Juan Carlos Lecompte
Ingrid et moi
Une liberté douce-amère


Editions Alphée - Jean-Paul Bertrand
jeudi 21 janvier 2010

21,90 € 214 pages

Le livre
LE LIVRE : « Quand elle est descendue de l'avion, elle m'a juste tapoté la joue et dit “Quoi de neuf, Juanqui ? ” J'avais tout imaginé, mais pas ça... »
Personne n'a oublié l'accueil tiède qu'Ingrid Betancourt a réservé à Juan Carlos Lecompte, son époux, le jour de sa libération des FARC, en Colombie, le 2 Juillet 2008. Pendant 6 ans, 4 mois et 9 jours, il s'était pourtant dépensé sans compter pour la faire libérer.
Dans cet ouvrage il dévoile ce qu'il a découvert des raisons de cette distance et relate tout ce qu'il a à dire, une fois pour toutes, pour enfin tourner la page.

Le jour même de sa libération, captée par le monde entier, Ingrid décide de repartir immédiatement en France, sans son époux. Six mois plus tard, elle demande le divorce. Juan Carlos Lecompte découvre une femme froide et ne reconnaît plus celle qu'il a aimée. Celle qu'il a rencontrée lors d'une balade à cheval fait désormais cavalier seul vers un destin de notabilité. A l'instar de milliers d'anonymes, membres des comités de soutien, Juan Carlos peine à comprendre. « Je sais ce qu'elle a souffert en captivité, mais cela n'empêche pas un minimum de gratitude » résume-t-il.

Les proches des otages ont aussi vécu un véritable enfer. Que dire lorsque les retrouvailles ne sont pas au rendez-vous de cet instant tant attendu, vers lequel tous les efforts ont convergé durant plus de 6 ans ? Juan Carlos Lecompte cherche à comprendre ce qui s'est passé. Il consigne, avec dignité et franchise, ses souvenirs d'Ingrid, de leur vie, de leur combat politique. Il dévoile la douleur de l'absence, la déconvenue, les dessous de ces lendemains qui déchantent, et surtout ce qu'il découvre et qu'il ne reconnaît décidément plus chez la femme mais aussi chez la combattante. Pourquoi tant de reconnaissance envers des politiques qui ont si peu fait pour sa libération, et une telle distance envers ceux à qui elle la doit finalement ?


L'auteur
Juan Carlos Lecompte est né en Colombie en 1959. Architecte de formation, il se lance dans la politique, aux côtés de sa femme Ingrid Betancourt, rencontré en 1994. Ils se marient en 1997. Il travaille ensuite dans la publicité, mais depuis l'enlèvement de son épouse en 2003, son activité était toute entière tournée vers sa libération... Il a relaté le combat pour la libération de sa femme en 2006 dans l'ouvrage : Au nom d'Ingrid.
© creation sites