Annie Lemoine
Amusez vous


Roman
Editions Flammarion
mercredi 20 octobre 2010

17 € / 160 pages

Le livre
« Il écoutait, ponctuant mon récit de “Non !”, “Non !”, tous plus stupéfaits les uns que les autres.
Puis, sans analyse préalable de ma situation, il me dit ces deux mots qui allaient changer la face de mon week-end : “Amusez-vous.”
Nous n'étions pas suffisamment intimes pour que je lui demande de me dévoiler ce que cachait ce conseil déconcertant mais, contre toute attente, la phrase sonnait juste à mes oreilles. »


Claire, presque quarante ans. Un divorce. Deux enfants. Une escapade au bord de la mer en solitaire qui prend une couleur imprévisible et bouleverse sa vie.


L'auteur
Après Vue sur mer, La Vie d'avant, Les Heures chaudes, Que le jour recommence, Annie Lemoine publie son cinquième roman chez Flammarion, dans lequel on retrouve son univers désormais familier : le couple, l'amour et l'ambiance magnétique des hôtels


Quand la journaliste interviewe la romancière...


Un nouveau roman, le cinquième... On ne vous arrête plus !

J'ai attendu longtemps c'est vrai avant d'écrire le premier mais maintenant que j'ai goûté à ce plaisir qu'est l'écriture... Tant qu'il sera partagé, j'espère que je continuerai.

J'espère ?

Oui, parce qu'on n'est jamais sûr de rien. L'écriture vient quand elle est prête... On ne convoque pas l'inspiration !

Pourquoi écrivez-vous ?

Je vous remercie de me poser la question la plus difficile d'emblée...

Je vous en prie, vous pouvez compter sur moi :)

Je savais que j'écrirai un jour. A 13 ans, je “m'entraînais”, je faisais des gammes... J'écris parce que j'en ressens le besoin quasi-physique. J'écris pour 3 lignes de grâce pure dans un livre. J'écris pour rencontrer des personnages et connaître leur destin... J'aime l'acte d'écrire. Le face à face avec l'écran, le récit qui file, le polissage... c'est de l'artisanat pour moi. Pas loin du métier de ma famille paternelle, maréchal ferrant.

Alors ce petit dernier comme vous dites... Un pitch ?

Je déteste les pitchs mais bon. Une femme autour de la quarantaine, fragilisée par un récent divorce, s'évade le temps d'un week-end au bord de la mer. Là, elle va vivre ce que j'appelle un événement tsunami. La main qui va se tendre vers elle à la fin de l'histoire sera celle de son ex-mari... Je vous avais prévenue, jesuis nulle en pitch.


Claire, c'est un peu vous ?

Oh la question bateau ! Mais pas du tout ! Rien à voir. A part le fait qu'elle écrit et que son éditeur s'appelle Guillaume (clin d'oeil au mien NDLR Guillaume Robert, Flammarion). Non, Claire est beaucoup plus barge que moi !!!

Encore un roman autour du couple...

Oui. Je crois qu'il n'y a que l'amour qui m'intéresse dans la vie finalement... Aimer. Qui aime-t-on ? Pour quelle raison ? Comment aime-t-on ? C'est fascinant ces choix qui souvent n'en sont pas. Dans ce livre, il y a aussi l'amour des enfants... Un autre amour essentiel. Cela a posé un problème à Claire de divorcer avec deux jeunes enfants, je crois que beaucoup de femmes s'y reconnaîtront.

Il y a une place différente de l'homme dans ce récit...

Oui, il enquête sur la disparition de sa femme. C'est construit un peu comme un polar.
Non, je veux dire, il y a de la place tout court.
Oui, Claire admet sa vulnérabilité, sa faiblesse et elle est capable d'entendre l'autre, d'accepter ce qu'il veut lui donner. En fait, je crois que c'est le livre de la maturité... (Rire)


© realisation sites