Bernard Debré
Et si l'on parlait d'elle


Récit
Editions du Rocher
jeudi 1 mars 2007



Le livre
LE LIVRE « Longtemps j'ai accepté de n'être que le fils de mon père, j'avais quelques excuses, les autres avaient choisi pour moi... Digne fils de son père, seuls ceux qui n'ont pas entendu ce compliment ignorent ce qu'il contient d'injuste et presque d'injurieux pour la mémoire d'infiniment de mères. La mienne fut du lot, non que je dénie à mon père le rôle qui fut le sien ni par dessus tout l'armature intellectuelle et morale qu'il m'a transmise...
« Maman », quand le cri résonna dans la chambre où depuis quelques jours elle gisait sans bouger nous avons su sans nous regarder que tout était fini... Qu'avait-elle vu ? Qu'avait-elle ressenti ? Fallait-il conclure que ce cri, dont j'ignore toujours s'il fut un cri de détresse ou un cri de soulagement, qu'avant l'ultime passage ma mère appelait la sienne à l'aide ou qu'au contraire la dernière image surgit de sa conscience fut celle de ma grand-mère venue la chercher ? Quand mon tour viendra, je suis certain désormais que ma mère me tiendra par la main »

NOTE DE L'EDITEUR : Ce livre est non pas une biographie de la femme de Michel Debré mais un devoir de mémoire que l'auteur s'est imposé car sans elle le grand homme que fut son père n'aurait jamais pu l'être. Elle avait sa personnalité, son histoire à elle, elle a vécu des moments difficiles, la guerre, la résistance, la IVe république mais elle a vécu aussi des moments de bonheur, le retour du Général de Gaulle au pouvoir, son mari ministre et premier ministre, les grandes réformes, la France qui se redresse.

La fin de sa vie fut marquée par de nouvelles tristesses. Un fils qui se drogue, un mari qui sombre progressivement dans le Parkinson et elle-même atteinte de différentes maladies. Ainsi va la vie tout à fait extraordinaire de « Ninette », comme tout le monde l'appelait.
Ce livre est à la fois un hommage et un témoignage d'amour d'un fils qui ne veut pas qu'on oublie sa mère à l'ombre de la gloire de Michel Debré et de tous les autres membres de la famille

L'AUTEUR : Né le 30 septembre 1944. Professeur des Universités, Chef du Service d'Urologie de l'hôpital Cochin depuis 1990 Député de Paris. Ancien Ministre de la Coopération. Il est l'auteur de très nombreux livres sur l'éthique, l'histoire et la médecine.
L'auteur
Bernard DEBRE
Né le 30 septembre 1944 à Toulouse
Nationalité Française
Marié - 4 enfants

Député de Paris
Professeur de Médecine – Chef du service d'Urologie de l'hôpital Cochin


ADRESSES PROFESSIONNELLES

Clinique Urologique
Hôpital COCHIN
27 rue du Faubourg St Jacques
75014 Paris

Assemblée nationale
126 rue de l'Université
75007 Paris


TITRES HOSPITALIERS

Chef de Service d'Urologie - Hôpital Cochin depuis 1990 (Paris V)
Professeur des Universités 1980


TITRES UNIVERSITAIRES
Certificat d'Etudes Spéciales de Médecine Aéronautique et Spatiales 1981
Certificat d'Etudes Spéciales de Chirurgie Générale 1980


VIE POLITIQUE

Fonctions

Député de Paris – XVème circonscription(16ème arrondissement) depuis le 27 juin 2004
Ministre de la Coopération 1994 à 1995
Député d'Indre et Loire de 1986 à 1994
Maire d'Amboise de1992 à 2001
Vice Président du Conseil Général d'Indre et Loire 1992 à 1994




Activités

Membre de la Commission des Affaires Culturelles, familiales et sociales
Président du Groupe d'amitié France-Kenya

Membre du Comité Consultatif National d'Ethique pour les sciences de la vie et de la santé (1986 à 1989)
Vice-Président de la Commission des Affaires Culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée Nationale de 1987 à 1988
Président du Groupe Université Santé Recherche (1986 à 1994)
Membre du Comité National du Sida (nommé en mai 1993)
Auteur de : « La lutte contre le sida en Afrique » 1er rapport officiel sur le Sida en Afrique (1987) et du » Rapport sur le Sida dans le monde » (1994)
Auteur du rapport pour la Commission des Affaires Culturelles familiales et Sociales sur "la Famille"

AUTRES FONCTIONS

Président de l'Association « Pour Paris » (depuis sept 2004)

Président de la Fondation Santé des Etudiants de France (depuis 2003)

Président du Centre International de l'enfance et de la famille (1997 à 1998)

Coordinateur technique et scientifique du « Sommet de Paris » sur le SIDA (42 chefs de gouvernement - Première réunion politique sur le SIDA)(1994)

Président du Comité Départemental du Tourisme d'Indre et Loire (1992 à 94)


FONCTIONS INTERNATIONALES

Professeur Associé à l'Université de Tongji (Shanghaï – Chine)
Chef de Service Honoraire du Département d'Urologie – Hôpital Est de Shanghaï

DECORATIONS

Chevalier de la Légion d'honneur
Grand Officier de l'Ordre National du Togo
Commandeur dans l'Ordre National de Côte d'Ivoire, du Gabon, du Congo.

AUTEUR DE :

"La France Malade de sa santé"
(La Table Ronde 1983)

"Le voleur de Vie - La bataille du Sida"
(De Fallois 1989)

« L'illusion Humanitaire »
(Plon 1997)

« Le retour du Mwami »
(Ramsay 1998)

« La Grande Transgression »
(Michel Lafon novembre 2000)

« Le suicide de la France » 2002
(Avec Jacques Vergès)

« Avertissement aux malades, aux médecins et aux élus » avec Philippe Even (Cherche Midi Editeur 2002)

« De la mauvaise conscience en général et de l'AFRIQUE en particulier » (avec Jacques Vergès – JC Lattès Editeur 2003)

« Nous t'avons tant aimé, l'impossible loi »
(Cherche Midi Editeur 2004).

« Savoirs et Pouvoir » : pour une nouvelle politique de la recherche et du médicament » avec Philippe Even (Cherche Midi Editeur 2004)

« Le Roman de Shanghai»
(Editions du Rocher mars 2005)

« La revanche du serpent ou la fin de l'Homo sapiens »
(Cherche Midi éditeur – novembre 2005)

« La véritable histoire des génocides rwandais » (Jean-claude Gawsewitch éditeur – avril 2006)


Nombreuses publications scientifiques
© créateur site