2013
Le Grand Mag
Laurent Dehossay et Caroline Veyt
Diffusion à 10h45
samedi 2 février 2013
Les auditeurs découvreurs
Sébastien Doucet
Chronique du livre Diffusion à 18h20
samedi 2 février 2013
Au hasard des livres
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Rediffusion à 17h00
vendredi 1 février 2013
L'invité de la rédaction locale
Stéphane Longin
Diffusions à 08h02 et 18h15
mardi 29 janvier 2013
Au hasard des livres
Ghislaine de Rochefort
Chronique du livre Diffusion à 11h30
lundi 28 janvier 2013
Une minute pour un livre
Daria Bonnin
Diffusion à 15h50
mardi 22 janvier 2013
Entre vous et moi
Patricia Drai
Rediffusion à 21h00
du 21 au 26 janvier 2013
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15 Livre à gagner sur Internet
lundi 21 janvier 2013
Frédéric Koster
Chronique du livre Diffusions à 09h20 et 12h30
dimanche 20 janvier 2013
Dimanche Culture
Finlay Salesse
Diffusion à 11h00 (heure de l'Ile Maurice)
dimanche 20 janvier 2013
France Bleu Vaucluse tourne les pages
Nathalie Mazet
Chronique du livre par Gilles Paris Diffusion à 10h15
dimanche 20 janvier 2013
Entre vous et moi
Patricia Drai
Rediffusion à 14h00
dimanche 20 janvier 2013
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Rediffusion à 12h10
vendredi 18 janvier 2013
Pluriel
Gabriel Aubert
Chronique du livre Diffusions à 10h10 et 23h10
du 17 au 19 janvier 2013
Un livre, une nouveauté avec Mona FM
Frédéric Laquet
Annonce de l'opération : livre offert sur Internet Diffusion à 10h15
mercredi 16 janvier 2013
Entre vous et moi
Patricia Drai
Diffusion entre 10h30 et 12h00
lundi 7 janvier 2013
Traces de Lumière
Christian Malaplate
Chronique du livre Diffusion entre 08h30 et 10h00