Julien Dufresne Lamy
Deux cigarettes dans le noir


Roman
Editions Belfond
jeudi 12 janvier 2017

304 pages - € 19

Le livre
Clémentine travaille dans une usine de parfum. Elle attend un enfant.
Au moment d'accoucher elle prend sa voiture, et dans la douleur de son corps sur le point d'en faire naître un autre, elle en percute un troisième. Sur la chaussée. La douleur fait fermer les yeux. Pas le temps de s'arrêter. Quelques minutes plus tard, elle est déjà en salle de travail.
De retour à la maison seule avec son bébé, elle apprend la mort deux jours plus tôt, à Paris, de la chorégraphe Pina Bausch. Clémentine se souvient : une silhouette maigre, de longs cheveux gris – c'est Pina qu'elle a fauchée. Elle a tué un génie en mettant au monde son enfant. Dépression post-partum ou véritable accident ? Clémentine, sidérée, se laisse happer par l'univers de la danseuse disparue. Elle emprunte les films de ses ballets à la médiathèque du quartier, les visionne inlassablement tout en allaitant Barnabé. Bientôt, il faudra reprendre le chemin de l'usine.
Tandis que Barnabé vit ses premières semaines contre le sein de sa mère, privé de tout contact extérieur, Clémentine vit ses premières heures devant Pina qui va l'éveiller à quelque chose. Mais quoi ? La maternité et la danse, la vie, la mort se côtoient dans le troisième roman du jeune Julien Dufresne-Lamy.


L'auteur
Julien Dufresne-Lamy est né en 1987. Il est déjà l'auteur de deux romans, dont un pour la jeunesse, Dans ma tête, je m'appelle Alice (Stock, 2012) et Mauvais joueurs (Actes Sud junior, 2016). Il enseigne les lettres en région parisienne.
© realisation de site