Commandant Patrick Trotignon
Flic dans le 9-3


Document
Editions du Rocher
samedi 8 mars 2008

17 € - 152 pages

Le livre
A l'heure où les médias se focalisent sur l'insécurité, où l'accent est mis sur les violences urbaines, en particulier en banlieue, un policier raconte et témoigne. Patrick Trotignon a passé trente ans dans la police, dont vingt-cinq dans le « neuf-trois ». D'Aulnay-sous-bois à Bobigny, il a assisté à la métamorphose de la banlieue, au passage d'une petite délinquance traditionnelle à une véritable criminalité organisée autour de l'économie souterraine et de la drogue.

Dans un contexte de débat post-électoral, ce document permet de mieux saisir la réelle détresse d'hommes et de femmes fonctionnaires de police face à la dégradation de leurs conditions de travail et au manque de respect dans lequel on les tient. Patrick Trotignon lève un certain nombre de tabous sur le quotidien des policiers -dont le rude contact avec la mort- il stigmatise certains dysfonctionnements de l'Etat, évalue les différentes politiques, notamment l'instauration de la Police de proximité qui reste pour lui un leurre, tout policier étant par ailleurs « de proximité ». Fort de son expérience d'Inspecteur à Bobigny en relation avec le Tribunal des mineurs, il souligne également la nécessité pour la Police et Justice de trouver un véritable terrain d'entente.
Réquisitoire contre la déshérence dans laquelle, selon lui, l'institution est tombée, le livre se veut avant tout un hommage à un métier passionnant, qui permet d'explorer toutes les facettes de la nature humaine.
L'auteur
Fils, petit-fils de policier, et père de gardien de la paix, Patrick Trotignon, 51 ans, a passé trente ans dans la Police nationale. Il a débuté en 1976 comme enquêteur contractuel avant de devenir inspecteur, lieutenant, capitaine puis commandant. Depuis un an, il est détaché au syndicat Synergie-officiers. Son parcours l'a mené de la brigade des Contraintes par corps (surveillance des prostituées) au commissariat d'Aulnay-sous-Bois, puis à Saint-Ouen (en charge de la police de proximité) et à Bobigny, en relation avec le Tribunal des mineurs, en passant par des postes moins connus comme le Service vétérinaire ou l'Unité de Nuit du 9-3.
© creation site web