Gustave Flaubert et Lucie Clarence
Emma B. Libertine


Roman érotique
MA Editions
mardi 17 septembre 2013

300 pages 6,90 euros

Le livre

Emma rêve d'amour et d'aventure, de luxe et de raffinement. Pour échapper à la campagne normande, elle épouse un jeune médecin, Charles Bovary, qui la déçoit bientôt par sa médiocrité. La maternité ne la comble pas non plus. Cherchant par tous les moyens à fuir l'ennui de sa vie de provinciale, elle prend alors plusieurs amants successifs, grâce auxquels elle espère connaître la passion.

Note de l'éditeur

En plus du texte définitif de Madame Bovary, Lucie Clarence s'est inspirée des brouillons de Flaubert, transcrits et mis en ligne par l'université de Rouen (http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/atelier/atelier.php). Certains brefs passages, supprimés dans le texte définitif par Flaubert en raison de leur contenu trop cru ou trop explicite pour l'époque, ont parfois été réintroduits ; surtout, ils précisaient, sans ambiguïté aucune, les “tendances sexuelles” des personnages : la brutalité de Rodolphe, la perversion progressive d'Emma, son sadisme avec Léon.
Flaubert, hanté par la sensualité orientale comme en témoignent Salammbô et La Tentation de saint Antoine, donne d'Emma Bovary un portrait tout en chair et en parfums. Ce grand auteur aurait très bien pu décrire les émois de son héroïne s'il n'avait été brimé par la morale bien-pensante de son époque. Pourquoi ne pas prolonger ses descriptions suggestives en des scènes torrides, comme un jeu littéraire mais aussi libertin ?


Les auteurs
Née au Proche-Orient d'une mère française et d'un père allemand qui était archéologue et spécialiste des religions antiques, Lucie Clarence est écrivaine et traductrice. Considérant que l'érotisme est aussi ancien que les grands récits mythiques et la littérature, elle préfère les auteurs qui l'assument pleinement. Elle vit aujourd'hui à Paris, après avoir longuement voyagé au Proche-Orient, son berceau tout autant que celui des Mille et Une Nuits. Pour elle comme pour Shéérazade, l'art de conter est un art de séduire et de faire durer le désir. Madame Bovary, roman de Gustave Flaubert, a été publié en en 1856 et a provoqué le scandale dès sa parution. En 1857, son auteur a été jugé, puis acquitté, pour « outrage à la morale publique et religieuse et aux bonnes moeurs ».
© création sites