Julie Gouazé
Louise


Premier roman
Editions Léo Scheer
mercredi 20 août 2014

162 pages / 18€

Le livre
Juin 1995, à Lyon. Louise a dix-huit ans. Son icône, sa soeur aînée Alice, rentre d'Allemagne avec son fils Jean. Alice est malade, elle est alcoolique. Tout s'écroule pour Louise. La tristesse, l'angoisse et la honte s'abattent sur la famille entière. Comment désormais s'extraire de cette cellule, autrefois si joyeuse, que la culpabilité va fermer à double tour ?
Louise devient le soleil de la maison. Marie et Roger, ses parents, font face avec les moyens du bord. Marie investit la cuisine comme dernier rempart avant l'explosion. Alice va toucher le fond. Alors Louise décide de rester mais sans renoncer à la volonté de s'émanciper, de découvrir le « dehors » de la maison et d'échapper au « dedans » qui l'oppresse. Louise va goûter à la liberté, quitte à se casser les dents au passage – ce passage obligé vers la maturité.
Succession d'instantanés en accéléré, cadencés, qui bousculent la linéarité du récit, comme des bribes de souvenirs, des sensations, des photos délavées qui disent les moments de joie, les colères et les peines, Louise est un Bildungsroman basé sur le parcours courageux et sincère, comme l'est celui de chacun d'entre nous, de Louise, et de celui de sa soeur en filigrane. Alice, qui va guérir, recommencer à vivre. Louise, qui va devenir mère à son tour, après avoir réussi à « éjecter cette part d'enfance qui l'empêchait d'enfanter ». Marie et Roger, qui vont (presque) y survivre. Jean qui va grandir. Surmontant peu à peu les crises d'angoisse qui l'étreignent soudain, sans raison, Louise se dit que le meilleur est toujours à venir.

Note de l'éditeur
Entre le À nos amours de Maurice Pialat – l'intimité d'une famille racontée frontalement, sans concession – et la petite musique de Françoise Sagan, l'écriture de Julie Gouazé fait naître l'émotion d'une forme de candeur, de plus en plus cinglante à mesure que l'héroïne « grandit ».

L'auteur
Julie Gouazé est née en 1977 à Lyon. Après un DEA d'histoire contemporaine
et un DESS en communication politique, elle a travaillé dans la communication puis est
devenue journaliste. Elle a collaboré à différentes publications. Après un passage à LCI elle a
intégré la rédaction du magazine Ripostes sur France 5. Elle travaille depuis quatre ans en tant
que lectrice pour plusieurs maisons d'éditions. Elle vit aujourd'hui à Paris. Louise est son
premier roman.

Extrait
« Pour les vingt ans de Louise, Alice est au rendez-vous. Pas pour longtemps car, avant même les bougies, elle veut partir. Alice court vers la porte comme au ralenti, comme dans un film. Roger la rattrape et la ceinture. L'empêche de partir. Qu'elle reste au moins pour le gâteau, après elle pourra s'enfuir. Ce soir-là, Louise reçoit une paire de rollers. Comme si Alice avait compris qu'il fallait aller vite pour partir, se désengluer, s'arracher aux sables mouvants. Cours, vole, pédale, petite soeur ! Va-t'en. Vite. Pour ne pas te laisser broyer. Alice est partie finalement. Elle est allée s'enfermer dans son appartement de désespoir. Là où personne ne peut la voir. Seuls les yeux gris d'un tout petit garçon guettent. Avec tout l'amour du monde dans le coeur. Quoi que fasse une maman, elle est toujours la plus belle, la meilleure des mamans. Et c'est très bien comme ça. À 22 heures, la fête est finie. Louise a eu vingt ans. Pour quelques secondes. Pour quelques larmes. Avec tristesse, mais sans rancoeur. Avec douleur, mais sans colère. »
© com 3 pom