Alain Mabanckou
Tais-toi et meurs


Polar littéraire
ELB / Editions La Branche
jeudi 13 septembre 2012

15€ / 224 pages

Le livre
Julien Makambo est un jeune Congolais fraîchement débarqué en France sous le nom de José Montfort. Il est accueilli à Paris par Pedro, figure de proue du milieu congolais de la capitale. Rusé renard, Sapeur à la pointe des tendances et « homme d'affaires » au bras long, Pedro prend Julien sous son aile, l'initiant au monde des combines souterraines. Puis, crise oblige, Pedro propose à Julien une mission mystérieuse mais particulièrement juteuse. Seule condition : ne pas poser de question... C'est ainsi que Julien se retrouve, un vendredi 13, témoin de la défenestration d'une jeune femme. Il est arrêté.
En prison, il écrit un journal, dans lequel il tente de reconstituer l'enchaînement sinistre des événements qui l'ont conduit à la détention.

Note de l'éditeur
Alain Mabanckou se prête ici à l'exercice du polar avec une virtuosité déconcertante. L'auteur nous balade dans le Paris de la combine, des restaurants congolais, des Sapeurs au sang chaud. Pourtant, loin d'être une promenade enchantée, cette aventure est surtout le récit du parcours d'un jeune homme confronté à son destin : Makambo, en lingala, signifie « les ennuis ». Et face aux ennuis, une règle d'or règne ici en maître : «Tais-toi et meurs».

L'auteur
Écrivain congolais, Alain Mabanckou est né en 1966 à Pointe-Noire. Auteur de huit romans, de recueils de poèmes et d'essais, il a obtenu notamment le prix Ouest-France Étonnants Voyageurs et le prix RFO du livre en 2005 pour Verre cassé puis le prix Renaudot en 2006 pour Mémoires de porc-épic (parus au Seuil). Il a récemment publié Le sanglot de l'homme noir (Fayard, 2012), unanimement salué par la critique.Alain Mabanckou vient d'être récompensé par l'Académie Française pour l'ensemble de son oeuvre (Grand Prix de littérature Henri Gal, 2012).
© creation site web