Peter Prange
La Princesse


Roman
Editions du Rocher
jeudi 26 mai 2005



Le livre
Clarissa McKinney, une jeune princesse anglaise est de visite à Rome et finit par y rencontrer les deux amours de sa vie : l'architecte sculpteur Lorenzo Bernini et son élève Francesco Borromini. Le premier, reconnu, vicieux, mais très séduisant est constamment en guerre avec sa propre conscience, le second, maudit, reste dans l'ombre de son maître, timide, introverti, maladif. Les deux architectes, deux génies, les meilleurs ennemis du monde, se disputeront la reconnaissance du pape, le titre de premier architecte de Rome, et l'amour insensé qu'ils éprouvent tous deux pour Clarissa. La jeune princesse, flattée et désarmée par les propositions du libertin Lorenzo, intriguée et attirée par le génie caché et l'attitude ambiguë de Francesco, se rend compte que sa mission est de faire des deux hommes qu'elle aime des associés, car seuls les deux ensemble sont capables de construire une Rome nouvelle. Mais la haine et la jalousie sont très grandes. Francesco, qui crée les plans de sa plus grande ?uvre : le réaménagement de la piazza Pamphili à Rome, est rejeté par le pape et écrasé part l'ombre de son ennemi. Clarissa livre alors ses plans à Bernini pour que celui-ci concrétise le projet.
L'auteur
L'auteur, Peter Prange, s'est basé sur un fait historique : le conflit entre les deux célèbres architectes Bernini et Borromini. Clarissa McKinney, elle n'a jamais existé. A l'ère des premières découvertes scientifiques, dans une Rome au sommet de son développement architectural, soutenue par l'église et l'aristocratie, ce premier volume d'une trilogie aux multiples rebondissements surprend le lecteur jusqu'au bout.

Né en 1955, Peter Prange a fait des études de lettres et de philosophie en Allemagne, à Paris et en Italie. Il a reçu le titre de docteur-ès-lettres pour une thèse sur le roman libertin et le libertinage au siècle des lumières. Les deux premiers volumes de sa trilogie romanesque ont figurés plusieurs mois sur la liste des best sellers en Allemagne. A vendu près de deux millions d'exemplaires. La trilogie a été traduite en Bulgarie, Espagne, Italie, Norvège et Russie.
© créateur de sites