Préface de Muriel Flis-Trèves
Le mariage pour tous


Document graphique
Editions Tchou
jeudi 2 mai 2013

Collection « Les Murs ont la parole » 160 pages / 9.95€

Le livre
Un reportage sur le vif d'un enjeu sociétal majeur, le mariage pour tous.
Le texte de loi sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe a été adopté à l'Assemblée Nationale, mardi 12 février 2013, à 329 voix contre 229.
Transmettre les paroles de la rue, du peuple et de ce qui s'est écrit sur les murs virtuels des réseaux sociaux via Internet, consigner le florilège de slogans, de tweets, de photos, de phrases issues de discours de l'Assemblée, tel est le propos de ce livre de mémoire. Ces slogans véhiculent les messages d'espoir en une société égalitaire et parlent d'une histoire en marche. Le bouleversement sociétal se donne à voir au travers des inscriptions provocantes, subtiles ou décalées qui toutes disent le désir d'une évolution et rivalisent d'imagination. Les pancartes, banderoles, slogans réunis dans cet ouvrage et entremêlés de graphismes originaux rappellent les points symboliques de la bataille pour l'égalité des droits.
Dans sa préface, Muriel Flis-Trèves apporte un éclairage à la fois sociologique, humain et citoyen.


L'auteur
Née à Boulogne-Billancourt, Muriel Flis-Trèves fait ses études de médecine à la Faculté Paris Ouest où elle se spécialise en psychiatrie. Elle a travaillé avec le professeur René Frydman dans l'Unité de Procréation Médicalement Assistée (PMA) de l'hôpital Antoine-Béclère à Clamart.

Actuellement psychiatre et psychanalyste à Paris, elle exerce dans le service du professeur Ayoubi au sein de la maternité de l'hôpital Foch et dans le service de génétique du professeur Arnold Munnich à l'hôpital Necker, ainsi qu'en privé.

Mariée et mère de deux enfants, Muriel Flis-Trèves, sans être militante, s'investit beaucoup sur les différentes façons de « faire la famille » avec un esprit ouvert à la discussion. Son intérêt pour les questions liées à la parentalité et aux mutations sociétales se retrouve dans les colloques qu'elle organise chaque année et qui font l'objet de publications chez Odile Jacob et aux P.U.F.

Ses réflexions sur les thématiques familiales se retrouvent également dans ses différents projets de livres et de films.

Ainsi, Muriel Flis-Trèves est l'auteur de Elles veulent un enfant (Albin Michel, 1998), Le Deuil de Maternité (Calmann-Lévy, 2004), Bébés attitude (Plon, 2005). Elle a également codirigé avec René Frydman l'ouvrage Familles bousculées, inventées, magnifiées (Odile Jacob, 2007). Par ailleurs, elle occupe la fonction de directrice de collection aux P.U.F. et chez Tchou, après l'avoir été chez Calmann-Lévy.

En mai 2013, elle préface Le Mariage pour tous aux éditions Tchou, livre dans lequel slogans et déclarations sont conservés comme la mémoire collective d'un projet de loi encore en mutation.

On lui doit l'idée du film Victoire ou la douleur des femmes (sur l'histoire de l'I.V.G.) en 2000. Elle est également co-auteur du téléfilm Vital désir en 2010, qui aborde les conséquences de la prise d'un médicament pathogène sur la grossesse. Plus récemment, elle coréalise avec Dominique Besnehard un portrait de Anouk Aimée pour « Empreintes » sur France 5 (2012).

© creation de site web