Bruno Lesprit et Olivier Nuc
Bashung l'imprudent


Biographie
Don Quichotte Editions
jeudi 14 octobre 2010

19,90 € / 368 pages

Le livre
Au départ, ces mots d'Alain Bashung, recueillis à la parution de son album Bleu Pétrole. « Je suis d'accord pour participer à un livre, à une condition : qu'il soit digne de nous. » Plus d'un an après la mort du chanteur, le 14 mars 2009, Bashung l'imprudent tient cette promesse malgré l'absence de l'intéressé, à qui le livre est dédié. Parce que le parcours de Bashung n'a rien de linéaire, l'ouvrage bouscule la chronologie pour explorer des thématiques (la fascination pour l'Amérique, le goût du danger), permanences et ruptures. Contre la règle qui voudrait qu'un musicien de rock soit inspiré dans ses jeunes années avant d'être condamné à décliner ou à se répéter, Bashung se réalisa pleinement au seuil de la cinquantaine, après avoir été un inoffensif chanteur de variétés dans les années 1960, puis un rocker français anodin. Bashung l'imprudent tente de comprendre comment le même homme a pu s'extraire des fossés des débuts pour se hisser sur les sommets vertigineux de Fantaisie militaire et de L'Imprudence, deux chefs-d'oeuvre synthétisant tous les styles que ce fanatique de musiques écoutait avec une curiosité jamais prise en défaut ; comment, aussi, cet autodidacte a fini par s'imposer comme le musicien populaire le plus dense en France depuis Gainsbourg ? À partir de propos originaux et de choix subjectifs des auteurs, ce portrait biographique propose le décryptage d'un personnage public demeuré une énigme.

Note de l'éditeur
Portrait biographique d'un autodidacte grandi dans l'Alsace rurale des années 1950, puis dans le Billancourt ouvrier, qui s'est imposé comme le musicien populaire le plus dense en France depuis Gainsbourg.

Les auteurs
Bruno Lesprit travaille depuis 1994 au Monde. Il a commencé à écrire sur les musiques populaires, rock et chanson, avant de devenir rédacteur en chef adjoint du service culture. Il a participé à l'ouvrage collectif Les Tubes de l'été (Flammarion).
Olivier Nuc est journaliste musical au Figaro. Après avoir débuté aux Inrockuptibles, il a dirigé les pages musique d'Aden – supplément culturel du Monde, puis d'Epok, magazine de la Fnac. Chroniqueur sur France Inter (« Système disque ») et Paris Première (« Ça balance à Paris »), il est l'auteur de biographies de Jimi Hendrix et Neil Young (Librio).
© créateur de sites