Philippe Siou
Nouvelles frontières de la longévité


Essai
Editions Léo Scheer
mercredi 7 juin 2017

228 pages - € 18,00

Le livre
Dans cet essai de vulgarisation riche en informations et en anecdotes, le Docteur Philippe Siou questionne les nouveaux enjeux que pose la longévité aujourd'hui.

La médecine, nourrie par les progrès spectaculaires de la science depuis la fin du XIXe siècle, ne cesse de repousser les limites de la longévité. Ainsi, au cours du siècle précédent, l'espérance de vie a doublé, passant de 40 à 80 ans en moyenne. Au cours de cette même période, la population mondiale a explosé. De 1,7 milliards en 1900, elle est passée à 6,1 milliards en 2000, pour atteindre plus de 7 milliards de nos jours. L 'accélération de cette évolution au cours du XXIe siècle va représenter un défi médical, démographique et écologique sans précédent pour l'ensemble des espèces vivantes, comme pour la planète. Est-il envisageable que de nouvelles découvertes permettent de poursuivre cette évolution au même rythme, repoussant nos limites de 80 à 160 ans, à l'horizon 2100 ? Dans cet essai, le Dr Philippe Siou, rassemblant son savoir et son expérience de praticien, nous explique, de façon vivante et personnelle, les enjeux et les limites de cette évolution.

EXTRAIT : « J'ai participé involontairement à la médiatisation brutale et mondiale du SIDA en 1985, lors de ma rencontre avec Rock Hudson, qui était de passage à Paris. (...) On ne savait bien entendu pas ce qu'il avait et, pendant des jours, il s'est bien gardé de nous en informer. Il était connu dans le monde entier comme le prototype du séducteur dont toutes les femmes étaient amoureuses. Son homosexualité était cachée, pas parce qu'il en avait honte, mais par contrat avec son producteur puisqu'à Hollywood, l'annonce du coming-out de ce sex-symbol lui aurait fait perdre une part importante de ses admirateurs. (...) Il m'a fallu éliminer bien des hypothèses avant de m'apercevoir que Rock Hudson était en phase terminale du SIDA.
C'était les débuts de la maladie, et l'on n'y connaissait pas grand-chose. À part que les patients qui en étaient atteints mourraient dans un tableau infectieux, qui se moquait de tous les antibiotiques. (...) Rapidement, l'attachée de presse a compris notre manège et a pris l'initiative, sans nous consulter, d'organiser une conférence de presse devant l'hôpital pour annoncer que Rock Hudson avait le SIDA. En 24 heures, la nouvelle fit le tour du monde et je ne fus pas surpris que le président des États-Unis, cette fois, ne fasse aucune déclaration de solidarité. (...)
Finalement, cette annonce sauvage eut un effet très favorable car elle apostropha l'opinion mondiale, et la mobilisation scientifique fut énorme. Dix ans plus tard, le mal était mis à genoux. On découvrait les premières trithérapies. »


L'auteur
Après avoir passé l'internat, le Dr. Philippe Siou a fait des études de psychiatrie, puis est revenu à la médecine interne. Grâce à ce parcours, il a pu affronter la souffrance humaine tout au long de sa carrière à l'Hôpital Américain de Paris. Il est également Représentant Permanent auprès de l'Office des Nations-Unies à Genève, et de l'Organisation Mondiale de la Santé. Par ailleurs, il est l'auteur du Guide médical du voyageur (Éditions Solar), et d'un premier roman, Propofol, publié aux Éditions Léo Scheer (2015).
© refonte site