Isabelle Garna
dérive


Roman
Editions Luc Pire
jeudi 18 février 2010

296 pages / 18 euros

Le livre
Un chômeur, une caissière de supermarché, deux enfants et une télé allumée en boucle le soir, voilà une famille à priori ordinaire et sans histoire. Une famille comme il en existe des centaines sauf que Blaise et Mireille sont à bout de force. Plus aucune trace d'amour ne les relie l'un à l'autre. La solitude, l'ennui, l'absence de perspective d'avenir, les problèmes d'argent, tant de situations insupportables qui les minent et les corrompent à petit feu. Blaise a conscience de n'offrir à sa femme qu'une image de raté. Mireille, qui se raccroche à ses enfants, rêve d'une vie meilleure en entretenant une relation ambiguë avec le fils de ses voisins.

Tout bascule le jour où Blaise est témoin d'un accident mortel. La situation lui échappe complètement...
Cette perte de contrôle emporte les personnages dans une spirale infernale et les pousse à commettre l'irréparable...

Note de l'éditeur
Dans son deuxième roman, Isabelle Garna explore l'intimité des gens ordinaires, les vies banales en équilibre instable. Elle dépeint des secrets qui font honte, dissèque le plus petit geste, la plus courte pensée inconsciente. Elle vous tire dans des banlieues lugubres, chez des gens aigris, au moment où il se passe le "petit truc" de trop qui va irrémédiablement bouleverser leur existence.


L'auteur
Isabelle Garna a grandi à Charleroi. D'origine italienne, sa famille a quitté le Frioul et le Trentin pour abreuver la demande de main-d'oeuvre dans les mines belges. Après quelques années sur les bancs de la fac de droit, elle a entamé la vie active dans le graphisme mais la passion n'était toujours pas au rendez-vous. Le besoin d'écrire se mit à poindre. Après des cours de journalisme et un peu de radio, l'écriture l'emporta sous la forme d'un premier roman paru aux Éditions Luc Pire en 2003, L'indiscrète
© réalisation site