Shalha Sherkat
Zanan le journal de l'autre Iran


Document
CNRS Editions
jeudi 19 février 2009

35€ 187 pages

Le livre
« À l'instar du feu sous la cendre, ces mêmes femmes simples, ordinaires, qui étaient négligées par les intellectuelles à l'époque du Chah, ce sont elles qui, aujourd'hui, incarnent le mouvement. Etant sorties des quatre murs de leur maison à la faveur de la révolution, elles ont commencé à se rencontrer et à se raconter dans les files de ravitaillement et ont enfin compris qu'elles ont une histoire, qu'elles sont l'histoire » Shahla Sherkat

1979 L'Iman Khomeiny demande la création d'une presse féminine « islamique ». 1992, Shahla Sherkat fonde Zanan, « Femmes », qui s'impose très vite comme le premier, le plus libre, le plus critique, et le plus détonnant des magazines iraniens. 2009, trente ans après la révolution islamique et le retour de l'Iman Khomeiny, CNRS éditions donne à lire, au public français, cet autre Iran que dévoile Zanan, de A comme Ayatollah à Z comme Zarathoustra, en passant par la société, le droit, l'éducation, mais aussi la mode, le cinéma, la fête.
L'auteur
Journaliste et féministe iranienne, Shahla Sherkat est la fondatrice et rédactrice en chef de la revue Zanan. Lauréate de plusieurs prix internationaux sur le journalisme (2004 Louis M. Lyons Award ; 2005 Louis Lyons Award, The Nieman Foundation for Journalism à l'université d'Harvard ; 2005 The Courage in Journalism Award, The International Women's Media Foundation), elle incarne la libération des femmes en Iran. Souvent inquiétée par les franges les plus radicales (4 mois de prisons en 2001), Shahla Sherkat a toujours été soutenue par le président réformiste Khatami
© créateur de site