Clés Octobre-Novembre 2011
Clés


Magazine Bimensuel

jeudi 29 septembre 2011



Succès de clés, le premier slow magazine.

Un an après son lancement, CLES a trouvé sa place. Il se vend désormais à 50 000 exemplaires, moitié abonnements, moitié ventes au numéro. Compte tenu de son prix, 5 €, et d'une conjoncture difficile pour la presse, c'est une performance. Pourquoi de tels résultats ?
Nous le savons grâce à une enquête de QualiQuanti, à laquelle 1500 lecteurs ont répondu, en prenant 40 minutes de leur temps. Leur réponse est claire et nette : ils aiment CLES parce qu'il renouvelle l'offre actuelle. Pour eux, il est innovant, intelligent et beau.
Non seulement 41 % d'entre eux lui attribuent une note de 9/10, mais, chiffre inouï, 83 % le reprennent au moins cinq fois au cours de leurs lectures. Car ce sont de vrais lecteurs, au rythme d'au moins trois livres par mois. Enfin, 68 % sont des femmes et 68 % font partie des CSP+.
CLES a trouvé sa place... tout en haut. Nous croyons, plus que jamais, que la sauvegarde de la presse sera dans la qualité et une offre différente des titres actuels et des médias numériques.

Perla et Jouis-Louis Servan-Schreiber

Dans ce numéro

C'est quand la vieillesse ?
En couverture. A quel âge devient-on vieux ? Quand on se sent vieux ou quand les autres vous le font sentir ? L'espérance de vie n'a jamais été aussi élevée et les seniors, toujours plus actifs et connectés au monde, bouleversent les liens entre générations.

Sondage exclusif clés : S'engager pour quoi faire ?

Société. L'engagement n'est pas passé de mode. Ce qui a changé, ce sont les causes qui mobilisent les Français. La protection de la nature et la famille arrive en tête. La solidarité internationale et la politique sont, elles, en queue de peloton.

Les locavores : ils achètent local pour sauver la planète
Ecologie. Préserver l'environnement et les emplois en achetant des produits fabriqués près de chez soi : l'idée séduit un Français sur deux. Bienvenue dans le monde de ces consommateurs engagés.

Pourquoi la vérité est dangereuse ?
Débat. La quête de vérité est-elle une illusion ? D'où vient notre besoin de la connaître ? Les philosophes Chantal Delsol et Raphaël Enthoven regardent la vérité en face.


© com 3 pom