Xavier Hanotte
Le couteau de Jenůfa


Roman
Editions Belfond
jeudi 14 août 2008

379 pages - 20 €


Le livre
En ouvrant Le Couteau de Jenůfa le lecteur retrouve le petit monde de la 22e brigade de Police judiciaire, microcosme coloré d'une Belgique bien éloignée des habituelles caricatures. Solitaire mélancolique, mais néanmoins philosophe, l'inspecteur Barthélemy Dussert mène une carrière davantage marquée par la réflexion que l'action, au fil des enquêtes un peu hors normes dont le charge sa hiérarchie. Pour le reste, la rêverie et l'amitié occupent sa vie, ainsi que les traductions éternellement recommencées du poète Wilfred Owen.
Or voilà que, sans crier gare, le fragile équilibre de son univers menace de se rompre. En pleine réforme des polices belges, alors que la suppression de sa brigade est programmée, va-t-il conserver son emploi de flic ? Avouera-t-il enfin qu'il aime depuis toujours Katrien, sa taciturne coéquipière, alors même que celle-ci semble avoir jeté son dévolu sur un inconnu ? Et qui est donc ce Jacques Travers, dont lui parviennent régulièrement par courrier les fragments d'un texte évoquant étrangement le style d'un certain Laurent Legris, romancier disparu qui a disparu sans laisser aucune trace ? Les enquêtes, professionnelles et privées, se croisent. Et les réponses vont tomber. Certaines seront surprenantes. Au point de défier le bon sens ?

Note de l'éditeur
Une oeuvre envoûtante et dépaysante, grâce à l'extraordinaire talent de Xavier Hanotte pour décrire les atmosphères et les sentiments.
Situé dans une Belgique bien réelle, aux décors reconnaissables, Le Couteau de Jenůfa est imprégné du réalisme magique cher à l'auteur et clôt provisoirement le cycle auxquels se rattachent Manière noire 1995, De secrètes injustices 1998 et Passé le pont (nouvelle, dans L'Architecte du désastre 2005)


L'auteur
Né en 1960 en Belgique, Xavier Hanotte vit près de Bruxelles. Philologue et germaniste, il a traduit quelques-uns des plus grands romanciers flamands et néerlandais contemporains parmi lesquels, aux éditions Belfond, Hubert Lampo et Maarten 't Hart, ainsi que le poète anglais Wilfred Owen (Le Castor Astral).

Bibliographie et Prix littéraires

Aux Éditions Belfond
Manière noire, roman, 1995 ; Labor, Espace Nord, 2006.
Prix Alain-Fournier, Prix Gironde.
De secrètes injustices, roman, 1998 ; Labor, Espace Nord, 2007.
Prix Michel-Lebrun, Prix des Auditeurs de la RTBF,
Prix des Bibliothèques de la ville de Bruxelles.
Derrière la colline, roman, 2000 ; Labor, Espace Nord, 2008.
Prix Marcel-Thiry, Prix Charles-Brisset, Prix de la ville de Tournai,
Grand prix France-Wallonie-Bruxelles.
Les Lieux communs, roman, 2002.
Prix Charles-Plisnier.
Ours toujours, roman, 2005.
L'Architecte du désastre, nouvelles et romans brefs, 2005.

Aux Éditions du Castor Astral
Poussières d'histoires et Bribes de voyages, poèmes, 2003.

Aux Éditions Estuaire
Un goût de biscuit au gingembre (L'Architecte du désastre), roman illustré, avec Claude Renard, 2006.



© realisation sites