CLES Juin-Juillet 2012


Magazine Bimensuel

jeudi 24 mai 2012

5 euros

Succès de clés, le premier slow magazine

"Un an après son lancement, CLES a trouvé sa place. Il se vend désormais à 50 000 exemplaires, moitié abonnements, moitié ventes au numéro. Compte tenu de son prix, 5 €, et d'une conjoncture difficile pour la presse, c'est une performance. Pourquoi de tels résultats ?
Nous le savons grâce à une enquête de QualiQuanti, à laquelle 1500 lecteurs ont répondu, en prenant 40 minutes de leur temps. Leur réponse est claire et nette : ils aiment CLES parce qu'il renouvelle l'offre actuelle. Pour eux, il est innovant, intelligent et beau.
Non seulement 41 % d'entre eux lui attribuent une note de 9/10, mais, chiffre inouï, 83 % le reprennent au moins cinq fois au cours de leurs lectures. Car ce sont de vrais lecteurs, au rythme d'au moins trois livres par mois. Enfin, 68 % sont des femmes et 68 % font partie des CSP+.
CLES a trouvé sa place... tout en haut. Nous croyons, plus que jamais, que la sauvegarde de la presse sera dans la qualité et une offre différente des titres actuels et des médias numériques."

Perla et Jouis-Louis Servan-Schreiber

Dans ce numéro

POURQUOI LA NATURE NOUS MANQUE
En couverture. La nature nous manque, mais nous ne cessons de nous en éloigner et de l'abîmer. Nous rêvons d'espaces sauvages, mais nous aménageons des jardins... Et si nous réapprenions à l'écouter ? Car si nous avons besoin d'elle, elle aussi a besoin de nous...

SOIGNONS-NOUS CHINOIS !
Santé. De plus en plus de Français ont recours à la médecine chinoise qui repose sur un précepte : guérir n'est pas réparer, mais rétablir une harmonie. Cette méthode ancestrale a même franchi les portes de nos hôpitaux et universités.

CRÉATIFS :D'OÙ VIENNENT LEURS IDÉES ?

Psychologie. Pourquoi certains inventent à tour de bras et pas les autres ? Tout n'est pas qu'une question de talent. Il faut savoir sortir des cadres de pensée toute faite, faire preuve de curiosité et d'optimisme. Bonne nouvelle : ça se travaille.

LES BONOBOS, MILITANTS DU SEXE

Ethologie. Nous avons 98,4 % de gènes
en commun, mais ces grands singes
ont su inventer une société non violente
et égalitaire, basée sur l'amour pratiqué de façon assidue. Preuve que, pour survivre, une espèce n'a pas besoin d'être agressive et cruelle.

© agences internet