Michael Dobbs
Churchill à Yalta - La Pologne trahie
Traduit de l'anglais par Lucie Delplanque

Roman historique
Editions Zofia de Lannurien
jeudi 26 mai 2011

21,90 euros / 362 pages

Le livre

Très beau roman de fiction documentarisée sur le rôle de Churchill dans le sort de la Pologne à Yalta, Crimée, 4 février 1945. La Seconde Guerre mondiale se termine. Les trois hommes les plus puissants de la planète, Winston Churchill, Franklin Roosevelt et Joseph Staline, se réunissent pour organiser les modalités de la paix et redessiner la carte de monde. Ce roman présente Churchill à un moment clé de l'histoire du monde.

Note de l'éditeur
Le choix de cet ouvrage par l'éditeur Zofia de Lannurien est fondamental pour l'histoire de la Pologne souvent ignorée par le public car il montre comment Churchill dans son déclin trahit ce pays pour lequel il était entré en guerre. Mais avait-il vraiment le choix ? Était-il en mesure d'affronter Staline ?
Ce roman donne un éclairage nouveau et inattendu à ce grand homme présenté ici dans sa faiblesse et son humanité. Pour le grand public, les accords de Yalta symbolisent la victoire des trois grandes puissances, ce qui justifie le titre de l'ouvrage de Michael Dobbs paru en Grande-Bretagne : Churchill's Triumph ; mais le choix du sous-titre de ce livre « Le roman de la trahison » n'est pas bénin ! C'est donc un autre prisme que Michael Dobbs confère à la conférence de Yalta et à la personnalité de Churchill. Le public français attiré culturellement par les romans historiques et par Churchill devrait être intrigué par ce titre et cet aspect méconnu de la personnalité de l'homme et également du sort réservé à la Pologne lors des accords de Yalta. Cette parution devrait intéresser fortement le public français.

L'auteur
Titulaire d'un doctorat en études de défense nucléaire, Michael Dobbs débute sa carrière dans le journalisme. Chef d'état major et plus tard vice-président du Parti conservateur, Michael Dobbs devient le conseiller de Margaret Thatcher à son arrivée au 10 Downing Street puis celui de John Major. Après son retrait de la scène politique en 1995, il intègre l'équipe dirigeante du célèbre groupe de publicité Saatchi&Saatchi. En février 2011, il a été anobli et porte désormais le titre de Lord Dobbs of Wylye.
En 1989, il publie son premier roman The House of Cards, inspiré par Margaret Thatcher, dans lequel il dévoile un monde d'intrigues et de complot. Sa trilogie The House of Cards a connu un tel succès qu'elle a été adaptée pour la télévision et figure dans le classement des « Best British Show in History ». Passionné par Winston Churchill, Michael Dobbs lui a consacré cinq ouvrages et a notamment reçu en 2008 le prix Benjamin Franklin du meilleur roman historique.
Marié, père de quatre enfant, Michael Dobbs vit dans le Wiltshire, au Sud de l'Angleterre, entre un pub et une Eglise.
© agence web