Jéromine Pasteur et Gilles Rigaud
Comptoir des océans
Histoires de marins

Récit
Editions Arthaud
mercredi 9 septembre 2009

20€ 277 pages

Le livre
Puerto Williams, l'une des villes les plus méridionales du globe, passage obligé pour tous les voiliers à destination du cap Horn et de l'Antarctique. Autant dire le bout du monde. Là, un bar, où les marins viennent se réchauffer, se retrouver et se raconter leurs aventures.
Toute l'action de ce récit se passe en une seule nuit, celle de l'équinoxe d'automne, au Comptoir des océans qu'est devenu le Yacht Club du Micalvi, vieux cargo allemand échoué, désormais point d'amarrage pour les bateux et de halte pour leurs équipages.
Il y a là Linda, la barmaid gironde qui voudrait embarquer un jour ; Jimmy de Tasmanie, un jeune homme fait pour le bonheur ; un adolescent Indien, qui garde le Micalvi en pensant à ses ancêtres ; le Chilote ; la Solitaire...
En pleine tempête, on se raconte des histoires de naufrages, de fantômes, de pêche miraculeuse, de poisson géant, d'arbre sous-marin, de nature amoureuse... Des histoires de marins, ordinaires ou extraordinaires, poétiques ou effarantes.
L'auteur
Jéromine Pasteur
On la connaît pour son engagement auprès d'un clan d'Indiens ashaninkas, qui a donné naissance à de nombreux récits et, aux éditions Arthaud, à un album (Vingt Ans au coeur de l'Amazonie), vendu à plus de 10 000 exemplaires. Mais elle est avant tout marin et navigue depuis plus de vingt ans d'un océan à l'autre.

Gilles Rigaud
Marin et charpentier de marine, navigue librement avec femme et enfants, sur un voilier qu'il a construit de ses mains à vingt ans.

Univers Virtuel

Jéronime Pasteur soutient et participe au projet SOS-21 dirigé par Philippe Le Gonnidec.

SOS-21 est un programme multimédia innovant et gratuit en ligne sur le thème du développement durable. Il allie un centre de ressources alimenté par l'ensemble des partenaires avec un univers virtuel de type serious game. Son but est de sensibiliser les populations aux enjeux du développement durable par leurs actes quotidiens.

Jéromine Pasteur s'est portée partenaire de ce vaste "serious game" qui s'inscrit à la frontière de l'informatique et des sciences humaines.

SOS-21 c'est : des conférences en temps réel ou différé, des festivals de cinéma thématiques et interactifs, des événements des expositions, des exposés didactiques (installations, équipements), des visites pédagogiques et techniques, des espaces de téléchargement.

Doté d'une utilisation vidéo ludique dans des contextes d'apprentissage ciblés, ce jeu vise à sensibiliser le joueur aux enjeux et concepts de vie nés du développement durable. Le joueur, par la représentation d'univers virtuels de son vrai lieu de vie, peut ainsi être confronté à tous ces "nouveaux" défis et s'adapter à des changements de comportement dans la réalité, au travers de différentes scènes de sa vie quotidienne (école, logement, cinéma, ...). Il y réalise des actions qui l'amènent à s'informer, à prendre conscience des enjeux environnementaux et à se familiariser puis adopter une attitude responsable en faveur du développement durable. SOS-21 s'appuie sur des territoires existants dans la réalité et s'applique à reconstituer dans le monde virtuel ce que le monde réel propose. Différentes régions et institutions s'y intéressent déjà, aux côtés de ses concepteurs comme le Programme des Nations Unies pour l'Environnement ainsi que de grandes villes de France.

C'est parce que SOS-21 est un outil populaire d'éducation au développement durable que Jéromine a décidé de prêter son concours.

SOS-21 est devenu au fil du temps le terrain d'expérimentations de multiples stratégies d'entreprise pour de grandes enseignes mais devient également, en 2009, porteur d'un travail doctoral sur le domaine de l'intelligence artificielle entre avatars dans des univers 3D Iso.

Visiter le site de SOS-21

© création de sites